instagram
EUROPE


L'ESPAGNE DE NOUVEAU SUR LE TOIT DE L'EUROPE

L'Espagne de nouveau sur le toit de l'Europe
Crédit photo : Sébastien Grasset

Après avoir perdu son titre en 2013, l'Espagne est de nouveau championne d'Europe.

La Roja s'est très facilement imposée en finale 80 à 63 contre une équipe de Lituanie trop limitée dans l'impact physique pour contenir les Espagnols.

Après être passée à 2 points de se faire sortie en phase de poule (souvenez-vous de ce lancer franc raté de Dennis Schröder), avoir été malmenée en huitième de finale par la Pologne qui menait encore à la fin du troisième quart-temps, s'être imposée de seulement 2 points (73-71) en quart de finale contre la Grèce puis avoir remonté 11 points de retard contre l'équipe de France en demi-finale pour s'imposer en prolongation, l'Espagne l'a fait : elle est de nouveau championne d'Europe. Battue en 2013 - en demi-finale par la France après prolongation -, elle gagne donc son troisième titre en quatre EuroBasket après ceux de 2009 et 2013.

Une finale à sens unique

En finale, les Espagnols ont pourtant eu beaucoup moins de mal, ne faisant qu'une bouchée des Lituaniens qui pouvaient compté sur une salle toute acquise à leur cause. Pau Gasol (25 points à 9/18, 12 rebonds, 4 passes décisives et 3 contres en 32 minutes) ont pris le dessus dans les deux premières minutes (8-2) et les Baltes ne sont descendus sous la barre des 10 points de retard que très rarement. Ce fut le cas à la mi-temps suite à un 3 points sur le buzzer de Jonas Maciulis (8 points à 3/8 et 4 rebonds en 28 minutes).

Mais les Espagnols ont mis les choses au clair dès le retour des vestiaires et ont dominé la deuxième mi-temps de la tête et des épaules pour au final s'imposer de 17 points (80-63). Jamais la Lituanie, dotée d'un impact physique insuffisant pour rivaliser avec l'Espagne et d'un banc trop court (notamment au poste 5 pour tenir Pau Gasol), n'a semblé en mesure de pouvoir destabiliser l'équipe de Sergio Scariolo.

C'est donc la troisième titre de champion d'Europe de l'Espagne après ceux de 2009 et 2011. Une génération en or.

20 septembre 2015 à 20:43
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>