instagram
FRANCE


ESPOIRS : NANCY, LE HTV ET DIJON TOUJOURS DEVANT

Trois équipes sont toujours invaincues dans le championnat Espoirs. Monaco, Paris-Levallois et Antibes ne connaissent eux toujours pas la victoire. 

Chalons-Reims vs Monaco : 92-58

Portés par un Louis Cassier (20 points à 9/10 aux tirs et 7 rebonds) en mode MVP, Les Marnais n'ont fait qu'une bouchée de la lanterne rouge monégasque en difficulté dans ce championnat espoir. 

Hyères-Toulon vs Nanterre : 70-55

Quel début de saison de la part des coéquipiers de Théo Bouteille (15 points) ! Les Varois n'ont jamais douté dans cette partie. Il faudra compter sur eux dans ce championnat, une équipe pourtant tout juste créée. Mais une équipe qui confirme que le centre de formation du HTV  se réinstalle petit à petit comme un centre de formation performant, l'équipe U18 ayant elle aussi montré de belles choses.

Le Portel vs Le Mans : 71-69

C'est la surprise de cette troisième journée. Après un succès important la semaine dernière face au champion en titre béarnais, les Manceaux se sont fait surprendre sur le parquet du Portel. Malmenés durant trois quart-temps par un Jonathan Jeanne encore dominanteur, les Nordistes ont renversé la vapeur dans les dix dernières minutes. C'est leur première victoire de la saison. 

Chalon-sur-Saône vs Antibes : 93-73

L'Elan Chalon reste invaincu dans ce championnat Espoirs. Les Antibois n'ont jamais réussi à stopper le collectif chalonnais. Le jeune poste 4 Etienne Ca a survolé la partie de tout son talent, terminant à  30 points à 10/15 aux tirs, 6 rebonds et 10 fautes provoquées pour 34 d'évaluation. L'autre grand bonhomme de la partie fut Mathieu Missonnier (19 points à 7/7 aux tirs, 5 passes décisives et 4 rebonds pour 25 d'évaluation) qui, à la mène, a guidé de la meilleure des manières cette équipe chalonnaise qui assume pleinement son statut de favori. 

Nancy vs Cholet : 63-60

Un match qui a tenu toutes ses promesses entre deux prétendants au top 4 en fin de saison. Dominateurs en première mi-temps, les Nancéens ont connu un trou d'air dans le troisième quart temps qui aurait pu leur être fatal. Mais grâce à une défense retrouvée et un Yoan Granvorka très important dans le ''money time'', les coéquipiers de Melvyn Govindy restent invaincus.

Pau-Lacq-Orthez vs Villeurbanne : 72-53

Le champion en titre, défait à Antares lors de la deuxième journée, retrouvait son Palais des Sports. Face à eux, l'ASVEL, équipe toujours invaincue avant la rencontre. Pour la première fois de la saison, Elie Okobo a été aligné avec les espoirs béarnais (9 points à 2/9, 4 rebonds, 3 passes décisives, 6 interceptions, 6 fautes provoquées et 2 balles perdues pour 13 d'évaluation en 29 minutes). Franck Seguela (20 points et 9 rebonds) et Corentin Carne (20 points, 5 rebonds et 4 passes) ont dominé leurs homologues rhodaniens. Mais c'est bien le collectif béarnais qui a impressionné, laissant présager un avenir très radieux.

Paris-Levallois vs Limoges CSP : 61-81

Les joueurs d'Emmanuel Pinda n'y arrivent toujours pas dans ce début de saison. Les Franciliens ont été dominés par des Limougeauds qui signent là leur première victoire de la saison après une défaite au buzzer contre Dijon et une autre, bien plus sévère, à Nancy.

Dijon vs Gravelines-Dunkerque : 51-49

Les Dijonais ont fait preuve de beaucoup de caractères pour revenir dans la partie alors qu'ils étaient en difficulté dans le troisième quart temps. Une victoire importante pour cette équipe ambitieuse.

Orléans vs Strasbourg : 62-67

La SIG inflige sa première défaite à des Orléanais qui ont craqué en fin de rencontre. Olivier Cortale signe son troisième double-double (15 points à 5/14, 10 rebonds, 7 fautes provoquées, 4 interceptions et 5 balles perdues pour 15 d'évaluation en 35 minutes) en autant de matchs et permet à son équipe d'avancer dans ce championnat Espoirs (deux victoires et une défaite).

14 octobre 2016 à 08:47
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTHONY OTTOU
Bercé par les Chicago Bulls... de Dennis Rodman, mes journées seraient si tristes sans ce fichu ballon orange.
Anthony Ottou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>