EUROLEAGUE


LE BAROMÈTRE DES FRANÇAIS EN EUROLEAGUE : FABIEN CAUSEUR TERMINE L'ANNÉE EN TROMBE

Crédit photo : Euroleague

A défaut de clubs, la France compte sept joueurs pour la représenter en Euroleague cette saison. Chaque semaine, BeBasket dresse le bilan des Tricolores engagés dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Épisode 15.

Ils ont brillé :

* Fabien Causeur (Bamberg). Victoire à Galatasaray, 90-75.
15 points à 6/9 dont 3/5 à 3-points, 4 rebonds, 4 passes décisives, 1 interception mais 3 balles perdues, 18 d'évaluation en 31 minutes.

Les chiffres ne mentent pas. C'est le deuxième match de suite qu'il termine avec 18 d'évaluation, pour deux victoires consécutives de Bamberg. Contre Galatasaray, il a permis à son équipe de faire l'écart lors du troisième quart temps, inscrivant deux tirs primés et distribuant deux passes décisives. C'est bien simple, les Bavarois restent sur quatre victoires en cinq matchs, et leur saison semble lancée pour de bon. Sur la période, Fabien Causeur tourne à 21 d'évaluation en moyenne et lors de la défaite face au Real... il était absent car malade. Des stats qui impressionnent même Léo Westermann qui l'a gentiment chambré sur Twitter. Comment dit-on "Valuable" en allemand ?

Ils ont fait le job :

* Thomas Heurtel (Anadolu Efes Istanbul). Défaite à domicile face au Real, 78-80.
8 points à 3/8 dont 0/1 à 3-points, 1 rebond, 6 passes décisives mais 2 balles perdues, 6 d'évaluation en 26 minutes.

Très bon la semaine dernière (23 et 17 d'évaluation), le meneur marque un peu le pas cette semaine. Dans un match très serré contre le Real, il s'est parfois montré maladroit. Lors du dernier quart temps, le Biterrois a néanmoins beaucoup eu le ballon dans les mains, distribuant 4 de ses 6 passes décisives pour permettre à son équipe de rester au contact. Le voilà d'ailleurs à plus de 700 passes dans la compétition (701). Heurtel a même eu le ballon de l'égalisation dans les mains, mais sa tentative de lay-up au buzzer a été contrée par Gustavo Ayon.

* Adrien Moerman (Darussafaka Dogus Istanbul). Défaite à Barcelone, 77-81.
11 points à 4/9 dont 3/7 à 3-points, 2 rebonds, 1 passe, 1 interception mais 1 balle perdue, 8 d'évaluation en 21 minutes.

Après une semaine dernière très compliquée sur le plan individuel, l'intérieur a redressé la barre en Catalogne. Ses paniers de loin ont permis à son équipe de longtemps rester dans la course. Mais après une série de trois victoires consécutives, les Stambouliotes ont finalement cédé sur le parquet du Barça.

* Kim Tillie (Vitoria). Victoire à domicile contre le Maccabi Tel-Aviv, 101-88.
2 points à 1/2, 3 rebonds, 2 passes décisives, 1 interception, 7 d'évaluation en 15 minutes.

Aussi propre qu'efficace, comme à son habitude, il apporte toute en discrétion. Le Baskonia s'est bien repris après sa défaite à Athènes. Les joueurs de Sito Alonso n'ont jamais perdu deux matchs de suite de puis le début de la saison, et se postent semaines après semaines comme un solide prétendant. 

* Rodrigue Beaubois (Vitoria). Victoire à domicile contre le Maccabi Tel-Aviv, 101-88.
14 points à 5/15 dont 2/11 à 3-points, 3 passes décisives, 1 interception mais 1 balle perdue, 5 d'évaluation en 28 minutes. 

Le voilà bien installé dans le cinq de départ des Basques, avec cinq titularisations sur les cinq derniers matchs. Il tourne à 13 points de moyenne sur la période, et Vitoria a enregistré quatre victoires. Contre le Maccabi, il a attendu le dernier quart temps pour mettre la machine en route. Jusqu'alors en échec, notamment de loin, l'ancien Choletais a continué de prendre sa chance, et les tirs ont fini par tomber dedans. Limité à 2 unités à l'entame de l'ultime période, il a marqué 12 points dans les dernières minutes. 

Ils ont déçu : 

* Nando de Colo (CSKA Moscou). Défaite à Belgrade contre l'Étoile rouge, 67-78.
6 points à 3/8 dont 0/1 à 3-points, 2 rebonds, 1 passe décisives mais 2 balles perdues, 4 d'évaluation en 16 minutes. 

Dans l'enfer de Belgrade, le champion en titre a sombré d'entrée, encaissant un irrémédiable 27-14 dans le premier quart temps. Brillant pour son retour de blessure lundi en championnat, Nando De Colo n'a cette fois rien pu faire. En débloquant son compteur points au tout début de la dernière période, il a certes ramené son équipe à 6 longueurs des locaux, mais l'Étoile rouge, bien décidée à avoir la peau du CSKA devant son public en fusion, a remis un coup d'accélérateur pour s'assurer la victoire. C'est la deuxième défaite d'affilée des Moscovites en Euroleague.

* Léo Westermann (Kaunas). Victoire à Milan, 78-70.
2 points à 0/4 dont 0/1 à 3-points, 1 rebond, 5 passes décisives, 2 interceptions mais 2 balles perdues, 5 d'évaluation en 26 minutes.

Toujours au creux de la vague, le meneur tricolore n'a plus passé la barre des 10 d'évaluation depuis le 2 décembre et un match à Belgrade (15 d'éval). Contre Milan, il n'a pas réussi à marquer dans le jeu, se contentant de 2 points inscrits sur lancers francs. Il a compensé avec 5 offrandes, dont ce bijou de passe laser pour le dunk d'Augusto Lima (voir vidéo). Il a prouvé en début de saison qu'il pouvait être un joueur majeur en Euroleague, capable de cartons, et gageons que son entraîneur en attend un peu plus de lui.

Tous les résultats :

15e journée :

Jeudi 29 décembre :
- Anadolu Efes Istanbul - Real Madrid : 78-80.
- Étoile Rouge de Belgrade - CSKA Moscou : 78-67.
- Olympiacos Le Pirée - Fenerbahçe : 71-62.
- Milan - Zalgiris Kaunas : 70-78.
- Vitoria - Maccabi Tel-Aviv : 101-88

Vendredi 30 décembre :
- Unics Kazan - Panathinaïkos Athènes : 83-81.
- Galatasaray - Bamberg : 75-90.
- FC Barcelone - Darussafaka Dogus Istanbul : 81-77. 

Le classement :

 le-barometre-des-francais-en-euroleague---fabien-causeur-termine-l-annee-en-trombe1483138592.jpeg 

Les épisodes précédents :

Episode 1.
Episode 2.
Episode 3.
Épisode 4.
Épisode 5. 
Épisode 6.
Épisode 7.
Épisode 8.
Épisode 9.
Épisode 10.
Épisode 11. 
Épisode 12.
Épisode 13-14.

31 décembre 2016 à 12:10
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées