EUROLEAGUE


LE BAROMÈTRE DES FRANÇAIS EN EUROLEAGUE : HEURTEL ET WESTERMANN AU TOP, PREMIÈRE DÉFAITE POUR LE CSKA

Crédit photo : Euroleague

A défaut de clubs, la France compte sept joueurs pour la représenter en Euroleague cette saison. Chaque semaine, BeBasket dresse le bilan des Tricolores engagés dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Épisode 7.

Ils ont brillé :

* Thomas Heurtel (Anadolu Efes Istanbul), victoire à domicile contre Kazan, 104-99.
24 points à 9/13 dont 2/2 à 3-points et 4/4 aux lancers francs, 1 rebond, 8 passes décisives, 1 interception, 3 balles perdues, 26 d'évaluation en 33 minutes.

Après avoir perdu leur trois premières rencontres, les Stambouliotes en sont désormais à trois victoires sur leur quatre derniers matchs. Et ce redressement doit beaucoup à Thomas Heurtel, qui confirme son retour à son meilleur niveau. Adroit de loin et sur la ligne, passeur, le Français s'est montré décisif au retour des vestiaires et a entraîné toute son équipe dans son sillage : l'Anadolu Efes a battu son record de passes décisives sur un match (34, à deux unités du record du Real Madrid) et battu le record de la compétition pour la réussite aux lancers francs (23/24, 95,8%). De bonne augure avant le derby face à un Fener en pleine déconfiture, ce jeudi soir.

* Léo Westermann (Kaunas), victoire à domicile contre Galatasaray, 87-75.
16 points à 3/7 dont 1/2 à 3-points et 7/7 aux lancers francs, 7 rebonds, 6 passes décisives, 3 balles perdues, 25 d'évaluation en 29 minutes.

Passé à côté lors de la défaite à Barcelone, il a cette fois signé un match complet. Il n'a rien forcé aux tirs, s'est montré impeccable sur la ligne, et a même fait le spectacle avec une merveille de passe dans le dos pour Edgaras Ulanovas (voir vidéo). Derrière son meneur français, Kaunas a remporté ce duel de bas de tableau contre Galatasaray. La deuxième victoire des hommes de Sarunas Jasikevicius, qui laissent leurs adversaires du soir seuls derniers. 


* Nando de Colo (CSKA Moscou), défaite au Darussafaka Dogus Istambul, 83-91.
17 points à 5/10 dont 1/4 à 3-points, 5 rebonds, 7 passes décisives, 1 interception, 8 balles perdues, 8 fautes provoquées (6/6 aux lancers francs), 23 d'évaluation en 28 minutes. 

Le champion est tombé ! Invaincu depuis le début de saison, les Moscovites se sont inclinés sur le parquet du Darussafaka, qui a fait la différence dès le premier quart-temps remporté 30-18. Nando De Colo a lui commencé par faire tourner la balle (6 passes à la pause), avant de reprendre son rôle de scoreur (13 points au retour des vestiaires). Meilleure évaluation de son équipe malgré 8 balles perdues, on l'a vu s'arracher au rebond et mettre des paniers importants en fin de rencontre. Trop tard. 

Ils ont fait le job : 

* Adrien Moerman (Darussafaka Dogus Istambul), victoire à domicile contre Moscou, 91-83.
11 points à 4/5 dont 0/1 à 3-points, 2 rebonds, 2 passes décisives, 2 balles perdues, 4 fautes, 15 d'évaluation en 19 minutes.

La victoire des Turcs porte la signature de David Blatt. Face au CSKA, le coach a décidé de titulariser Erden et Wilbekin en lieu et place de Moerman et Aldemir. Choix payant s'il en est tant le Darussafaka a maîtrisé le premier quart. Le Français a donc fait les frais de ces ajustements tactiques, passant moins de 20 minutes sur le parquet, son deuxième plus petit temps de jeu de la saison. Mais l'ancien chouchou de Beaublanc a su se montrer efficace et déterminant sur de courtes séquences, avec notamment un très bon passage dans le troisième quart.

* Fabien Causeur (Bamberg), défaite à domicile contre Belgrade, 78-79.
7 points à 3/6 dont 0/3 à 3-points, 5 rebonds, 1 passe décisive, 1 interception, 2 balles perdues, 10 d'évaluation en 29 minutes.

Dans une Brose Arena une nouvelle fois chauffée à blanc, les Bavarois se sont inclinés sur un panier de Charles Jenkins à 24 secondes du buzzer. Toujours présent dans le cinq de départ, Fabien Causeur a fait son travail mais l'adresse à 3-points l'a fui. Il a regardé la fin de rencontre haletante depuis le banc. Avec seulement deux victoires pour cinq défaites, Bamberg glisse vers le fond du classement.

* Kim Tillie (Vitoria), défaite à Milan, 88-76.
6 points à 1/3 dont 1/1  à 3-points, 4 rebonds, 1 passe décisive, 2 balles perdues, 7 d'évaluation en 20 minutes.

Deuxième match à 20 minutes pour le Français, qui trouve sa place dans les rotation de Sito Alonso. Malgré la défaite, il s'est montré sobre et précieux comme à son habitude.

 Ils ont déçu :

* Rodrigue Beaubois (Vitoria), défaite à Milan, 88-76.
6 points à 2/8 dont 0/4 à 3-points, 1 passe décisive, 1 interception, 2 balles perdues, 4 fautes, -2 d'évaluation en 20 minutes. 

L'arrière tricolore n'est jamais parvenu à trouver le rythme et signe son plus mauvais match à l'évaluation depuis son retour de blessure.   

Tous les résultats :

- Anadolu Efes Istanbul - Unics Kazan : 104-99.
- Bamberg - Étoile Rouge de Belgrade : 78-79.
- Maccabi Tel-Aviv - Fenerbahçe : 87-77.
- Milan - Laboral Kutxa Vitoria : 88-76.
Darussafaka Dogus Istanbul - CSKA Moscou : 91-83. 
Zalgiris Kaunas - Galatasaray : 87-75.
- Olympiacos Le Pirée - FC Barcelone : 59-52.
Real Madrid - Panathinaïkos Athènes : 87-84. 

Le classement :

le-barometre-des-francais-en-euroleague--1479371328.jpeg 

Les épisodes précédents :

Episode 1.
Episode 2.
Episode 3.
Épisode 4.
Épisode 5. 
Épisode 6.

17 novembre 2016 à 11:45
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées