EUROPE


LA LITUANIE A FRISSONNÉ FACE À LA NOUVELLE-ZÉLANDE (76-71)

La Lituanie a frissonné face à la Nouvelle-Zélande (76-71)
Crédit photo : FIBA

Toutes deux vice-championnes sur leurs continents respectifs l'an dernier, la Lituanie et la Nouvelle-Zélande ne partaient pourtant pas sur un pied d'égalité avant leur opposition en huitième de finale ce dimanche à Barcelone.

Favorite après avoir chipé la première place du groupe D au nez et à la barbe de la Slovénie, la formation balte confirmait même son statut dès les premières minutes. À la faveur d'une petite rafale de tirs primés en fin de première période, les hommes de Jonas Kazlauskas prenaient le large d'entrée de jeu (23-9).

Sous les ordres de Reinaldas Seibutis (9 points et 5 passes en 34 minutes) et grâce à une bonne fixation intérieure, les Lituaniens géraient tranquillement leur avance, sans pourtant se mettre à l'abri (36-26 à la pause, 58-50 après 30 minutes). Mais, dans un Mondial où le niveau se resserre entres les nations dites "historiques" et celles (autrefois) dites "petites" - en attestent les quelques surprises du premier tour -, les Néo-Zélandais n'ont pas laissé passer l'occasion de confirmer leurs deux bons précédents quart-temps, en passant à leur tour une série de 3-points au début du quatrième. Conséquence, pour la première fois de la partie, les Lituaniens frissonèrent et leurs adversaires prirent l'avantage sur un 12-0 cumulé (58-59).

Valanciunas sauve la Lituanie

Mais les Tall Blacks n'ont finalement pas eu la possiblité de réaliser un deuxième hold-up dans la compétition, après leur qualification en huitième pour un petit point face à l'Ukraine. Présent tout au long du match, Jonas Valančiūnas s'affirma un peu plus après le coup de chaud des Kiwis et porta les siens sur ses épaules, jusqu'à ce que Jonas Mačiulis (5 points) vienne rentrer le tir primé assassin pour son premier panier du match à l'entrée de la dernière minute (72-65). Coupables de grossières balles perdues dans le money-time, et malgré un excellent duo Corey Webster - Isaac Fotu (26 et 11 points), les Néo-Zélandais n'eurent d'autre choix que de s'incliner, après avoir pourtant remporté les trois dernières périodes... Score final : 76 à 71.

Troisième du dernier rendez-vous planétaire, la Lituanie peut souffler : elle est bel et bien en quarts de finale et affrontera la Turquie ou l'Australie. Elle peut surtout remercier celui qui montre parfaitement la voie depuis le début de la Coupe du Monde : le pivot des Raptors Jonas Valančiūnas, auteur d'un match monumental avec 22 points à 8/11 aux tirs et 6/6 aux lancers, 13 rebonds et 3 contres pour 35 d'évaluation en 27 minutes. Son passage décisif dans le dernier quart-temps a vraisemblablement empêché le premier upset de ces huitièmes de finale du Mondial espagnol.

07 septembre 2014 à 19:21
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
16 mai
Antibes
79
-
71
Gravelines-Dunkerque
Châlons-Reims
75
-
77
Lyon-Villeurbanne
Chalon-sur-Saône
97
-
94
Le Mans
Cholet
43
-
84
Le Portel
Dijon
85
-
82
Pau-Lacq-Orthez
Limoges
81
-
101
Orléans
Nancy
96
-
91
Hyères-Toulon
Nanterre
90
-
81
Paris-Levallois
Strasbourg
85
-
92
Monaco
Autres journées