EUROLEAGUE


LE BAROMÈTRE DES FRANÇAIS EN EUROLEAGUE : ON A RETROUVÉ LE VRAI THOMAS HEURTEL

Crédit photo : Euroleague

A défaut de clubs, la France compte sept joueurs pour la représenter en Euroleague cette saison. Chaque semaine, BeBasket dresse le bilan des Tricolores engagés dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Episode 4.

Ils ont brillé :

* Thomas Heurtel (Anadolu Efes Istanbul), victoire 84-79 sur le terrain du Darussafaka Dogus Istambul. 
15 points à 7/13 dont 1/2 à 3-points, 9 passes décisives, 1 interception, 2 balles perdues, 15 d'évaluation en 29 minutes.

On a retrouvé le Thomas Heurtel de l'année dernière. Le Heurtel capable de faire briller ses coéquipiers en distribuant les caviars (voire vidéo), mais aussi de scorer avec sang froid quand il le faut. Après les progrès entrevus contre le CSKA, le Biterrois a confirmé qu'il était toujours un joueur de classe européenne, frôlant le double-double. Il a surtout pesé en fin de rencontre, offrant 6 passes dans le seul troisième quart, avant de mettre 7 points dans l'ultime période. Avec le retour au top de son meneur, l'Anadolu Efes a remporté le derby stambouliote, son premier succès dans la compétition. Tout sauf un hasard.

* Fabien Causeur (Bamberg) défaite 74-78 à Barcelone.
19 points à 7/12 dont 1/4 à 3-points, 5 rebonds, 1 passe décisive, 1 interception, 1 balle perdue, 1 contre, 22 d'évaluation en 31 minutes.

Il a commencé sur un rythme effréné. Après 7 minutes l'ancien Choletais avait déjà marqué 10 points sur les 17 de son équipe. Dans le sillage de son arrière, les Bavarois ont tenu tête au Barça jusqu'au bout, même s'ils ont fini par céder et concéder une troisième défaite en quatre rencontres. Excellent pendant trois quarts-temps, Causeur finit meilleure scoreur et meilleur évaluation du match. Seul bémol, il a souffert en fin de partie, se faisant contrer deux fois et manquant un tir à 3-points.

Ils ont fait le job :  

* Nando de Colo (CSKA Moscou), victoire à domicile 98-80 contre Kazan.
11 points à 4/6 dont 1/1 à 3-points, 3 rebonds, 3 passes décisives, 2 balles perdues, 12 d'évaluation en 22 minutes.

Il fallait bien que ça arrive. Après avoir trusté le sommet de notre baromètre lors des trois premières journées, l'Arrageois a été moins étincelant lors de la quatrième victoire en quatre matchs des siens. Il a laissé Milos Teodosic prendre la lumière, et c'est même depuis le banc qu'il a vu son équipe faire la différence dans le troisième quart-temps. Sans doute un peu économisé sur son temps de jeu, il est revenu sur le parquet lors de la dernière période, histoire de tout de même passer la barre des 10 points.

* Adrien Moerman (Darussafaka Dogus Istambul), défaite à domicile 79-84 contre l'Anadolu Efes Istanbul.
7 points à 3/8 dont 1/3 à 3-points, 9 rebonds, 1 passe décisive, 2 balles perdues, 1 contre, 11 d'évaluation en 31 minutes. 

S'il avait très peu joué contre Kazan, il a cette fois disposé de 31 minutes pour se montrer. Dans une équipe où la marque est très bien répartie (huit joueurs à 7 points ou plus, quatre à plus de 10), il n'a pas brillé en attaque mais il a effectué son abattage habituel sous les panneaux, notamment au rebond.

* Kim Tillie (Vitoria), défaite à domicile 90-95 contre l'Olympiacos Le Pirée.
6 points à 2/3, 1 rebond, 1 passe décisive, 1 interceptions, 7 d'évaluation en 13 minutes. 

L'intérieur a rendu une copie quasi conforme de son match face au Real : même nombre de points et même évaluation finale. Mais après sa belle victoire à Madrid, le Baskonia n'a pas confirmé en s'inclinant sur son terrain face à l'Olympiacos d'un immense Spanoulis (15 points, 15 passes), qui devient au passage le deuxième meilleur passeur de l'histoire de la compétition.

* Rodrigue Beaubois (Vitoria), défaite à domicile 90-95 contre l'Olympiacos Le Pirée.
5 points à 1/2 dont 1/1 à 3-points, 1 interception, 2 balles perdues, 2 d'évaluation en 9 minutes. 

Ça y est ! Tous les Français engagés en Euroleague sont entrés en jeu au moins une fois cette saison. Blessé à la cuisse depuis début septembre, l'ancien Strasbourgeois a fait ses grands débuts en compétition avec Vitoria. Entré à 4 minutes de la mi-temps, son temps de jeu a été logiquement limité, mais il a tout de même réussi à rentrer ses deux premiers paniers sous ses nouvelles couleurs. Souhaitons lui de vite retrouver le niveau prometteur qu'il affichait en préparation avec le Baskonia.

 * Léo Westermann (Kaunas), défaite à domicile 74-87 contre le Macabi Tel Aviv.
9 points à 4/7 dont 0/3 à 3-points, 2 rebonds, 7 passes décisives, 5 balles perdues, 7 d'évaluation en 25 minutes.

Il s'est appliqué à bien dérouler les systèmes mais a aussi perdu beaucoup de ballon. Agressif, on l'a vu plusieurs fois attaquer le cercle avec succès. Sur une pénétration victorieuse, conclue par un lay-up avec la planche, il a permis au Zalgris de recoller dans le troisième quart (42-48, 25e) et enflammé la salle. Mais à l'image de son équipe il a vécu une fin de rencontre frustrante, récoltant une faute technique au passage.

Ils ont déçu :

Personne, les Français ont réalisé une belle performance d'ensemble à l'occasion de cette quatrième journée.

Tous les résultats :


CSKA Moscou - Unics Kazan :  98-80
Darussafaka Dogus Istanbul - Anadolu Efes Istanbul : 79-84
Milan - Real Madrid : 90-101
Vitoria - Olympiacos Le Pirée : 90-95
Kaunas - Maccabi Tel-Aviv : 74-87
Galatasaray - Fenerbahçe : 87-103
Panathinaikos Athènes - Etoile Rouge de Belgrade : 70-59
FC Barcelone - Bamberg : 78-74

Le classement :

le-barometre-des-francais-en-euroleague---on-a-retrouve-le-vrai-thomas-heurtel1477731002.jpeg

Les épisodes précédents : 

Episode 1.
Episode 2.
Episode 3.

  

29 octobre 2016 à 14:02
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
10ème journée
17 novembre
Dijon
101
-
81
Boulazac
18 novembre
Châlons-Reims
76
-
85
Nanterre
Chalon-sur-Saône
82
-
67
Hyères-Toulon
Le Mans
77
-
63
Le Portel
Limoges
98
-
80
Antibes
Levallois Metropolitans
55
-
67
Cholet
Pau-Lacq-Orthez
68
-
90
Monaco
19 novembre
Gravelines-Dunkerque
18h00
Bourg-en-Bresse
Strasbourg
18h30
Lyon-Villeurbanne
Autres journées
PROGRAMME TV
20 novembre - 00h00
Moscou
Fenerbahçe Ülker
20 novembre - 03h45
Strasbourg
Lyon-Villeurbanne
20 novembre - 05h30
Žalgiris Kaunas
Laboral Kutxa
20 novembre - 11h45
Pau-Lacq-Orthez
Monaco
20 novembre - 13h30
Strasbourg
Lyon-Villeurbanne