JEEP ÉLITE


CHALON ÉCRASE STRASBOURG ET PEUT RÊVER DES PLAYOFFS

FIBA
Crédit photo : Nate Wolters

En dominant facilement Strasbourg au Colisée (95-72), l'Elan Chalon confirme son excellente forme actuelle. Plus que jamais, les Bourguignons peuvent rêver des playoffs.

Quel est le point commun entre l'ASVEL, Nanterre, Le Mans et Strasbourg ? En 2018, tous ces candidats aux playoffs ont pris l'eau au Colisée avec des défaites respectivement de 32, 30, 19 et 23 points ce soir pour Strasbourg. 

Si certains avaient encore un doute, l'Elan Chalon est bien un candidat crédible pour une qualification en playoffs même si le bilan des joueurs de Jean-Denys Choulet en Jeep ELITE reste pour le moment négatif (12 victoires pour 15 défaites). Ce mercredi soir, c'est une leçon de basket que les Bourguignons ont infligé aux Alsaciens (95-72). Et pourtant, Vincent Collet avait prévenu ses joueurs samedi dernier après le succès à Levallois.

En commençant par un 18-8, Chalon a d'emblée pris le contrôle de la partie. Et ne l'a jamais lâché. Cinq points d'avance après 10 minutes, dix à la mi-temps, vingt à la fin du troisième quart-temps... Strasbourg n'aura fait illusion que quelques minutes après la pause (42-36, 23e) avant de prendre le bouillon.

Irrésistible depuis son arrivée, Nate Wolters (notre photo) a une nouvelle fois été éblouissant. Avec 29 points (à 8/11 aux tirs), 9 passes décisives, 7 fautes provoquées pour 35 d'évaluation en 32 minutes, il a encore régalé le public. Comme souvent, il a été bien secondé par Jérémy Nzeulie et ses 17 points à 6/11 aux tirs pour 17 d'évaluation en 30 minutes. Longtemps discret, Mickaël Gelabale termine aussi avec un bilan statistiques intéressant (10 points et 8 rebonds pour 13 d'évaluation).

Côté Alsacien, les 18 passes décisives n'auront pas suffi, pas plus que l'excellent match de Zack Wright auteur de 13 points (à 4/6 aux tirs), 9 rebonds, 2 interceptions, 7 passes décisives pour 26 d'évaluation en 25 minutes. Au niveau des déceptions, on notera le match moyen de David Logan (7 points à 2/8 aux tirs) et la pale copie rendue par Darion Atkins (1/9 aux tirs et -5 d'évaluation).

Monaco seul leader

Comme dans le même temps Monaco s'est facilement imposée à Boulazac (67-94), la SIG n'est plus leader du championnat. Mais c'est surtout la manière qui risque de préoccuper Vincent Collet qui aura sûrement à coeur de régler la mire dans les semaines à venir.

Au Palio de Boulazac, les locaux se sont bien accrochés pendant un quart-temps avant de progressivement lâcher. Toujours sur son nuage, Gerald Robinson a compilé 23 points (à 7/10 aux tirs pour 23 d'évaluation en 34 minutes). Chris Evans a également fait son match avec 21 points (à 8/14 aux tirs). A sept journées de la fin, Boulazac compte toujours deux victoires de retard sur Cholet (trois en réalité avec le point-average). Les hommes de Claude Bergeaud devront quasiment faire un sans-faute d'ici la fin du championnat pour espérer se maintenir en Jeep ELITE.

11 avril 2018 à 22:06
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
FABIEN DÉZÉ
Fabien Dézé
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching