instagram
FRANCE


LE WCB CAMP, UNE PLONGÉE DANS LE BASKETBALL CALIFORNIEN

WCB Camp
Crédit photo : WCB Camp

[Publi-reportage] Après une première édition réussie en juillet 2016, le West Coast Basketball Camp vient de lancer sa deuxième édition. Celle-ci sera désormais ouverture aux filles.

Ancien joueur du Hyères-Toulon Var Basket, Brian Wethers n’a pas coupé le pont avec certains des joueurs, entraîneurs et dirigeants de son époque varoise. Reconverti comme entraîneur à Murrieta en Californie, l’ex pensionnaire de l’Université de Californie échangeait ainsi régulièrement avec Nicolas Perez, assistant coach du HTV durant la même période. Jusqu’au jour où ce dernier l’a contacté dans l’idée d’amener une douzaine de joueurs participer à l’un des nombreux camps. De là est née l’idée de créer le « West Coast Basketball Camp ». Nicolas Perez, entraîneur désormais axé sur le développement des joueurs via du travail individuel, s’est entouré de coachs diplômés comme Julien Burke, Franco-Américain basé sur le bassin montpelliérain.

« A travers nos expériences dans les camps et notamment dans ceux organisés par des Français aux Etats-Unis, on s’est rendu compte que la plupart des camps ne permettaient pas aux joueurs français une insertion dans le basketball américain. Souvent, c’était un camp français délocalisé dans une salle américaine avec un intervenant local. Et parfois seulement, il y avait quelques oppositions contre des équipes de lycée. »

Le duo Perez – Burke a ainsi réuni une douzaine de joueurs pour partir en Californie au mois de juillet 2016. Ceux-ci étaient hébergés dans les familles américaines dont les enfants participaient eux même au camp organisé par Brian Wethers.

« Le WCB Camp permet une vraie insertion dans un environnement complet sur place. Le premier jour complet passé dans les familles, c’était le 4 juillet, le jour de la fête nationale américaine. Culturellement, c’était vraiment sympa. »

Tous les matins, les onze Français participants ont pu s’entraîner trois heures durant avec une vingtaine de joueurs évoluant dans les lycées voisins. Avant de rentrer manger puis se reposer dans leur famille d’accueil avant d’affronter plusieurs équipes de lycées californiennes.

Au cours de leur séjour, les campeurs ont également eu l’occasion d’aller visiter Los Angeles où ils ont joué contre une équipe sur place ainsi que sur le légendaire terrain de Venice Beach. Mais aussi la très sympa et dynamique ville de San Diego où une visite de l’immense campus de San Diego State a été organisée.

Bref, c’est avec des souvenirs plein la tête que les jeunes Français sont rentrés chez eux. Très satisfaits de leur expérience, certains repartiront l’été prochain. Car une deuxième édition du WCB Camp est désormais prévue du 3 au 17 juillet 2017. Douze places sont disponibles chez les garçons et la nouveauté, c’est la formation d’une équipe féminine composée de douze joueuses.

« On a eu des demandes dès l’année dernière à ce sujet mais ce n’était pas encore possible. Nous avons lié de vrais liens sur place avec plusieurs familles, des coachs et j’ai notamment pu faire un entraînement à une équipe minime fille. On est heureux de pouvoir proposer le camp aux filles aussi cette année. »

Un campeur désormais joueur du lycée de Murrieta

L’autre grande nouvelle, c’est la participation espérée à un tournoi AAU. « Nous contactons actuellement plusieurs organisateurs sur place pour s’inscrire à un ou deux tournois AAU en plus des autres matchs. L’intensité y est très élevée, c’est vraiment bénéfique pour les joueurs français qui s’y testent. Déjà, j’ai remarqué que les joueurs qui ont pris part au camp cet été ont vraiment passé un cap niveau dureté cette saison dans leur championnat respectif. »

Sans oublier qu’un des onze campeurs de cet été, Ryan Lynton, a intégré le lycée local de Murrieta dans la foulée. « Il leur a tapé dans l’œil lors de nos diverses oppositions. Ils lui ont proposé d’intégrer le lycée et donc l’équipe de l’école. Il vit dans une famille d’accueil. On est tous contents pour lui, c’est mérité. Et ça montre que tout est possible pour nos campeurs », ajoute Nicolas Perez, déjà très motivé à l’idée de revivre une telle aventure.

« On est vraiment content de ce qu’on a vécu avec les jeunes cet été. On fait en sorte d’apporter des nouveautés pour que l’expérience soit encore plus bénéfique pour les joueurs comme pour nous. En tout cas on est vraiment ravis de ce qu’on peut leur proposer. »

Pour toutes informations, rendez-vous sur wcbasketballcamp.com. Pour toute information supplémentaire, appelez Nicolas Perez au +33 6 64 79 23 77

21 novembre 2016 à 16:15
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>