FÉMININES


KAMILA STEPANOVA : "EN HONGRIE, C'EST UNE VRAIE BATAILLE DANS LA PEINTURE"

Kamila Stepanova
Crédit photo : ESBVA LM

Ce dimanche, Gyor affronte Pinkk Pecsi. Une rencontre de championnat hongrois avant le déplacement à Saint-Amand en Eurocup mercredi. A l'occasion de ce match, la Tchèque Kamila Stepanova retrouvera les parquets français, quelques mois après être partie de Villeneuve d'Ascq auréolée d'un titre de championne de France. Entretien. 

Kamila, après avoir remporté le titre avec Villeneuve d'Ascq, tu as signé à Gyor, pourquoi ce choix ?

Ce n'était pas une décision facile pour moi de quitter Lille, c'est un endroit que j'apprécie beaucoup, mais j'ai eu une offre très intéressante de Gyor. C'était une bonne opportunité pour moi de jouer à l'étranger et de me rapprocher de ma famille. En rejoignant Gyor, je découvre quelque chose de nouveau après cinq saisons passées en France.

Tu t'es bien adaptée à ce nouveau club et ce nouveau championnat ?

Au début, c'était un peu difficile parce que j'étais encore habituée à la manière française de travailler. Ici, c'est complètement différent avec des entraînements très tôt le matin, des déplacements les jours de match. La Hongrie, c'est aussi une nouvelle mentalité et une nouvelle langue. Tout est neuf pour moi, mais je suis professionnelle, c'est à moi de m'y habituer, et vite, sinon je peux perdre ma place. Je pense que ça se passe bien, nous sommes trois intérieures, donc on se partage le temps de jeu.

Quelles sont les forces de ton équipe ?

Notre défense est dure et agressive. Elle nous permet de marquer sur des contre-attaques et des attaques en transition. Notre autre force est la profondeur du banc. Nous sommes neuf à avoir le niveau pour intégrer le cinq majeur.

Comment est le championnat hongrois ?

Le niveau est bon. Le jeu est dur, les arbitres ne sifflent pas beaucoup. Dans la peinture, c'est une vraie bataille. Les joueuses ne sont pas aussi athlétiques qu'en France, mais jouer ici va me permettre de progresser.

J'aimerais terminer ma carrière en LFB

Quel rôle va jouer Gyor en championnat cette saison ?

L'an passé, quatre joueuses importantes se sont blessées en demi-finale et l'équipe a terminé quatrième. Cette année, on veut atteindre la finale et essayer de remporter le titre.

Et en Eurocup ?

On veut passer la phase de poule et essayer d'aller le plus loin possible. On n'a pas d'objectif précis pour la suite, mais atteindre le deuxième tour est un cap à franchir.

Es-tu heureuse de retrouver la France avec ce match à Saint-Amand, mais également la présence de Nantes dans ce groupe ?

Oui, bien sûr. J'aurais préféré jouer contre Villeneuve d'Ascq, mais ce n'est pas la même compétition. J'espère que je vais quand même avoir la chance de voir certaines filles dans la semaine. Je suis très heureuse de retrouver le Nord, mes amies, la nourriture française... (rires).

Est-ce qu'un retour en France plus tard dans ta carrière est un objectif ?

Pour moi, la France, c'est ma maison. J'aimerais revenir un jour et finir ma carrière en LFB. 

08 octobre 2017 à 13:45
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
NICOLAS KOHLHUBER
Nicolas Kohlhuber
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
5ème journée
13 octobre
Dijon
88
-
86
Chalon-sur-Saône
14 octobre
Monaco
86
-
62
Cholet
Boulazac
70
-
73
Châlons-Reims
Hyères-Toulon
78
-
72
Levallois Metropolitans
Le Mans
91
-
70
Bourg-en-Bresse
Lyon-Villeurbanne
83
-
69
Le Portel
Nanterre
93
-
77
Antibes
15 octobre
Limoges
80
-
74
Strasbourg
16 octobre
Gravelines-Dunkerque
65
-
57
Pau-Lacq-Orthez
Autres journées
PROGRAMME TV
18 octobre - 02h00
Cleveland Cavaliers
Boston Celtics
18 octobre - 04h30
Golden State Warriors
Houston Rockets
18 octobre - 04h40
Holon
Monaco
18 octobre - 07h15
Buzzer
18 octobre - 08h15
Gravelines-Dunkerque
Pau-Lacq-Orthez