instagram
EUROPE


DUMERC ET GRUDA DANS LE MEILLEUR CINQ, DABOVIC MVP

Dumerc et Gruda dans le meilleur cinq, Dabovic MVP
Crédit photo : FIBACiamillo-CastoriaCastoria

Désigné hier soir à l'issue de la finale perdue par les Bleues, le meilleur Cinq de l'EuroBasket 2015 a récompensé des joueuses ayant terminé sur le podium.

Désigné hier soir à l'issue de la finale perdue par les Bleues, le meilleur Cinq de l'EuroBasket 2015 a récompensé des joueuses ayant terminé sur le podium. Ainsi, Céline Dumerc et Sandrine Gruda en font partie. Le titre de MVP est revenu quant à lui à Ana Dabovic, la leader de la nouvelle équipe championne d'Europe.

Tout le monde voyait déjà en Sandrine Gruda la grande MVP du tournoi. Mais il restait encore un match, souvent le plus important afin de décerner ce type de distinction. Finalement, l'Equipe de France s'est inclinée face à la Serbie (76-68) et l'intérieure tricolore a (logiquement) dû céder la récompense à une joueuse du camp vainqueur, en l'occurence Ana Dabovic. Ce qui est mérité puisque l'arrière serbe a été la meilleure joueuse de la Serbie dans le tournoi avec près de 15 points - 3 passes et la meilleure marqueuse de la finale (25 points à 8/12). C'est donc la soeur de Milica Dabovic qui, à 25 ans, a ajouté en une seule soirée les deux plus belles lignes à ses palmarès individuel et collectif.

Déjà présente dans le Cinq de l'Euro en 2009 et en 2013, respectivement à l'occasion du dernier titre des Bleues et de la précédente finale, Céline Dumerc continue d'être l'une des références européennes à son poste. La meneuse berruyère a fait un tournoi solide et termine deuxième meilleure passeuse derrière la Monténégrine Skerovic (7,1). Ses stats : 8,4 points à 40%, 2,7 rebonds, 5,9 passes décisives et seulement 1 balle perdue en 26 minutes.

En compagnie de Caps sur la ligne arrière, vient donc ensuite la MVP Ana Dabovic. Après deux premières phases plutôt moyennes - à l'instar de son équipe, qualifiée dans la douleur pour les quarts - l'arrière serbe a été éblouissante dans les matchs couperets à élimination directe : 31 points à 10/19 contre la Turquie, 21 unités à 8/16 contre la Biélorussie en demies et donc 25 à 8/12 en finale. Sans aucun doute, Dabovic a été la principale artisane du titre de la Serbie. Ses stats : 14,8 points à 43%, 1,9 rebond et 3,2 passes décisives en 27 minutes.

Gruda deuxième jusqu'au bout...

Sur son aile, Alba Torrens a elle aussi réalisé un EuroBasket de très haut niveau. Seulement battue avec l'Espagne par la France en demies, celle qui évoluait cette saison à Ekaterinbourg est la meilleure marqueuse du tournoi et a une nouvelle fois brillé ce dimanche (25 points à 9/15, 6 rebonds et 5 passes) afin de permettre à la Roja de battre la Biélorussie (74-58) et d'empocher la médaille de bronze. Après l'Euro 2013 et le Mondial 2014, Torrens squatte encore le meilleur cinq d'une grande compétition. Ses stats : 19,7 points à 46%, 6,1 rebonds et 3,3 passes décisives en 31 minutes.

Deuxième ailière de ce Cinq idéal, Sonja Petrovic a probablement profité de la finale pour s'y faire une place. Meilleure rebondeuse de la compétition, la Biélorusse Yelena Leuchanka (14,9 points, 11,5 rebonds et 2,3 passes) était une candidate plus que crédible et tenait la corde sur les postes intérieures. Mais Petrovic a cartonné avec 22 points à 9/15 et 7 rebonds, formant un duo inarrêtable (et inarrêté) avec Dabovic face aux Bleues. A noter que la joueuse de Prague réalise un joli doublé EuroLeague-EuroBasket cette année (comme Silvia Dominguez en 2013 avec Ekat' et l'Espagne). Ses stats : 13,8 points à 47%, 5,9 rebonds et 1,4 passe décisive en 25 minutes.

A contrario, Sandrine Gruda a perdu les deux finales européennes et termine la saison sur une autre deuxième place avec l'élection sur le fil de Dabovic comme meilleure joueuse de cet Euro. L'adroite intérieure française a pourtant accompli un tournoi de MVP... jusqu'en finale. Elle boucle son Euro en tant que deuxième meilleure marqueuse et troisième joueuse la plus adroite. Jamais descendue sous les dix points et les 40% aux tirs sur un match, elle a été la guide suprême de l'Equipe de France sur la voie d'une quatrième médaille continentale consécutive depuis 2009. Mais ses performances valaient incontestablement de l'or... Ses stats : 17,8 points, 8,2 rebonds, 2,4 passes décisives et 1,1 interception en 32 minutes.

29 juin 2015 à 08:08
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>