FRANCE


LE PARIS LEVALLOIS RETROUVE LA LUMIÈRE EN EUROCUP

Le Paris Levallois retrouve la lumière en Eurocup
Crédit photo :

Seul représentant français à avoir été défait la semaine dernière en Eurocup, le Paris Levallois a débloqué son compteur européen ce mardi soir face au Reggio Emilia : 88 à 76.

Le club francilien se replace et s’impose également pour la première fois à domicile cette saison dans son Palais des Sports Marcel Cerdan.

"Après trois défaites consécutives, il fallait que l'on se remobilise. Et quand on est dans l'action plutôt que dans la réaction, ça nous facilite les matches." Landing Sané, l'un des acteurs majeurs de la soirée parisienne, a parfaitement résumé la situation en interview d'après-match (dans des propos recueillis par Eurosport). Battu d'un petit point lors de ses deux dernières rencontres, à Saragosse mercredi dernier et contre l'EBPLO ce week-end, le PL a cette fois-ci su s'éviter une fin de match à couteaux tirés en se rendant le match facile. Au coude à coude avec le vainqueur de l'EuroChallenge 2014 (joliment renforcé à l'intersaison) pendant près de 15 minutes, les partenaires de Mike Green (7 points, 5 rebonds et 6 passes) ont fait le forcing de part et d'autre de la mi-temps en profitant d'une belle adresse à 3-points (14/24). Grâce à des tirs primés synonymes de coups de massue sur les têtes italiennes, la formation tricolore a d'abord créusé un léger écart avant de rejoindre les vestiaires (42-34, mais 42-38 à la pause), pour mieux porter l'estocade dans la troisième période.

Rapidement relancés vers la victoire (48-38, 21e), les joueurs de Greg Beugnot ont aisément poursuivi leur effort des deux côtés du parquet pour s'adjuger ce troisième quart-temps sur le score de 29 à 16 (71-54, 30e). Le grand épouvantail lituanien Kšyštof Lavrinovič (13 points et 6 rebonds) - qui est tout simplement le pigiste médical de son frère Darjuš au sein de l'équipe transalpine - a été le symbole de l'impuissance du Reggio Emilia, en commettant pas moins de quatre fautes durant cet avant-dernier quart. Les jeunes Italiens Amedeo Della Valle (18 points, 5 passes, 23 d'évaluation) et Federico Mussini (19 points à 4/7 à 3-points), meilleur scoreur de l'Euro U18 cet été, ont eu beau lui avoir volé la vedette côté italien, leurs derniers efforts ont été tout aussi vains face au beau collectif du PL, vainqueur au final de +12 (88-76).

Cinq Parisiens ont terminé en double figure à la marque et ont fait preuve d'un bel impact sur le déroulement de la partie, de Giovan Oniangue (12 points) à Sharrod Ford (15 points et 11 rebonds), en passant par Nicolas Lang (13 points) et Maleye Ndoye (12 points). Mais le meilleur élément du Paris Levallois fut Landing Sané, qui a montré la voie de loin (3/3) et effectué un match plein : 19 points à 7/12 et 7 rebonds pour 20 d'évaluation en 25 minutes. Lui et ses coéquipiers n'ont pas manqué d'action ce soir et équilibrent leur bilan continental après deux journées d'Eurocup. A voir pour le PL si la dynamique "active" qui lui a souri ce soir sera toujours de mise ce samedi en Pro A à Dijon, puis mercredi prochain à Bamberg.

21 octobre 2014 à 22:15
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées