instagram
FRANCE


CETTE SIG EST RENVERSANTE !

Cette SIG est renversante
Crédit photo : SIG Strasbourg

Alors que les exploits contre le Fenerbahçe et le Real Madrid laissaient entrevoir un rêve fou de Top 16 pour Strasbourg, la SIG accueillait l'Etoile Rouge de Belgrade pour le compte de la sixième journée de l'Euroleague.

Un match capital dans la course à la qualification. Et ce fut complètement fou !

 

Face à une équipe réputée pour son engagement et sa tenacité défensive, Strasbourg s'attendait à un combat rugueux tout au long de la soirée. Mais à défaut de se heurter aux barbelés serbes, la SIG s'est retrouvée sous le feu des banderilles de l'Etoile Rouge pendant tout le premier quart-temps. Emmenée par un Quincy Miller en lévitation (14 points à 4/4 à 3 points lors de l'acte inaugural), l'équipe de Belgrade a rentré la bagatelle de sept tirs primés en dix minutes. Idéal pour se mettre sur une voie royale (19-30).

Strasbourg dans les cordes

 

Cela dit, après avoir fait tomber le Fenerbahçe et le Real Madrid, Strasbourg peut s'appuyer sur quelques certitudes à domicile en Euroleague. Il fallait juste faire le dos rond et laisser passer l'orage. Sauf que la tempête ne s'est jamais arrêtée. Pire, elle est montée en intensité. Alors que la SIG semblait partie pour amorcer un retour (32-42, 15e minute), les Alsaciens ont été immédiatement renvoyés dans les cordes. Impressionnante de précision et d'aisance collective, l'Etoile Rouge a infligé un 10-0 aux locaux. Fatal juste avant la mi-temps (34-52).

Changement de décor à l'entame de la deuxième période. Insolente d'adresse avant la pause, l'Etoile Rouge de Belgrade a laissé son adresse aux vestiaires. Et si Marko Simonovic tente tant bien que mal de repousser l'échéance, c'est bien Strasbourg qui fait souffler un vent de folie sur la rencontre. Sous les yeux d'un Rhénus qui monte peu à peu en température, Jérémy Leloup enfile le costume du sauveur inattendu (24 points). L'ancien ailier de Dijon enquille les gros tirs pendant que les Serbes se découvrent un côté gaspilleur en attaque. Et quand Rodrigue Beaubois et Romain Duport prennent le relais, la SIG se retrouve au contact direct du Red Star à la faveur d'un 17-2 (63-64, 32e minute).

L'irrationnel au Rhénus !

 

Mais on le sait, dans le cas d'un retour improbable, le plus difficile est souvent de réussir à passer devant. Et pourtant... Après que les coéquipiers de Quincy Miller se soient redonnés un peu d'air (63-70), la SIG a retourné le Rhénus avec un 10-0 (73-70, 38e minute). Une série aussi née de l'incroyable fébrilité serbe, l'Etoile Rouge ayant perdu un nombre incalculable de ballons dans le money-time (14 dans la deuxième mi-temps contre 2 avant la pause). Il n'en fallait pas plus pour régaler Strasbourg.

Le Top 16 n'est plus une utopie

 

Longtemps au bord du gouffre, les Alsaciens s'offrent une victoire qui fera date (78-75). Un succès qui leur permet de croire plus que jamais dans leurs chances de qualification pour le Top 16. Après six journées, la SIG est troisième de sa poule avec une longueur d'avance sur le Real Madrid, le Bayern Munich et Belgrade. L'impensable est à portée de main.

19 novembre 2015 à 22:54
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>