EUROLEAGUE


SARUNAS JASIKEVICIUS : "JOUEUR, SI J'AVAIS EU TOUPANE EN FACE DE MOI, JE ME SERAIS FAIT DANS LE PANTALON"

Crédit photo : bczalgiris

Axel Toupane est magnifiquement sorti de sa boîte contre Valence, suscitant l'incompréhension admirative de son entraîneur, le mythique Sarunas Jasikevicius.

Après une très mauvaise série en EuroLeague (1,7 point à 18% et 0,2 d'évaluation en 6 matchs), Axel Toupane a retrouvé la lumière ! L'ailier français du Zalgiris Kaunas a été l'un des grands bonhommes de la victoire lituanienne contre Valence (86-82) à l'occasion de la 19e journée. En parfait lieutenant de l'incroyable Kevin Pangos (auteur de 11 points et 15 passes décisives), l'Alsacien a cumulé 18 points à 8/12 (dont 8/9 à deux points) et 3 rebonds pour 14 d'évaluation en 24 minutes.

"Je suis évidemment heureux de cette soirée", a-t-il confié à Zalgiris TV dans le vestiaire après le match. "J'ai essayé de me mettre en mode attaque dès le début du match et tout a bien marché pour moi. En plus, on a décroché la victoire donc c'est parfait."

À créditer de sa meilleure performance offensive en EuroLeague sous les yeux de son père, Jean-Aimé, Axel Toupane s'est attiré les compliments de son coach Saras Jasikevicius, qui a eu recours à une curieuse métaphore afin d'illustrer son admiration contrariée pour le profil de Toupane.

"Brandon Davies et Axel Toupane ont donné un bon rythme à notre défense", a-t-il déclaré en conférence de presse. "Et si vous défendez bien, le reste suit en attaque. Axel a été excellent des deux côtés du terrain. Il était très  important qu'il donne l'impulsion aujourd'hui car il n'a pas beaucoup joué mardi à Bamberg (9 minutes, ndlr).. J'ai été joueur auparavant : si j'avais eu quelqu'un comme lui en face de moi, j'aurais fait dans mon pantalon. Il est grand, il bouge bien... Il a seulement besoin d'un peu plus d'expérience en EuroLeague. Je ne sais pas comment le rendre plus régulier... C'est vraiment difficile pour moi de comprendre Axel. Son dévouement est génial, c'est un bosseur, il travaille dur tous les jours. Que je le fasse jouer ou non, je le trouve chaque lendemain à la salle. J'ai tellement envie qu'il réussisse et on va tout faire pour. Mais j'ai troujours cru en les joueurs comme lui, qui vont s'entraîner même lorsque ce n'est pas obligatoire, qui se consacrent uniquement au basket. Les joueurs comme ça ne peuvent que aller de l'avant."

Ce n'est pas la première fois que Sarunas Jasikevicius (qui n'est pas le dernier venu pour parler de basket...) souligne le potentiel d'Axel Toupane. Début octobre, il se lamentait en disant que l'international tricolore ne comprenait pas à quel point il est bon...

Auteur du game-winner à Klaipeda le week-end dernier, l'ancien Strasbourgeois confirme donc son redressement. Le tout sera dorénavant de maintenir cette dynamique sur la durée. Son dernier bon match en EuroLeague (16 points et 7 rebonds contre le Fenerbahçe le 14 décembre) fut sans lendemain, même le point de départ de sa série noire. Heureusement pour lui, le Zalgiris Kaunas a continué à engranger les victoires et a consolidé sa jeudi sa sixième place au classement (12-7). Les playoffs de l'EuroLeague sont en ligne de mire. Une belle manière d'acquérir l'expérience tant souhaitée par Saras.

18 janvier 2018 à 22:18
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
20ème journée
07 février
Boulazac
95
-
99
Dijon
09 février
Hyères-Toulon
68
-
88
Antibes
10 février
Bourg-en-Bresse
73
-
96
Lyon-Villeurbanne
Châlons-Reims
90
-
93
Levallois Metropolitans
Cholet
63
-
73
Strasbourg
Nanterre
85
-
54
Le Portel
Pau-Lacq-Orthez
105
-
93
Chalon-sur-Saône
11 février
Monaco
94
-
101
Gravelines-Dunkerque
Le Mans
89
-
65
Limoges
Autres journées
PROGRAMME TV
26 février - 10h15
Malaga
Maccabi Tel-Aviv
27 février - 05h30
Barcelone
Real Madrid
27 février - 17h15
Khimki Moscou
Panathinaïkos
28 février - 05h30
Khimki Moscou
Panathinaïkos
28 février - 12h15
Barcelone
Real Madrid
Coaching