EUROPE

LA FRANCE DÉFAITE SUR LE FIL PAR LE BRÉSIL (63-65)

La France défaite sur le fil par le Brésil (63-65)
Crédit photo : S Meunier

En ouverture de la Coupe du Monde en Espagne, l'équipe de France s'est inclinée face à au Brésil (63-65).

Après un mois de préparation, l’équipe de France débutait enfin la Coupe du Monde en ce samedi 20 août. Face à la très bonne équipe du Brésil où le cinq majeur fait forte impression, les Tricolores ont entamé de la meilleure des manières leur compétition. Impliqués dans deux côtés du terrain, adroits, les partenaires d’un saignant Nicolas Batum (13 points, 5 rebonds, 4 balles perdues) ont rapidement creusé l’écart pour mener 12-3 après 4 minutes 30 de jeu. Obligé de stopper la rencontre, le coach Brésilien passe une soufflante à sa troupe qui retrouve alors de l’allant. Dans le sillage de l’intenable Marcelinho Huertas (16 points, 5 passes décisives, 2 rebonds) très fort sur pick and roll, et de ses intérieurs Nenê Hilário (5 points, 8 rebonds) et Anderson Varejão (8 points, 9 rebonds), l’équipe auriverde grappille petit à petit son retard. Si elle compte sept points de débours à la fin du premier quart-temps (18-11) elle augmente considérablement son niveau en défense au cours des dix minutes suivantes. Les Bleus ne trouvent alors plus les solutions et bafouillent leur basket. Seul Rudy Gobert (6 points, 3 rebonds), actif en défense comme en attaque, surnage alors que le reste de l’équipe est en apnée. Imprécis en attaque (5 balles perdues au cours du deuxième quart-temps), les hommes de Vincent Collet sont à la peine et ne scorent que huit points en dix minutes. Le Brésil en profite alors pour repasser devant à quelques encablures de la mi-temps (26-28).

Malgré le discours de Vincent Collet dans les vestiaires, les Bleus réitèrent les mêmes erreurs en début de deuxième mi-temps. Ces ballons trop rapidement perdus (16 sur l'ensemble de la partie) ont d'ailleurs été le pêché mignon des Tricolores tout au long de la rencontre. Ils permettent aux Brésiliens emmenés par un bon Marquinhos Viera (10 points, 6 rebonds) de garder la tête de la rencontre. Si près, si loin pourrait d’ailleurs être le résumé de ces vingt dernières minutes. Jamais largués, les partenaires d'Antoine Diot (7 points, 3 rebonds, 2 interceptions, 0 passe) ne sont jamais parus en mesure d’inverser la tendance, la faute à une mauvaise maîtrise du rebond où, en gobant 16 rebonds offensifs (42 à 30 au total), les Verts du Brésil se sont offert de nombreuses secondes chances. Tiago Splitter (6 points, 3 rebonds) et compagnie ne se sont pas laissés prier pour les convertir. Avec toujours cinq points de retard à dix minutes du terme (41-46), la troupe du bon capitaine Boris Diaw (15 points, 6 rebonds, 5 passes décisives) n’arrive à pas recoller. Il faudra même attendre la dernière seconde (63-64) pour revenir à moins de trois points d’écart sur un trois points du meneur de Strasbourg, Antoine Diot. Mais il était trop tard.

Trop de petites erreurs privent la France d’un succès qui aurait fait du bien au moral des Bleus. Finalement, c'est une défaite sur le fil (63-65) face à une bonne formation brésilienne. Toutefois, il y a eu de bons passages, notamment en début de match, qu’il faudra réitérer dès dimanche face à la Serbie (15 heures 30). Une victoire impérative si les Tricolores veulent terminer à l’une des trois premières places du Groupe A.

Vous pouvez retrouver l'ensemble des photos prises par notre photographe à Grenade de cette rencontre en suivant ce lien.

30 aout 2014 à 19:51
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
AMAURY BOULAY
Spécialiste maison du basket féminin
Amaury Boulay
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
29ème journée
23 avril
Monaco
92
-
88
Limoges
25 avril
Châlons-Reims
71
-
76
Cholet
Hyères-Toulon
68
-
78
Strasbourg
Le Mans
66
-
77
Le Portel
Nancy
77
-
85
Lyon-Villeurbanne
Orléans
58
-
78
Paris-Levallois
Pau-Lacq-Orthez
94
-
83
Gravelines-Dunkerque
28 avril
Dijon
70
-
84
Chalon-sur-Saône
29 avril
Nanterre
90
-
71
Antibes
Autres journées