FRANCE


TOUJOURS JOUEUR, DAVID MÉLODY S'EXPRIME SUR LA FUSION VICHY-CLERMONT

A 38 ans David Melody veut continuer et donne son avis sur une fusion entre le S
Crédit photo : LNB

Alors que le Stade Clermontois Basket Auvergne visait la Nationale 1 en cette fin de saison, le club du Puy-de-Dôme a finalement terminé à une décevante huitième place de la poule B de Nationale 2 avec un bilan négatif de 12 victoires pour 14 défaites.

Alors que le Stade Clermontois Basket Auvergne visait la Nationale 1 en cette fin de saison, le club du Puy-de-Dôme a finalement terminé à une décevante huitième place de la poule B de Nationale 2 avec un bilan négatif de 12 victoires pour 14 défaites. Une année à oublier pour les Auvergnats qui végéteront une fois de plus au quatrième échelon français la saison prochaine.

Longuement interrogé par La Montagne, le capitaine et enfant du pays David Melody n'a pas mâché ces mots pour analyser les derniers mois de l'équipe. 

"On est complètement passé à travers. En premier, l'ensemble de l'équipe s'est montré incapable de gagner à l'extérieur. On n'a jamais pris de carton, mais on n'a jamais su faire la différence. La saison tient à ça, car à la maison, on s'est bien tenu. On n'était pas prêt et, en effectif, c'est une évidence, pas assez nombreux. Il n'est pas possible de ne pas être 10 à l'entraînement. Et, c'est le point qui me choque le plus, il n'est pas normal que ce soit plus des gens venus de l'extérieur qui soient venus nous aider que des gens du club. C'est une aberration. Je suis peut-être un peu vieux jeu, mais c'est la première fois que je vois ça. Ensuite, il y a eu les aléas, les blessures et départs".

Frustré par la tournure des événements, l'arrière qui a eu 38 ans le 4 mai dernier ne compte pas en rester là et compte jouer encore une ou deux saisons.

Enfin, en tant que natif de Clermont-Ferrand et ancien joueur de la JA Vichy, l'ancienne idole du Pierre Coulon est parfaitement légitime pour donner son avis sur le projet de fusion entre le Stade et l'équipe de l'Allier.

"J'en ai entendu parler. Nous avec les joueurs, on a l'impression que ça a été décidé sur un coin de table. Il aurait fallu plus de consultations et qu'on nous l'annonce en début de saison, que les joueurs qui ont un très fort attachement à Clermont le sachent, qu'il y ait des actions communes comme des levers de rideau, par exemple. Sinon, le rapprochement est nécessaire pour des raisons financières. Mais il ne faut pas se rapprocher pour se rapprocher. Il faut avoir une vraie projection sur l'avenir pour exister au haut niveau et perdurer".

Terre de basket, l'Auvergne espère avoir de nouveau un club de basket de haut niveau. Cela passe-t-il obligatoirement par une fusion entre une JA Vichy qui vient de retrouver la LNB et un Stade Clermontois qui stagne en Nationale 2 ?  

Rappelons que lors de son dernier passage en Auvergne Jean-Pierre Siutat, le Président de la Fédération française de basketball, s'était exprimé pour un rapprochement entre les deux formations alors qu'a l'opposé les supporteurs Vichyssois ne voient pas cette nouvelle d'un très bon oeil et souhaitent conserver leur identité. Affaire à suivre. 

03 juin 2015 à 14:30
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BENJAMIN GUILLOT
Barbu et tatoué, BeBasket a aussi son "Birdman". Spécialiste du tir à 3 points avec la planche.
Benjamin Guillot
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées