EUROLEAGUE


LE BAROMÈTRE DES FRANÇAIS EN EUROLEAGUE : RECORD DE REBONDS POUR TILLIE, LES BLEUS DÉCISIFS

Crédit photo : Saski Baskonia Vitoria

A défaut de clubs, la France compte sept joueurs pour la représenter en Euroleague cette saison. Chaque semaine, BeBasket dresse le bilan des Tricolores engagés dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Épisode 10.

Ils ont brillé :

Pas de très grosse performance côté français cette semaine, mais une belle prestation d'ensemble. Les Bleus tiennent des rôles clefs et sont parfois appelés à mettre les shoots décisifs pour leurs équipes respectives.

Ils ont fait le job :  

* Kim Tillie (Vitoria), victoire à domicile contre Galatasaray, 69-62.
6 points à 3/5, 11 rebonds dont 4 offensifs, 1 contre mais 1 balle perdue, 12 d'évaluation en 24 minutes.

Meilleur match de la saison pour l'intérieur. Batailleur au rebond, au point de signer son record en carrière en Euroleague, on l'a aussi vu claquer un dunk rageur en transition (voir vidéo). Il a montré qu'il pouvait toujours être précieux en sortie de banc, après deux prestations ratées (0 et -2 d'éval). Vitoria continue son solide parcours et s'installe dans la première partie de tableau.

* Rodrigue Beaubois (Vitoria), victoire à domicile contre Galatasaray, 69-62.
13 points à 5/9  dont 2/4 à 3-points, 1 rebond, 1 passe décisive 8 d'évaluation en 15 minutes. 

Comme son compatriote, il a joué un rôle important dans la victoire des Basques. Malgré un temps de jeu limité par Sito Alonso, qui voulait protéger ses joueurs rapidement touchés par les fautes, Beaubois a encore une fois apporté son lot de points. Il a surtout inscrit deux paniers cruciaux, à 55 et 14 secondes du buzzer, pour sceller le succès du Baskonia. 

* Léo Westermann (Kaunas), victoire à Belgrade, 88-79.
7 points à 3/6 dont 1/3 à 3-points, 7 rebonds, 8 passes décisives, mais 2 balles perdues, 15 d'évaluation en 27 minutes.

Il a réussi un match des plus complets dans la ville qui l'a vu briller sous les couleurs du club rival, le Partizan. Parfois sujet à des passages à vide sur la scène européenne (trois rencontres à 2 d'éval), l'arrière tricolore a cette fois enchaîné un deuxième match consécutif à plus de 15 d'évaluation. Kaunas poursuit son redressement, avec une troisième victoire sur les quatre dernières journées. Les joueurs de Sarunas Jasikevicius ne sont plus qu'à une victoire du peloton qui va de la 5e à la 10e place.

* Fabien Causeur (Bamberg), défaite à domicile contre le CSKA Moscou, 88-90.
12 points à 3/3 dont 2/2 à 3-points, 1 rebond, 4 passes décisives mais 3 balles perdues, 13 d'évaluation en 22 minutes.

A l'image de son équipe (qui a shooté à 64% à 2-points et 53% à 3-points), il s'est montré très bon dans sa sélection de tirs. Il a été décisif en fin de rencontre, égalisant d'abord à 71-71 à 5 minutes de la fin, puis en égalisant à nouveau, 86-86 en rentrant deux lancers francs à 15 secondes du terme. Mais le tir au buzzer de Vitaly Fridzon est venu doucher l'enthousiasme d'une équipe bavaroise qui aura fait douter le champion jusqu'au bout.

* Thomas Heurtel (Anadolu Efes Istanbul), victoire au Maccabi Tel Aviv, 86-77.
11 points à 4/10 dont 1/4 à 3-points, 6 passes décisives mais 4 balles perdues, 6 d'évaluation en 29 minutes.

Les chiffres ne sont pas ronflants, mais Velimir Perasović lui a fait confiance en fin de rencontre. L'entraîneur l'a fait rentrer à la place de Bryce Cotton à 4'30" du buzzer, alors que son équipe était menée d'un point. Et le meneur de jeu a été précieux, délivrant deux passes et rentrant deux lancers francs importants pour aider l'Efes a faire la différence. Si on peut toujours compter sur lui pour régaler à la passe, comme sur ce alley-oop pour Tyler Honnecutt (voir vidéo), il a en revanche complètement perdu son adresse longue distance. Il est à 2/14 sur les trois derniers matchs, alors qu'il tournait à un très propre 9/17 lors des sept premières rencontres. 

Ils ont déçu :

* Adrien Moerman (Darussafaka Dogus Istambul), défaite à domicile contre l'Olympiacos, 71-77.
2 points à 1/6 dont 0/3 à 3-points, 8 rebonds, 3 passes décisives mais 1 balle perdue.

Blessé la semaine dernière, il faisait son grand retour dans le cinq majeur stambouliote. Sans succès, puisqu'il signe son plus petit score à l'évaluation de la saison, avec une adresse en berne, malgré un gros temps de jeu. C'est la troisième défaite consécutive pour le Darussafaka, qui n'a plus gagné depuis son exploit face au CSKA.

Ils n'ont pas joué :

* Nando de Colo (CSKA Moscou), victoire à Bamberg, 88-90.

Blessé, il a une nouvelle fois laissé Milos Teodosic faire le show (31 points et 8 passes décisives). Mais sans le Français les choses semblent plus compliquées pour les Moscovites, qui ont dû s'en remettre à un tir au buzzer de Vitaly Fridzon pour faire la décision à Bamberg (voir vidéo).

Tous les résultats :

- Unics Kazan - Milan : 100-79.
- Fenerbahçe - Real Madrid : 78-77.
- Bamberg - CSKA Moscou : 88-90.
- Maccabi Tel-Aviv - Anadolu Efes Istanbul : 77-86.
- Darussafaka Dogus Istanbul - Olympiacos Le Pirée : 71-77.
- Étoile Rouge de Belgrade - Zalgiris Kaunas : 79-88.
- Vitoria - Galatasaray : 69-62.
- FC Barcelone - Panathinaikos Athènes : 72-57. 

Le classement :

 le-barometre-des-francais-en-euroleague--1480767363.jpeg 

Les épisodes précédents :

Episode 1.
Episode 2.
Episode 3.
Épisode 4.
Épisode 5. 
Épisode 6.
Épisode 7.
Épisode 8.
Épisode 9.

03 décembre 2016 à 14:55
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
20 septembre - 07h15
Buzzer
21 septembre - 03h00
Buzzer
22 septembre - 08h15
Buzzer
23 septembre - 08h15
Buzzer
23 septembre - 18h20
Chalon-sur-Saône
Pau-Lacq-Orthez