FRANCE


EUROCHALLENGE : LE MANS A MANQUÉ D'ÉNERGIE

EuroChallenge : Le Mans a manqué d'énergie
Crédit photo : FIBA Europe François Navarro

Le Mans ne verra pas le Final Four de l'EuroChallenge pour la première fois de son Histoire.

Plutôt solide en première mi-temps, le MSB a craqué dans le deuxième acte pour s'incliner 79 à 64 en match d'appui des quarts de finale, sur le parquet des Roumains de l'Energia Târgu Jiu.

La JSF Nanterre sera donc la seule équipe française présente au Final Four fin avril prochain - dans un lieu qui reste encore à déterminer. Le Mans est passé à une marche et vingt minutes de rejoindre les Franciliens, et de rendre le dernier carré à moitié tricolore. Et pourtant, les 50% étaient bien là pour le MSB en début de match dans la petite (mais festive) salle Sporturilor de Târgu Jiu, où il remettait les pieds pour la deuxième fois et espérait mieux finir que la semaine passée. Dans le sillage d'un Mouphtaou Yarou remuant à l'intérieur (7 points à 3/7 et 4 rebonds) et d'un Daniel Ewing inspiré (15 points à 5/11 et 5 rebonds), le MSB se montrait réaliste (7/14 aux tirs) et dominait l'entame. Et contrairement au match aller, son adversaire roumain ne prenait pas feu en attaque, forçant même parfois à longue distance (4/15 au final).

La seconde chance était roumaine

Mais les partenaires de Nemanja Milosevic (12 points à 4/8 et 12 rebonds) restaient au contact en accumulant les rebonds captés en attaque. Déjà 6 après dix minutes, qui permettaient aux hommes du coach chypriote Antonis Constantinides de compenser sur la ligne des lancers et d'être à hauteur du MSB après un quart-temps (16-16). Tenace et agressive à défaut d'être adroite (32% d'adresse à la pause), l'avant-dernière équipe d'EuroChallenge au rebond offensif (9,1 par match, 15 ce soir) - parmi les seize présentes au deuxième tour - dominait une formation sarthoise qui était elle la troisième au rebond défensif (25,9 en moyenne, 24 durant la partie). Si bien que même si Le Mans était provisoirement qualifié à la mi-temps (32-33), grâce à Dan Ewing (12 unités à 4/7 à ce moment-là) et quelques réussites primées en attaque, l'équipe d'Erman Kunter avait déjà laissé beaucoup trop de nouvelles opportunités de scorer aux Roumains. La stat sera d'ailleurs sans appel à la fin du match avec 20 points à 3 inscrits sur seconde chance pour Târgu Jiu...

Après avoir plié sans jamais avoir rompu, a contrario du match à Antarès, l'Energia inversait la tendance dès le retour des vestiaires et s'enflammait en attaque. Porté par sa paire intérieure composée de Nemanja Milosevic et d'Andreas Glyniadakis, tous deux en double-double et auteurs de 20 des 24 unités de leur équipe dans le troisième quart-temps, le vainqueur de la Coupe de Roumanie 2014 creusait un écart déjà décisif après trente minutes (56-46). Ayant inscrit 14 points entre la 23e et la 32e minute, le pivot et leader grec (18 points à 7/12 aux tirs et 4/4 aux lancers, 11 rebonds et 3 passes) avait placé les siens sur la bonne voie (62-46, 32e).

32% pour Târgu Jiu avant la mi-temps, 63% après

Totalement dépassé dans la peinture (44 points à 16 pour Târgu Jiu), le MSB manquait continuellement de ressources pour accélerer et revenir dans le coup en deuxième mi-temps, si ce n'est peut-être à longue distance (10/24 à trois-points). Mais C.J. Wallace (15 points à 3/7 derrière l'arc, 3 rebonds et 4 passes) et les Sarthois ne savaient finalement plus où donner de la tête en défense, face à une ligne arrière qui terminait elle aussi en double figure (14 points pour Porter Troupe et Lamont Mack, 11 pour Louis Darby et 10 pour le meneur Giordan Watson, également auteur de 6 passes). Bien stoppée par la défense mancelle dans le premier acte, l'Energia Târgu Jiu remportait les deux derniers quart-temps - et donc le match (79-64) - après avoir mis au supplice la meilleure défense de la compétition avec 63% de réussite à 19/30 aux tirs après la mi-temps.

Le parcours européen du Mans s'arrête donc en quarts de finale de C3, au sud des Carpates, chez le sixième du championnat roumain (quatrième au % avec un match en moins), qui affrontera le Trabzonspor en demi-finales le 24 avril. Tous les espoirs de voir (enfin) un club français remporter cet EuroChallenge reposent donc sur la JSF Nanterre.

17 mars 2015 à 19:39
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
21 aout - 05h30
France
Belgique
21 aout - 07h15
Equipe de France, l'héritage
22 aout - 21h00
France
Italie
25 aout - 17h15
France
Belgique
29 aout - 03h00
France
Belgique