JEEP ÉLITE


ANALYSE STATISTIQUE : QUEL FACTEUR X POUR CET ÉPILOGUE ?

DJ Cooper AS Monaco 201718 Sébastien Grasset 3
Crédit photo : Sébastien Grasset

Qui seront les facteurs X du match 5 de la finale des playoffs de Jeep ELITE ?

Par Thomas Guern,

Le Mans et Monaco se disputent un match 5 pour décider qui entre l’ASM et le MSB inscrira son nom dans le palmarès du championnat de France de basketball masculin. Pour en arriver là, chaque formation a pu compter sur de grosses performances individuelles. Chris Evans a livré un match 1 tout en efficacité pour permettre aux siens de prendre les devants. Puis, Youssoupha Fall et surtout Chris Lofton ont permis au Mans d’empocher les deux matchs suivants et s’offrir une balle de titre à Antarès. En vain, Aaron Craft en ayant décidé autrement dans le match 4.

Dans ce match 5, ce dimanche à 18h30 à la salle Gaston Médecin de Monaco, si les stars répondront présents, ce sont surtout « les joueurs de l’ombre », les « role players », qui décideront de quel côté basculera le match et le titre. En 2010, lors du match 7 des NBA Finals, Ron Artest (devenu Metta World Peace par la suite) avait été le héros inattendu des Lakers face aux Boston Celtics. En 2013, Shane Battier trouvait enfin la mire longue distance après une série compliquée qui verra le Miamia Heat l’emporter face aux San Antonio Spurs.

Que ce soit pour Monaco ou Le Mans, qui peut être le joueur clé dans la victoire de son équipe ?

Monaco : D.J. Cooper

Parler de « role player » ou de « facteur X » en évoquant le MVP du précédent championnat paraît presque démesuré. Pourtant, D.J. Cooper est le véritable baromètre de la Roca Team.

Lorsqu’il réussit un match avec un Offensive Rating supérieur à 100 (c’est-à-dire que Cooper produirait plus de 100 points à travers paniers et passes décisives sur 100 possessions qui lui seraient attribuées), Monaco l’a emporté.

Ce fut le cas lors du match 1 et 4, où il affiche respectivement un Offensive Rating de 110 et 124. Et inversement pour les matchs qui se sont soldés par une défaite : Cooper présente un offensive rating de 91 lors du match 2, et 94 lors du match 3. Un vrai facteur X, d’autant plus avec la montée en puissance d’Aaron Craft (titularisé au match 4), de plus en plus performant au fur et à mesure de la série.

Le Mans : Mikal Riley

Comme souvent, Le Mans a pu compter sur sa traction arrière très en vue, que se soit avec Chris Lofton, Justin Cobbs ou encore Antoine Eïto. Une véritable constante mancelle.

Ce qui est loin d’être le cas de Mikal Riley, qui a soufflé le chaud et le froid ces derniers temps. A l’image de Cooper pour l’ASM, lorsque Riley a eu un impact offensif, Le Mans l’a emporté.

Sans tenir compte du nombre de possessions estimées à Riley et ainsi de l’Offensive Rating, la production de points de Mikal Riley a varié du simple au quadruple tout au long de la série. (La production de points peut se faire via un tir, une passe décisive, un lancer-franc. A chaque fois des coefficients pondèrent chacune des chiffres pour que sur un panier, une partie de la statistique récompense à la fois celui qui marque le panier et celui qui fait la passe décisive.)

Match

Victoire / Défaite

Points produits

1

D

3.9

2

V

15.1

3

V

8.9

4

D

4.4

 

Pour Le Mans, qui dispose d’un axe meneur-intérieur redoutable, l’équilibre offensif viendra également de Mykal Riley. Sans production significative de sa part, il sera vraisemblablement compliqué pour le MSB de l’emporter sur le Rocher.

24 juin 2018 à 11:05
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching