EUROLEAGUE


LE BAROMÈTRE DES FRANÇAIS EN EUROLEAGUE : INDISPENSABLE THOMAS HEURTEL

Crédit photo : Euroleague

A défaut de clubs, la France compte sept joueurs pour la représenter en Euroleague cette saison. Chaque semaine, BeBasket dresse le bilan des Tricolores engagés dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Pour cette 22e journée, Heurtel tire l'Efes vers le haut, tandis que De Colo et le CSKA règlent leurs comptes.

Ils ont brillé :

* Thomas Heurtel (Anadolu Efes Istanbul). Victoire à domicile contre Milan, 90-86.
17 points à 5/9 dont 2/4 à 3-points, 5/5 aux lancers francs, 2 rebonds, 6 passes décisives, 4 balles perdues, 21 d'évaluation en 30 minutes.

Le Biterrois joue actuellement son meilleur basket. Après ses 15 passes décisives de la semaine dernière, il a de nouveau été précieux. Son panier avec la faute à moins de deux minutes de la fin a permis à son équipe d'égaliser et de s'emparer du momentum. C'est encore lui qui a scellé le sort de la rencontre sur la ligne des lancers, où il est à 100 % depuis six matchs (19/19). Lors des quatre dernières rencontres, le meneur international tourne à 17,5 points, 8 passes décisives et 23 d'évaluation de moyenne. Une période où l'Efes est à trois victoires pour une seule défaite et encore – c'était de très peu face au tenant du titre moscovite. Indispensable.

* Nando De Colo (CSKA Moscou). Victoire contre l'Étoile rouge de Belgrade, 102-80.
25 points à 10/13 dont 2/3 à 3-points, 4 rebonds, 6 passes décisives, 1 interception, 7 balles perdues, 25 d'évaluation en 26 minutes.

Gifflé à Belgrade il y a quelques semaine, le CSKA a pris sa revanche contre l'Étoile rouge. Une mise au point en forme de démonstration, où le MVP 2016 a brillé. Complet et adroit, l'Arrageois signe un match ultra complet avec une très belle adresse. 25 d'évaluation avec pourtant 7 balles perdues, c'est dire le match de costaud qu'il a réalisé. Grâce notamment à son Français, le champion a passé plus de 100 points à la meilleure défense de la compétition. De Colo peut maintenant profiter sereinement du All-Star Game de la VTB League à Sotchi.

Ils ont fait le job :

* Fabien Causeur (Bamberg). Défaite à Athènes 81-72.
5 points à 2/8 dont 1/3 à 3-points, 7 rebonds, 4 passes décisives, 1 interception, 12 d'évaluation en 30 minutes.

Après son match sans la semaine passée (-3 d'évaluation), le Brestois s'est bien repris, se montrant très complet malgré un sérieux manque d'adresse. Il a guidé son équipe de manière très propre (aucune balle perdue) et s'est battu à l'image de ses 3 rebonds offensifs. Mais Bamberg retrouve malgré tout la défaite, la cinquième sur les 6 derniers matchs.

* Rodrigue Beaubois (Vitoria). Défaite au Maccabi Tel-Aviv, 85-84.
16 points à 6/14 dont 2/4 à 3-points, 2 rebonds, 3 passes décisives, 14 d'évaluation en 28 minutes.

L'ancien Strasbourgeois n'a pas ménagé ses efforts, tentant sans relâche de ramener son équipe. Menés de 14 points à la fin du troisième quart, les Basques sont revenus à un souffle du Maccabi, grâce notamment à 6 points de Beaubois dans la dernière période. Insuffisant pour éviter une cinquième défaite en six matchs à Vitoria qui voit le groupe de tête s'échapper.

Ils ont déçu :

* Adrien Moerman (Darussafaka). Victoire à domicile contre le Fenerbahçe, 72-65.
8 points à 3/5 dont 2/3 à 3-points, 4 rebonds, 1 interception, 2 balles perdues, 4 fautes, 6 d'évaluation en 22 minutes.

Darussafaka avait besoin d'une victoire, après une série de trois revers d'affilée. Mission accomplie pour les hommes de David Blatt, qui restent au contact du top 8. Moerman a été discret, gêné par les fautes. A son actif tout de même, un panier primé qui a permis d'assommer le Fener à 3 minutes du buzzer final.  

* Léo Westermann (Zalgiris Kaunas). Défaite au Pirée, 73-64.
9 points à 4/5 dont 1/2 à 3-points, 1 rebond, 1 passe décisive, 2 balles perdues, 6 d'évaluation en 22 minutes.

Petit match pour le meneur tricolore, qui a été adroit mais n'a pas eu son rayonnement habituel dans la dernière passe. Après sa magnifique série de trois victoires (Mosacou, Darussafaka, Barça), le Zalgiris a rechuté au Pirée, et voici les hommes de Sarunas Jasikevicius à deux victoires du top 8.

* Kim Tillie (Vitoria). Défaite au Maccabi Tel-Aviv, 85-84.
6 points à 2/9 dont 0/3 à 3-points, 4 rebonds offensifs, 1 contre, 4 d'évaluation en 18 minutes.

Solidement installé dans le 5 de départ (quatre titularisations sur les cinq derniers matchs), il a connu un match sans au niveau de l'adresse, mais a fait preuve – comme à son habitude ) de beaucoup d'activité et d'énergie.

Les résultats complets :

22e journée

Jeudi 9 février :
Unics Kazan - Real Madrid : 77-81
Anadolu Efes Istanbul - Milan : 90-86
CSKA Moscou - Etoile rouge de Belgrade : 102-80
Maccabi Tel-Aviv - Vitoria : 85-84
Panathinaikos Athènes - Brose Bamberg : 81-72

Vendredi 10 février :
Darüşşafaka - Fenerbahçe : 72-65
Olympiakos Le Pirée - Zalgiris Kaunes : 73-64
FC Barcelone - Galatasaray : 62-69

Le classement :

le-barometre-des-francais-en-euroleague---indispensable-thomas-heurtel1486820898.jpeg

Les épisodes précédents :

Episode 1                   Épisode 16
Episode 2                  Épisode 17
Episode 3                  Épisode 18 
Épisode 4                  Épisode 19-20
Épisode 5                  Épisode 21
Épisode 6
Épisode 7
Épisode 8
Épisode 9
Épisode 10
Épisode 11 
Épisode 12
Épisode 13-14
Épisode 15

 

11 février 2017 à 16:20
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées