EUROPE


LA LITUANIE, EN FINALE AVEC LE COEUR

La Lituanie, en finale avec le coeur
Crédit photo : Sébastien Grasset

On ne l'attendait pas celle là.

Mais auteure d'un match remarquable dans l'engagement, la Lituanie a sorti la Serbie pourtant grande favorite de cette demi-finale. Au bout d'une lutte acharnée de deux heures, les Lituaniens se sont imposés 67-64 et défieront l'Espagne en finale dimanche.

Quel mérite ! Après avoir été longtemps menée en huitième de finale contre la Géorgie, être allée en prolongation contre l'Italie, la Lituanie a cette fois dominé la Serbie, l'une des équipes favorites pour gagner cet Euro, si ce n'est LA favorite. 

Les Lituaniens ont mené quasiment toute la rencontre, jouant comme toujours de manière très intense en imposant leur énergie en défense et leur agressivité en attaque, mise en lumière par un jeu sans ballon très actif à l'image de l'ailier Mindaugas Kuzminskas (13 points à 6/11 et 9 rebonds en 33 minutes). Portés par leur public venu en nombre à Lille - au sein d'une salle remarquablement bien pleine (20 042 spectateurs) pour un match sans l'équipe hôte -, les Lituaniens ont résisté à chaque retour serbe. 

L'une des clés fut de cadenasser le secteur intérieur. Miroslav Raduljica, inarrêtable jusqu'ici, s'est retrouvé en grande difficulté à l'intérieur (10 points à 2/7, 4 rebonds et 4 fautes en 19 minutes), souvent face à la longueur de Jonas Valanciunas (15 points à 5/6, 3 rebonds et 4 contres en 27 minutes). Et la Serbie n'a pas pu réaliser son récital habituel sur pick & roll, ce qui explique les 13 passes décisives au total dont seulement 3 pour Milos Teodosic (16 points à 4/11 en 29 minutes) qui a passé son match à râler contre l'arbitrage ou ses coéquipiers. Ce manque de fixation intérieure est aussi l'une des raisons du piteux 6/28 derrière l'arc de la part des Serbes.

Ce dernier a néanmoins réussi à marquer un 3 points très difficile en fin de match pour recoller à 1 point (64-65) à 16 secondes de la fin. Insuffisant toutefois puisque sur contre-attaque Bogdan Bogdanovic (9 points à 4/12 et 3 passes décisives en 25 minutes) a manqué le panier de l'égalisation. En conférence de presse, Sasa Djordjevic dire qu'il n'aurait changé qu'une chose à ce match si c'était à refaire : "J'aurais pris le 3 points à la fin de la rencontre."

France - Serbie à 14 heures dimanche

Dimanche à 19 heures, la Lituanie jouera donc sa deuxième finale consécutive d'EuroBasket. Ce sera contre l'Espagne. De son côté, la Serbie, qui devra aussi passer par le tournoi de qualification olympique (TQO) pour voir Rio en 2016, affrontera l'équipe de France à 14 heures dans le match pour la troisième. Un gros match, un match que beaucoup de monde voyait en finale. "Ma première médaille en équipe nationale, c'était une médaille de bronze", a rappelé Sasa Djordjevic après la rencontre. Vous l'aurez compris, Sale est déjà motivé à l'idée de gagner ce match.

18 septembre 2015 à 23:01
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
25 aout - 17h15
France
Belgique
29 aout - 03h00
France
Belgique