JEEP ÉLITE


[ITW] ABDOULAYE N'DOYE : "ÊTRE SUR LE PARQUET, C'EST LE MEILLEUR MOYEN D'APPRENDRE"

Crédit photo : Alexandre Couraud

Parmi les moins de 20 ans qui évoluent dans l'élite, il est le plus utilisé et le plus productif. L'arrière de Cholet s'est confié sur cette saison d'apprentissage et sur son rôle de défenseur attitré du scoreur adverse.

Il est l'une des satisfactions au milieu d'une saison choletaise collectivement compliquée. Abdoulaye N'Doye (20 ans, 2,00m) a réussi son passage dans le monde professionnel. Jeune homme longiligne, bras tentaculaires, il peut évoluer à la mène comme à l'arrière. Prospect intéressant, issue de la génération 98 double championne d'Europe (U16 et U18), il est déjà très solide en défense et s'est fait une place dans la rotation de CB (31 matchs dont 6 titularisations.)  Le tout avec des statistiques honnêtes : 3,6 points à 40% aux tirs dont 31,8% à 3-points, 2 rebonds et 1,4 passe décisive pour 4,3 d'évaluation en 17 minutes de moyenne. S'il est actuellement blessé à la cheville, et si on ne le reverra sans doute pas en Jeep ÉLITE cette saison, il devrait être de retour avec CB la saison prochaine. Avant de tenter le saut vers la NBA ?

"Parmi les moins de 20 ans évoluant en Jeep ÉLITE, vous êtes celui qui compte le plus de temps de jeu et celui qui réalise les meilleures statistiques. Est-ce que ça valide votre choix d'être passé pro à Cholet l'été dernier ?

Avec le temps de jeu que le coach m'a donné cette année, c'est sûr que je n'ai pas de regret. Et puis, c'était important de passer pro dans mon club formateur, parce que c'est un projet, l'aboutissement logique de mon cursus à Cholet. C'est une fierté de jouer pour le club qui a misé sur toi. Collectivement, la deuxième partie de saison a été compliquée. Jouer le maintien alors que tu étais dans la course aux playoffs, c'est frustrant. Mais il ne faut pas oublier notre bonne première partie de Championnat.

Et à titre individuel, comment s'est passée cette saison ?  Est-ce que ce que vous avez réalisé est conforme à vos attentes et à la ligne de progression que vous vous étiez fixée ?

Cette saison, c'est beaucoup de positif. C'est un peu une saison d'apprentissage, car c'est ma première année à jouer à temps plein avec les pros, même si je m'entraînais déjà avec eux l'année dernière (11 apparitions en Championnat). J'ai eu aussi des responsabilités et j'ai passé du temps sur le terrain. Et le fait d'être sur le parquet, c'est le meilleur moyen d'apprendre. Par rapport à  l'entraînement, ce n'est pas la même pression, pas le même rythme, pas la même intensité. En situation de match tout le monde est vraiment "en mode". Tu ne peux pas te relâcher dans l'investissement. Il faut être très précis, que ce soit sur la lecture du jeu ou les anticipations défensives.

Dans quel domaine pensez-vous avoir le plus progressé ? Est-ce que certains coéquipiers vous ont aidé dans cette démarche ?

Je me suis beaucoup concentré sur l'éthique de travail. Prendre le temps de travailler sur mes qualités mais aussi sur des choses que je devais améliorer, comme être concentré du début jusqu'à la fin. Je devais aussi enlever ce côté un peu nonchalant que j'avais plus jeune. C'est un reproche qu'on a pu me faire. Je suis long, avec de grands bras, et visuellement je donnais parfois l'impression d'être un joueur qui s'en fout. Alors que ce n'est pas du tout le cas, je suis un compétiteur. J'ai travaillé sur ça, et j'ai aussi beaucoup bossé mon tir avec Ilian (Evtimov). C'est un shooteur d'élite, et ses conseils sont précieux : il voit tout de suite ce qui ne va pas dans ton tir. On s'est fait beaucoup de séances avant et après les entraînements.

"La défense ça me plaît parce que je prends ça
comme un challenge"

Parmi vos qualités il y a la défense. On se rappelle notamment d'un gros match à Gravelines face à Chris Johnson (alors qu'il restait sur 32 et 28 points, l'Américain avait terminé à 5 points à 2/7), devant les caméras d'SFR Sport 2...

Gravelines, c'est un peu chez moi et je me sens toujours bien dans cette salle (son père a joué au BCM au début des années 90 et lui a débuté le basket dans le nord). Il y avait ma famille, beaucoup d'amis... C'était ma deuxième titularisation de la saison, et je l'ai apprise quand le speaker a annoncé les cinq majeurs (rire). Mais oui le coach me confie des missions défensives. Contre Le Portel je devais tenir (Trae) Golden, contre Bourg (Trey) Lewis, (Heiko) Schaffartzik face à Nanterre... La défense ça me plaît parce que je prends ça comme un challenge. J'aime bien me dire : "ce soir, lui je vais tout faire pour l'éteindre". 

Quel joueur a été le plus dur à défendre ? 

Je dirais (David) Logan, de Strasbourg, parce que c'est un joueur qui peut tout faire. Il a un tir très rapide, il a un bon dribble et il a beaucoup d'écrans pour lui. Il court partout et il est vraiment dur à suivre.

Plusieurs jeunes Français ont inscrit leur nom à la draft NBA. Pas vous. Pourquoi ce choix ? 

Cette saison, j'ai joué avec une tendinite au genou gauche. Ça m'a beaucoup gêné, il y a beaucoup de matchs où je n'étais pas à 100% physiquement. Aujourd'hui ça va mieux, mais on s'est dit que ça ne servait rien d'aller faire des workout (entraînements particuliers avec les franchises NBA) aux États-unis alors que je n'étais pas en condition physique idéale. L'année prochaine je pourrais faire une meilleure saison et m'inscrire à la draft dans la foulée. Je suis un peu déçu, j'aurais bien aimé passer cette année, mais avec les circonstances il vaut mieux attendre. Et l'année prochaine, après une saison à continuer de progresser à Cholet, ce ne sera pas trop tard."

Pour lire notre interview d'Abdoulaye N'Doye parue en février 2017 lorsqu'il attentait son tour à CB, cliquez ici

08 mai 2018 à 12:52
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
PROGRAMME TV
28 mai - 02h30
Boston Celtics
Cleveland Cavaliers
28 mai - 09h15
Golden State Warriors
Houston Rockets
28 mai - 10h15
Tarbes
Bourges
28 mai - 11h00
Boston Celtics
Cleveland Cavaliers
28 mai - 13h15
Fenerbahçe Ülker
Real Madrid
Coaching