FRANCE


STRASBOURG MANQUE SON GRAND RENDEZ-VOUS

Strasbourg manque son grand rendez-vous
Crédit photo : SIG Strasbourg

Après avoir compté jusqu'à 26 points de retard, Strasbourg s'est finalement incliné 69-82 à domicile contre le Bayern Munich lors de la huitième journée du tour préliminaire de l'Euroleague.

Une défaite extrêmement préjudiciable pour la SIG.

Il n'y avait pas eu de conséquences fâcheuses contre l'Etoile Rouge de Belgrade, malgré une première mi-temps totalement ratée. Mais à force de ne pas apprendre ses leçons, on finit par le regretter. Et Strasbourg l'a payé au prix fort ce vendredi soir, face à un Bayern Munich qui a déroulé une prestation absolument impeccable.

25 minutes sans tir à trois points...

 

C'était un match décisif d'Euroleague. Ceux-là même que les clubs français ne parviennent plus à gagner depuis de (trop) longues années. Pourtant forte séduisante jusque-là au Rhénus dans ses batailles européennes, la SIG a failli. Une soirée cauchemardesque dans tous les secteurs du jeu.

 

En attaque d'abord. A l'image d'un Rodrigue Beaubois à côté de ses chaussures (0/11), Strasbourg n'a jamais réussi à trouver son rythme. Un chiffre : il a fallu attendre la 25e minute pour voir les Alsaciens rentrer leur premier panier longue distance, après dix tentatives infructueuses. Ce fut l’œuvre de Kyle Weems. A ce moment-là, les Bavarois en étaient déjà à 6/12. Injouable. Surtout quand, en plus, l'intensité défensive n'était pas vraiment celle attendue pour un grand rendez-vous d'Euroleague. Le Bayern a récité un beau basket, a trouvé des shoots ouverts mais trop souvent a t-on vu des joueurs allemands aller déposer facilement la balle dans le cercle.

 

S'appuyant sur un collectif parfaitement huilé (26 passes décisives), d'une précision remarquable aux tirs (19/32 en première mi-temps; 30/57 au final), dominateur sous les panneaux quand cela comptait (31 rebonds à 22 à la 30e minute), Munich n'a jamais atténué la pression sur la SIG. Excessivement bien partis dès les premiers instants (8-21, 7e minute), les Allemands n'ont pas reproduit les mêmes erreurs que Belgrade il y a deux semaines. Cette fois, les 19 points d'avance des visiteurs à la mi-temps ont tenu (29-48). Malgré les efforts de Jérémy Leloup et d'un Matt Howard au four et au moulin, les Strasbourgeois n'ont jamais pu espérer quoi que ce soit. Pire, John Bryant les a envoyés dans les cordes dans le troisième acte, donnant au score une proportion déprimante pour les 6141 spectateurs du Rhénus (40-66, 30e minute).

Le Top 16 s'éloigne

 

Le sursaut d'honneur alsacien sera vain (69-82, score final) : si rien n'est encore définitif, Strasbourg – qui recevra le Khimki Moscou vendredi prochain avant de se déplacer à Madrid pour la dernière journée – a perdu gros. Désormais cinquième du groupe avec une victoire de retard sur le Bayern et l'Etoile Rouge (qui a battu Moscou ce vendredi), la SIG n'est plus dans le bon wagon. Le chemin vers le Top 16 est encore visible, certes, mais il est dorénavant beaucoup plus étroit.

 

Par Alexandre Lacoste, au Rhénus

04 décembre 2015 à 22:24
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
nm1
-
lfb
Résultats
Classement
19ème journée
10 février
Antibes
84
-
91
Monaco
Dijon
78
-
72
Hyères-Toulon
Le Portel
98
-
64
Nancy
11 février
Chalon-sur-Saône
79
-
66
Cholet
Le Mans
75
-
85
Nanterre
Limoges
83
-
76
Strasbourg
Orléans
53
-
64
Pau-Lacq-Orthez
12 février
Gravelines-Dunkerque
82
-
81
Lyon-Villeurbanne
13 février
Châlons-Reims
88
-
94
Paris-Levallois
Autres journées
PROGRAMME TV
PRO A
25 février - 18h20
Monaco
Le Mans
PRO A
25 février - 22h15
Monaco
Le Mans
PRO A
26 février - 18h25
Lyon-Villeurbanne
Pau-Lacq-Orthez
PRO A
26 février - 22h15
Lyon-Villeurbanne
Pau-Lacq-Orthez