FRANCE

ANTOINE RIGAUDEAU ET ROBERT BLANCHARD OFFICIELLEMENT INTRONISÉS AU FIBA HALL OF FAME

Antoine Rigaudeau et Robert Blanchard officiellement intronisés au FIBA Hall of
Crédit photo : Sébastien Grasset

Aux grands basketteurs, la patrie orange reconnaissante.

Ce week-end à Lille, neuf noms légendaires ont officiellement intégré le Panthéon du basketball mondial, le célèbre FIBA Hall of Fame. Parmi eux, les Français Antoine Rigaudeau, en tant que joueur, et Robert Blanchard, au titre d'arbitre.

Si Sa Majesté Michael Jordan - tête d'affiche de cette promotion 2015 - n'était finalement pas présente à Lille à l'occasion des cérémonies d'intronisation, Le Roi Antoine Rigaudeau était lui de la partie. Comme les sept autres heureux élus, l'ancien Choletais a été couronné par la fédération internationale samedi, avant d'être acclamé dimanche par le public du Stade Pierre-Mauroy de Lille à la mi-temps de la finale entre l'Espagne et la Lituanie.

Sélectionné 127 fois en Equipe de France, double médaillé international avec les Bleus (argent aux JO 2000 et bronze à l'Euro 2005) ou encore double vainqueur de l'Euroleague avec Bologne (1998 et 2001), Antoine Rigaudeau (43 ans) est ainsi devenu le premier Français décoré par la FIBA sur la base de son passé de joueur. Elément majeur de l'Histoire du basket français, le nouveau coach du Paris-Levallois s'est évidemment montré honoré par cette distinction.

« C'est un honneur d'être intronisé au FIBA Hall of Fame, a-t-il déclaré samedi à l'occasion de la cérémonie. J’ai un joueur du Paris-Levallois qui m’a dit : « Comme ça tes enfants sauront ce que tu as fait ». Je pense que c'est plus un travail de mémoire pour aussi montrer que ma carrière a été intéressante sur le plan personnel. Même si je préfère la considérer d'un point de vue collectif. Les meilleurs moments de ma carrière sont collectifs. Sur le plan international, les Jeux Olympiques de Sydney en 2000 avec l'Équipe de France évidemment (NDLR : médaille d'argent). Après, mes débuts à 15 ans et demi quand Jean Galle me lance et me dit « Vas-y gamin ! ». Il y a aussi la French Team de Pau avec laquelle nous avons joué l'Euroligue. Une équipe composée de Français, très performante et avec une très bonne ambiance. Ensuite, mes années à la Virtus Bologne évidemment. Puis mon petit passage en NBA (aux Dallas Mavericks) qui fut très instructif pour moi, pour connaître ce monde, ce basket, cet esprit qui est différent. »

Lui aussi a porté le maillot bleu, mais c'est avec un maillot gris sur le dos qu'il a bâti sa réputation et acquis sa place dans le Temple de la Renommée. Arbitre international durant plus de deux décennies jusqu'en 1974, Robert Blanchard a notamment sifflé la finale des Jeux Olympiques de 1956 à Melbourne entre les Etats-Unis et l'URSS (89-55). Lui et Rigaudeau rejoignent ainsi Jacky Chazalon, l'icône française des années 1960-70, intronisée en tant que joueuse en 2009.

« Forcément cela fait plaisir d'avoir répondu à cette invitation, a avoué Robert Blanchard. Cela me permet aussi de revoir des gens que j'ai perdus de vue. Ca me fait plaisir de revoir des gens que j'ai arbitrés. Ce sont les souvenirs qui restent quand on est sportif et pour moi ça me fait plaisir d'être ici. L'accueil que l'on a reçu de personnes que je connaissais, d'autres moins, d'autres dont je ne me rappelais pas mais eux me reconnaissaient. Un arbitre ça se remarque sur un terrain, bon ou mauvais. Être à côté de noms comme Antoine Rigaudeau ou Michael Jordan, c'est honorifique pour moi. Un arbitre... vous pensez à côté des grands joueurs... Aujourd'hui, je garde un œil averti sur le basket, je regarde tous les matches à la télévision malgré mes 93 printemps. »

Aux côtés de Robert Blanchard, Antoine Rigaudeau et Michael Jordan, sont également récompensés : Vladimir Tkachenko (URSS-Ukraine, joueur), Sarunas Marciulionis (URSS-Lituanie, joueur), Ruperto Herrera Tabio (Cuba, joueur), Jan Stirling (Australie, entraîneuse), Noah Klieger (Israël, contributeur) et Anne Donovan (Etats-Unis, joueuse/entraîneuse). Les palmarès et réactions de chacun d'entre eux sont à retrouver ici. Avec ces neuf nouvelles entrées, ils sont désormais 157 membres du Hall of Fame de la FIBA.

21 septembre 2015 à 09:45
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
16 mai
Antibes
79
-
71
Gravelines-Dunkerque
Châlons-Reims
75
-
77
Lyon-Villeurbanne
Chalon-sur-Saône
97
-
94
Le Mans
Cholet
43
-
84
Le Portel
Dijon
85
-
82
Pau-Lacq-Orthez
Limoges
81
-
101
Orléans
Nancy
96
-
91
Hyères-Toulon
Nanterre
90
-
81
Paris-Levallois
Strasbourg
85
-
92
Monaco
Autres journées