EUROPE

ITW RUDY FLOCHIN, VOIX OFF DE L'INTÉRIEUR SPORT "IMPRÉVISIBLE"

ITV Rudy Flochin, voix off de l'Intérieur Sport Imprévisible
Crédit photo :

Diffusé jeudi 17 septembre sur Canal+Sport, l’Intérieur Sport « Imprévisible » consacré à la médaille de bronze obtenue par l’équipe de France masculine à la Coupe du Monde 2014 a rencontré un gros succès auprès des amateurs de basket.

Diffusé jeudi 17 septembre sur Canal+Sport, l’Intérieur Sport « Imprévisible » consacré à la médaille de bronze obtenue par l’équipe de France masculine à la Coupe du Monde 2014 a rencontré un gros succès auprès des amateurs de basket. On y voit des séquences inédites du discours de Vincent Collet face à ses joueurs avant le quart de finale Espagne-France et la petite finale Lituanie-France. Derrière la caméra, Fabrice Godet La Loi. La voix off est celle de Rudy Flochin, avec qui nous revenons sur les coulisses de ce documentaire, monté et écrit dans un très petit lapse de temps. 

Propos recueillis par Thibaut Paquit.

Du podium à la diffusion, vous n’avez eu que cinq jours pour monter ce documentaire.

On est rentré le lundi en début d’après midi dans le même avion que les Bleus. On a pris la direction de Canal+ avec Fabrice et on a tout de suite enchainé sur le montage. Vers 19h le lundi, on avait « Ingesté » les images que nous avons tout de suite utilisées jusqu’à minuit. Le lendemain, on a repris vers 9h jusque 2h du matin le mercredi. On s’est donné rendez-vous à 10h pour terminer définitivement le jeudi matin vers 6h, et on a fini à temps.

Concrètement, était-ce une mission impossible, au départ ?

C’était une mission difficile mais réalisable car nous avions deux salles de montage à notre disposition avec Fabrice. Chacun de son côté, nous nous étions répartis les matchs à monter. Je m’occupais de l’Espagne, lui de la Serbie puis j’ai terminé le montage de la Lituanie. C’était serré. Le dernier soir, on avait prévu de finir à 2h du matin. On a rajouté quatre heures parce que l’on devait finir à 6h du matin.

C’est vrai qu’il faut garder beaucoup de temps pour numériser, réaliser l’étalonnage.

Oui beaucoup ! Quand nous sommes rentrés, nous avions plus de 30 heures d’images. Nous avons ciblé les trois derniers matchs, ce qui nous a évité « d’ingesté » une vingtaine d’heures de rush. Ce qu’il nous fallait absolument, c’était les interviews réalisées. Il y avait entre un quart d’heure et une demie heure d’interview à dérusher. Il nous fallait aussi bien calculer notre emploi du temps. Le jeudi, avant diffusion, une grosse partie de la journée est consacrée au mixage, à l’enregistrement de la « voix off » et comme vous l’avez dit à l’étalonnage des images (l’ensemble des images sous la même forme).

Dans la construction de cet « Intérieur Sport », vous avez tout de suite décidé de consacrer une large partie de ce documentaire au discours  de Vincent Collet avant Espagne-France. Pourquoi ?

C’est assez simple. En sortant de la séance vidéo de Vincent Collet, on s’est dit avec Fabrice : « il se passe quelque chose ». On a senti un déclic dans le groupe. Ils se sont redécouvert, et ont vu en Vincent Collet un meneur d’homme, capable de transcender ses joueurs, et d’en faire une machine collective capable de tous les exploits. Le coach a pris ses responsabilités et la victoire française, c’est grâce en grande partie à sa stratégie, à son travail et à ses joueurs qui ont pris leurs responsabilités.

Il y aura t-il une version longue de cet Intérieur Sport ?

Non. C’est une version de 38 minutes au total. Tant mieux, cela veut dire que les téléspectateurs ne voient pas le temps passer ! Elle est définitive parce que cette compétition a vraiment été forte en émotion à partir de cet Espagne-France.

23 septembre 2014 à 11:44
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
16 mai
Antibes
79
-
71
Gravelines-Dunkerque
Châlons-Reims
75
-
77
Lyon-Villeurbanne
Chalon-sur-Saône
97
-
94
Le Mans
Cholet
43
-
84
Le Portel
Dijon
85
-
82
Pau-Lacq-Orthez
Limoges
81
-
101
Orléans
Nancy
96
-
91
Hyères-Toulon
Nanterre
90
-
81
Paris-Levallois
Strasbourg
85
-
92
Monaco
Autres journées