EUROPE


DE JONG : « PHOTOGRAPHIER UNE VISION DU BASKET EUROPÉEN »

Nicolas De Jong  jespère photographier une vision du basket européen
Crédit photo : FIBA Europe

Au vu de sa performance de dimanche dernier, Nicolas De Jong semble avoir pris ses marques sous son nouveau maillot « Oranje ».

Au vu de sa performance de dimanche dernier, Nicolas De Jong semble avoir pris ses marques sous son nouveau maillot « Oranje ». Avant d’affronter les trois poids lourds du groupe C, avec la Slovénie ce mardi (une défaite rageante 81-74 après être revenu deux fois dans le match), la Croatie puis la Grèce, le Français est revenu pour les quotidiens Ouest France et Dernières Nouvelles d'Alsace sur la participation d’une petite nation basket à une compétition internationale. Né d’un père néerlandais, ses premiers contacts avec la sélection remontent à mars 2015. En mai, le coach national est venu voir son futur pivot à Cholet, et le 1er juillet (soit 18 jours avant les Bleus) le pivot de 27 ans commençait sa préparation à l’EuroBasket 2015.

« Cela fait 26 ans que les Pays-Bas n’ont pas disputé d’Euro donc c’est un événement. Et comme le groupe est nouveau, il fallait du temps pour la cohésion et les systèmes. Les moyens sont très limités. Une équipe nationale loge normalement dans un même hôtel. Nous devons trouver par nous-mêmes, certains étaient dans leur famille. J’ai dû changer quatre fois d’appartement. C’est le sacrifice d’un été pour participer à l’Euro. »

Victorieux contre la Géorgie (73-72), défaits face à la Macédoine (71-78) puis de nouveau face à la Slovénie donc (81-74), les Néerlandais entretiennent l’espoir d’accrocher une quatrième place qualificative avant de se mesurer aux poids lourds de la poule, la Croatie et la Grèce. Mais pour Nicolas De Jong, c’est avant tout une fierté de porter le maillot, et l’occasion d’épouser le jeu européen. 

« C’est une belle expérience que de disputer un championnat d’Europe, de défendre les couleurs de son pays, de rencontrer des adversaires prestigieux. Ce sont des confrontations qui poussent à se surpasser. C’est une vision du basket européen que j’espère photographier et ramener dans mes bagages. 
Les deux premiers matchs contre la Géorgie et la Macédoine étaient abordables. On finit par la Croatie et la Grèce contre qui ce sera mission impossible. »

Seul Français avec Aaron Cel (Pologne) a évoluer sous un autre maillot dans cette compétition, le Tourangeau dresse la situation du basket aux Pays-Bas. 

« Le championnat néerlandais est très petit. Il n’y a que huit équipes. On est au niveau N1, à peine Pro B. Dans le groupe national, plusieurs jouent à l’étranger. »

09 septembre 2015 à 16:02
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BAPTISTE MÉZERETTE
Baptiste Mézerette
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
16 mai
Antibes
79
-
71
Gravelines-Dunkerque
Châlons-Reims
75
-
77
Lyon-Villeurbanne
Chalon-sur-Saône
97
-
94
Le Mans
Cholet
43
-
84
Le Portel
Dijon
85
-
82
Pau-Lacq-Orthez
Limoges
81
-
101
Orléans
Nancy
96
-
91
Hyères-Toulon
Nanterre
90
-
81
Paris-Levallois
Strasbourg
85
-
92
Monaco
Autres journées