EUROPE


LA SERBIE NE FAIT QU'UNE BOUCHÉE DU BRÉSIL (84-56)

La Serbie ne fait qu'une bouchée du Brésil (84-56)
Crédit photo : SMeunier

« On a les mêmes affiches qu’en phase de groupe », « Comme quoi, notre groupe était vraiment fort ».

Ces phrases, et bien d’autres, vous sont sûrement venues à l'esprit après les résultats des huitièmes de finale dans la partie de tableau des Bleus. Au-delà de cela, ce match entre les Serbes et les Brésiliens n’a duré que vingt minutes, voyant les hommes de Sasha Đorđevic l'emporter largement (84-56).

Dès le début de la partie, on comprend qu'Anderson Varejão (8 points mais à 2/7 aux tirs en première mi-temps, 10 au total) est en mission pour profiter de son avantage physique sur Nemanja Bjelica (8 points, 8 rebonds, 5 passes en 30 minutes) mais aussi et surtout, à l’image de tous les grands brésiliens, pour se régaler des caviars de Marcelinho Huertas (7 passes à la mi-temps, 9 au total). Tous les indicateurs semblent alors au vert pour les Auriverde puisque même Alex Garcia y va de ses shoots lointains (2/2 dans le deuxième quart, 2/4 au final). Le problème, c’est que les Brésiliens restent malgré tout derrière au score et qu’ils n’arrivent pas à endiguer un Miloš Teodosić (16 points à la mi-temps, 23 au total) toujours aussi bon dès qu’il s’agit d’un match couperet. À la pause, les Serbes sont devant d'une courte tête (37-32).

Si vous n’avez pas vu la première mi-temps, c’est dommage, car après une action à sept points pour les Serbes suite à une double technique de Splitter et Vieira, l’écart enfle et le suspense disparaît aussi vite (50-34, 23e). Les Brésiliens ne défendent alors plus et les intérieurs serbes, jusqu’alors en difficulté face à Nenê (4 points, 4 rebonds en 16 minutes) et compagnie, s’amusent (13 points pour la paire Krstić/Raduljica dans le troisième quart). Teodosić continue quant à lui son carnage et le garbage time peut commencer (66-44 à l’amorce des dix dernières minutes).

La fin de match n’est qu’une formalité pour les hommes de coach Đorđevic qui en profitent alors pour artiller de loin (4/10 dans la période, 9/25 dans ce match) et enterrer définitivement des Brésiliens qui finissent très loin au tableau d'affichage (84-56). Bogdan Bogdanović (12 points à 5/9 aux tirs, 6 rebonds en 26 minutes) et les siens rejoignent ainsi le dernier carré de cette Coupe du Monde et attendent désormais le vainqueur du quart de finale que tout l’Hexagone attend, entre Espagnols et Français.

10 septembre 2014 à 19:52
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
XAVIER COLLIN
Un mélange de Dee Spencer et de Flo Piétrus. NB : d’un dauphin, t’en fais pas un requin.
Xavier Collin
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
nm1
-
lfb
Résultats
Classement
19ème journée
10 février
Antibes
84
-
91
Monaco
Dijon
78
-
72
Hyères-Toulon
Le Portel
98
-
64
Nancy
11 février
Chalon-sur-Saône
79
-
66
Cholet
Le Mans
75
-
85
Nanterre
Limoges
83
-
76
Strasbourg
Orléans
53
-
64
Pau-Lacq-Orthez
12 février
Gravelines-Dunkerque
82
-
81
Lyon-Villeurbanne
13 février
Châlons-Reims
88
-
94
Paris-Levallois
Autres journées
PROGRAMME TV
PRO A
25 février - 18h20
Monaco
Le Mans
PRO A
25 février - 22h15
Monaco
Le Mans
PRO A
26 février - 18h25
Lyon-Villeurbanne
Pau-Lacq-Orthez
PRO A
26 février - 22h15
Lyon-Villeurbanne
Pau-Lacq-Orthez