EUROLEAGUE


LE BAROMÈTRE DES FRANÇAIS EN EUROLEAGUE : RODRIGUE BEAUBOIS EN FEU

Crédit photo : Euroleague

A défaut de clubs, la France compte sept joueurs pour la représenter en Euroleague cette saison. Chaque semaine, BeBasket dresse le bilan des Tricolores engagés dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Épisode 16.

Ils ont brillé :

* Rodrigue Beaubois (Vitoria). Victoire à domicile contre Kazan, 102-70.
29 points à 12/16 dont 5/8 à 3-points, 1 passe décisive, 25 d'évaluation en 19 minutes.

Le Français est bien un scoreur né, capable de prendre feu sur un temps très court. Contre Kazan, il n'a eu besoin que de 19 minutes pour battre son record de points dans la compétition. Tout y est passé : tirs de loin, drives agressifs vers le panier, deux lay-up au buzzer des premier et troisième quart, et un amour de passe dans le dos pour le dunk de Voigtmann (voir vidéo). Après cinq rencontres dans la peau d'un titulaire, l'ancien Strasbourgeois a cette fois commencé ce match sur le banc. Ce qui ne l'a pas empêché d'être tout de suite en rythme, puisqu'il a marqué sur son premier ballon avant de poursuivre son festival. La victoire largement assurée, il a rentré un dernier 3-points avant de regarder les 9 dernières minutes depuis le bord du terrain.  

Ils ont fait le job :

* Thomas Heurtel (Anadolu Efes Istanbul). Victoire à domicile contre Galatasaray, 84-73.
8 points à 4/11 dont 0/1 à 3-points, 8 rebonds, 7 passes décisives, 1 interception mais 2 balles perdues, 14 d'évaluation en 22 minutes.

Maladroit, auteur d'un rarissime 0/4 sur la ligne des lancers franc, il s'est démultiplié pour apporter dans les autres secteurs du jeu. Ses 8 rebonds sont d'ailleurs un nouveau record en carrière dans la compétition, lui qui tourne à moins de deux prises par match en moyenne. Il s'est également appliqué à la passe, et ses inspirations sont parfois spectaculaires, comme sur ce service pour Omic.

* Fabien Causeur (Bamberg). Victoire à domicile contre Barcelone, 85-65.
7 points à 3/8 dont 1/4 à 3-points, 2 rebonds, 5 passes décisives, 1 interception mais 2 balles perdues, 9 d'évaluation en 29 minutes. 

On n'arrête plus Bamberg ! Après un début de saison compliqué, avec beaucoup de défaites sur le fil, les Bavarois en sont désormais à trois succès à la suite, cinq sur les six derniers matchs. Fabien Causeur a lui été un peu moins en vue qu'en décembre, mais il a compensé sa maladresse au tir en signant son record de passes décisives cette saison, dont ce spectaculaire alley-oop pour Radosevic (voir vidéo). 

* Kim Tillie (Vitoria). Victoire à domicile contre Kazan, 102-70. 
8 points à 4/7 dont 0/2 à 3-points, 4 rebonds, 1 passe décisive, 2 interceptions, 10 d'évaluation en 16 minutes. 

De retour dans le cinq majeur, il a été très utile d'entré, marquant rapidement 4 points pour bien lancer son équipe. Le Baskonia qui flambe en ce moment, avec un deuxième match consécutif où la barre des 100 points est franchie, et un sixième succès sur les sept derniers matchs. Avec le retour de blessure d'Andrea Bargnani et l'apport de Pablo Prigioni qui commence à trouver sa place, l'équipe semble de plus en plus armée pour aller loin.

 * Adrien Moerman (Darussafaka Dogus Istanbul). Défaite à Tel-Aviv, 93-92.
11 points à 4/13 dont 2/6 à 3-points, 5 rebonds, 3 passes décisives, 1 interception, 9 d'évaluation en 26 minutes.

Largué à la mi-temps (53-36), Darussafaka a signé un énorme troisième quart temps pour revenir dans le match. Pendant ces 10 minutes de folie où les hommes de David Blatt ont infligé un cinglant 35-14 au Maccabi, Adrien Moerman a scoré 8 points, dont un dernier tir au buzzer, pris 4 rebonds et distribué 3 passes. Beaucoup plus discret dans le dernier quart, c'est depuis le banc qu'il a observé Brad Wanamaker obtenir 3 lancers à la dernière seconde. Mais en manquant le premier, l'Américain a laissé filé la chance d'égaliser.

* Nando de Colo (CSKA Moscou). Défaite au Real Madrid, 85-95.
18 points à 5/13 dont 2/5 à 3-points, 1 passe décisive, 1 interception mais 3 balles perdues, 10 d'évaluation en 24 minutes.

Rien ne va plus pour les champions en titre. Le CSKA, qui a tant dominé le début de compétition, vient d'encaisser une troisième défaite de suite, et ne compte plus qu'une victoire d'avance sur ses poursuivants. A part une adresse fluctuante, Nando De Colo n'a pas grand chose à se reprocher. Il a un temps maintenu son équipe au contact dans le troisième quart, mais a dû céder face aux flèches longue distance d'un excellent Sergio Llull (24 points).

Ils ont déçu : 

* Léo Westermann (Kaunas). Défaite à domicile contre l'Étoile Rouge de Belgrade, 61-77.
3 points à 1/8 dont 1/4 à 3-points, 3 rebonds, 3 passes décisives mais 4 balles perdues, -3 d'évaluation en 28 minutes.

Match sans pour le meneur tricolore, dont l'évaluation passe dans le négatif pour la première fois de la saison. A l'image de son équipe, qui a pris l'eau dès le premier quart, il n'a jamais trouvé son rythme. 

Tous les résultats :

16e journée :

Jeudi 05 janvier :
Anadolu Efes Istanbul - Galatasaray : 84-73.
- Bamberg - FC Barcelone : 85-65.
- Maccabi Tel-Aviv - Darussafaka Dogus Istanbul : 93-92.
- Vitoria - Unics Kazan : 102-70.  

Vendredi 06 janvier :
- Fenerbahçe - Milan : 86-79.
- Zalgiris Kaunas - Étoile Rouge de Belgrade : 61-77.
- Olympiacos Le Pirée - Panathinaïkos Athènes : 77-69.
- Real Madrid - CSKA Moscou : 95-85. 

Le classement :
  le-barometre-des-francais-en-euroleague---rodrigue-beaubois-en-feu1483794677.jpeg

Les épisodes précédents :

Episode 1.
Episode 2.
Episode 3.
Épisode 4.
Épisode 5. 
Épisode 6.
Épisode 7.
Épisode 8.
Épisode 9.
Épisode 10.
Épisode 11. 
Épisode 12.
Épisode 13-14.
Épisode 15.

07 janvier 2017 à 08:02
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées