instagram
EUROPE


GROUPE B : BJELICA SAUVE LA SERBIE

Groupe B : Bjelica et la Serbie sur leurs lancées
Crédit photo : FIBACiamillo-CastoriaCiamillo

Au lendemain de son véritable coup de force face à l'Espagne, la Serbie se frottait ce dimanche au pays hôte du très relevé groupe B, l'Allemagne.

Globalement dos à dos avec la Mannschaft tout au long de la partie, la sélection vice-championne du monde s'est extirpée du piège germain en toute fin de match grâce à Nemanja Bjelica (68-66).

Accrochés par Dirk Nowitzki (15 points à 5/15 et 10 rebonds), Tibor Pleiss (15 points à 5/6 et 7 rebonds), Dennis Schröder (11 points à 4/11 et 6 passes) et compagnie durant les deux premiers tiers de la partie, la Serbie s'est d'abord appuyée sur son collectif afin de contrecarrer les plans allemands. Grâce à huit joueurs entre 5 et 12 points au final, l'équipe de Sasha Djordjevic a réussi à virer d'une courte tête à la pause (39-38), puis semblait enfin prendre le contrôle au début du troisième quart-temps (56-50, 33e).

Mais dans une Mercedes-Benz Arena - nouveau nom de l'O2 World - surchauffée, les locaux n'ont jamais lâché. Si Nemanja Bjelica prenait le match à son compte (7 de ses 12 points dans les cinq ultimes minutes), l'Allemagne égalisait derrière l'arc à 23 secondes de la fin (66-66), grâce à son sniper attitré, Heiko Schaffartzik (11 points à 3/7 à 3-points). Mais c'est le MVP de l'Euroleague, déjà énorme contre l'Espagne, qui avait le dernier mot. Servi par Milos Teodosic, Bjelica réussissait un joli floater en ligne de fond à moins d'une seconde du buzzer. Ensuite, Schaffartzik ratait la cible à trois-points sur le gong, scellant ainsi une courte victoire serbe (68-66).

Malgré un piètre bilan de 4/30 à longue distance (dont 0/9 pour Teodosic et 1/7 pour Bogdanovic), la Serbie reste donc invaincue dans cet EuroBasket 2015. Un résultat qui fait un peu les affaires des Bleus puisque les chances d'affronter les vice-champions du monde en huitièmes de finale s'amincissent. Si bien sûr la France reste bien placée dans son groupe. Tandis que l'Allemagne - qui jouera le "derby" face à la Turquie demain - n'a pas fini de batailler dans un groupe B définitivement agréable à suivre et de très haut niveau.

06 septembre 2015 à 17:09
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>