JEEP ÉLITE


MVP DE LA 25E JOURNÉE : ON A RETROUVÉ LE VRAI MYKAL RILEY

Mykal Riley MSB
Crédit photo : Sébastien Grasset

Décisif contre Levallois, égalant au passage son record de points en Championnat, l'ailier américain semble avoir retrouvé son meilleur niveau.

Il fallait le voir courir avec élégance. S'envoler conclure au cercle dans une arabesque dont il a le secret. Il avait certes troqué le vert bouteille pour le orange, mais on aurait juré que c'était le Mykal Riley époque Nanterre qui évoluait hier sur le parquet du Mans, se montrant décisif pour venir à bout de Levallois. Celui qui avait ébloui la Pro A en en 2015-2016 (16,1 d'évaluation) mais qui était depuis porté disparu. En claquant 25 points (à 7/12, 4 rebonds, 4 interceptions, 2 passes, 30 d'évaluation), Riley a confirmé que Mykal était de retour. "Je voulais montrer que je suis toujours un bon joueur", expliquait-il après match, s'efforçant d'employer le français au micro d'SFR Sport 2.

Un retour déjà entrevu face à Antibes au début du mois (27 d'évaluation). Sur les 10 dernières rencontres, il tourne à 13 points de moyenne. De quoi oublier un début de saison mitigé, et surtout un dernier exercice raté individuellement avec Nanterre l'année passée (7,6 points et 9,6 d'évaluation) ? Dans une équipe mancelle qui met du rythme en transition, et avec le maestro Cobs pour orienter le jeu, l'ailier américain semble de nouveau épanoui. Il n'avait plus autant marqué - c'est d'ailleurs son record en Championnat - depuis plus de deux ans, et un match de janvier 2016 contre Strasbourg. Pour trouver mieux à l'évaluation, il faut encore remonter, jusqu'à février 2015 et la venue de Cholet à Nanterre (32).

L'édition du jour de Ouest France apporte quelques explications à ce renouveau. Riley a subi un deuil familial qui l'a beaucoup affecté, même s'il n'a rien laissé paraître, révèle son directeur sportif Vincent Loriot. Autre piste, le double champion d'Europe (C4 2015 et 2017) se mettait trop de pression en début de saison. "Il voulait restaurer son image", poursuit Loriot dans les colonnes de Ouest France. "Il craignait le jugement des autres après sa triste saison de l'an dernier et la réputation qu'il avait acquise." Avec ses performances actuelles, et la bonne forme du Mans qui joue le haut du tableau, ceux qui voyaient sa carrière terminée sont peut-être en train de revoir leur jugement. 

Retrouvez aussi le cinq idéal de la 25e journée de Jeep ÉLITE.

Tous les MVPs de chaque journée de Pro A saison 2017/18 :

  • 1ère journée : Tim Blue (Antibes), 29 points à 11/14 et 10 rebonds pour 31 d'évaluation en 34 minutes (victoire 79-57 contre Strasbourg).
  • 2e journée : Raymond Cowels III (Hyères-Toulon), 32 points à 12/17 aux tirs (dont 7/8 à 3-points) et 1/2 aux lancers-francs, 2 rebonds, 3 interceptions, 3 balles perdues, 28 d'évaluation en 35 minutes (victoire 79-73 contre Cholet).  
  • 3e journée : Louis Labeyrie (Strasbourg), 20 points à 9/10 aus tirs et 2/4 aux lancers francs, 12 rebonds, 4 passes décisives, 1 interception, 34 d'évaluation en 29 minute (victoire 93-72 à domicile contre Châlons-Reims).
  • 4e journée : Paul Lacombe (Monaco), 22 points à 8/15 aux tirs (dont 4/5 à 3-points) et 2/3 aux lancers francs, 7 rebonds, 4 passes décisives, 1 interception, 0 balle perdue, 26 d'évaluation en 27 minutes (victoire à domicile contre l'ASVEL, 83-68).  
  • 5e journée : Terran Petteway (Nanterre), 24 points à 9/16 aux tirs (dont 3/7 à 3-points) et 3/3 aux lancers francs, 6 rebonds, 5 passes décisives, 0 balle perdue, 28 d'évaluation en 28 minutes (victoire à domicile, 93-77 contre Antibes). 
  • 6e journée : Gilvydas Biruta (Bourg-en-Bresse), 24 points à 9/10 aux tirs (dont 2/2 à 3-points) et 4/5 aux lancers francs, 7 rebonds, 1 contre, 1 passe décisive, 1 interception, 2 balles perdues, 30 d'évaluation en 25 minutes (victoire à domicile contre Monaco, 89-83).
  • 7e journée : Rasheed Sulaimon (Dijon), 21 points à 6/11 aux tirs (dont 2/4 à 3-points) et 7/7 aux lancers francs, 9 rebonds et 5 passes décisives, 1 balle perdue, 29 d'évaluation en 35 minutes (victoire à domicile contre Levallois, 93-85).   
  • 8e journée : Karvel Anderson (Boulazac) 37 points à 12/18 aux tirs, (dont 10/14 à 3-points), et 3/3 aux lancers francs, 1 interception, 1 balle perdue, 31 d'évaluation en 28 minutes.     
  • 9e journée : Boris Diaw (Levallois), 20 points à 9/13 aux tirs (dont 1/3 à 3-points) et 1/2 aux lancers francs, 6 rebonds, 6 passes décisives, 2 interceptions, 5 balles perdues, 24 d'évaluation en 34 minutes (victoire à Bourg-en-Bresse 85-82).
  • 10e journée : Jacques Alingué (Dijon), 16 points à 8/9 aux tirs, 8 rebonds dont 4 offensifs, 1 passe décisive, 3 interceptions, 0 balle perdue, 27 d'évaluation en 22 minutes (victoire à domicile contre Boulazac, 101-81). 
  • 11e journée : Eloy Vargas et Quincy Diggs (Boulazac), 53 d'évaluation à eux-deux. 
  • 12e journée :  Quincy Diggs (Boulazac),  22 points à 7/10 aux tirs (dont 2/3 à 3-points) et 6/9 aux lancers francs, 9 rebonds, 7 passes décisives, 2 interceptions, 1 balle perdue, 7 fautes provoquées, pour 33 d'évaluation en 32 minutes (victoire à Bourg-en-Bresse, 91-89).   
  • 13e journée : Boris Diaw (Levallois), 19 points à 8/12 aux tirs (dont 1/1 à 3-points) et 2/3 aux lancers francs, 10 rebonds, 10 passes décisives, 1 contre, 1 interception, 3 balles perdues, 5 fautes provoquées, 33 d'évaluation en 35 minutes (victoire à domicile contre Châlons-Reims, 94-84)
  • 14e journée : Youssou Ndoye (Bourg-en-Bresse), 22 points à 10/13 aux tirs et 2/5 aux lancers francs, 14 rebonds (dont 6 offensifs), 1 contre, 1 interception, 1 balle perdue, 31 d'évaluation en 34 minutes (victoire à domicile contre Strasbourg, 87-85).
  • 15e journée : Frank Hassell (Le Portel), 32 points à 15/23 aux tirs et 2/4 aux lancers francs, 22 rebonds (dont 13 offensifs), 1 contre, 1 passe décisive, 2 balles perdues, 44 d'évaluation en 33 minutes (victoire à domicile contre Pau, 77-69).  
  • 16e journée : Youssoupha Fall (Le Mans), 24 points à 10/11 aux tirs et 4/7 aux lancers francs, 14 rebonds (dont 5 offensifs), 3 balles perdues, 5 fautes provoquées, 31 d'évaluation en 27 minutes (victoire à domicile contre Châlons-Reims, 90-84). 
  • 17e journée :  Heiko Schaffartzik (Nanterre), 14 points à 5/6 aux tirs (dont 2/3 à 3-points) et 2/2 aux lancers francs, 15 passes décisives, 4 rebonds, 1 interception, 3 balles perdues, 30 d'évaluation en 34 minutes (victoire à domicile contre Monaco, 99-69).  
  • 18e journée : Vincent Sanford (Antibes), 27 points à 10/12 aux tirs (dont 4/5 à 3-points) et 3/3 aux lancers francs, 1 rebond, 1 interception, 2 balles perdues, 25 d'évaluation en 21 minutes (victoire à Pau, 72-78).
  • 19e journée : Christapher Johnson (BCM Gravelines-Dunkerque) : 32 points à 11/17 aux tirs (dont 7/13 à 3-points) et 3/3 aux lancers francs, (14 rebonds dont 7 offensifs), 5 passes décisives, 2 interceptions, 2 balles perdues pour 45 d'évaluation en 46 minutes (victoire à domicile contre Boulazac, 113-111 ap).
  • 20e journée : Christapher Johnson (BCM Gravelines-Dunkerque) : 28 points à 10/14 aux tirs (dont 4/8 à 3-points), 5 rebonds, 2 contres, 2 interceptions et 3 fautes provoquées pour 32 d'évaluation en 30 minutes (victoire 101-94 à Monaco). 
  • 21e journée : Miro Bilan (Strasbourg) : 21 points à 7/11 aux tirs et 7/8 aux lancers francs, 13 rebonds, 1 contre, 5 passes décisives, et 8 fautes provoquées pour 34 d'évaluation (victoire contre Bourg-en-Bresse, 79-78).
  • 22e journée : Nate Wolters (Élan Chalon) :  33 points à 10/15 (dont 4/5 à 3-points) et 9/12 aux lancers francs, 4 rebonds, 7 passes décisives, 1 interception, 2 balles perdues et 9 fautes provoquées pour 35 d'évaluation en 33 minutes (victoire à Gravelines, 81-86). 
  • 23e journée : Garry Chathuant (Le Portel) : 21 points à 7/11 (dont 7/9 à 3-points), 2 rebonds, 1 passe décisive et 1 interception pour 21 d'évaluation en 19 minutes (victoire contre Boulazac, 87-62).
  • 24e journée : Jacques Alingué (Dijon), 27 points à 13/14 aux tirs et 1/3 aux lancers francs, 14 rebonds dont 8 offensifs, 1 passe décisives, 1 interception, 1 balle perdue, 39 d'évaluation en 31 minutes (victoire à Bourg-en-Bresse, 78-96).
  • 25e journée : Mykal Riley (Le Mans), 25 points à 7/12 aux tirs (dont 2/3 à 3-points) et 9/9 aux lancers francs, 4 rebonds, 2 passes décisives, 4 interceptions, 0 balle perdue, 5 fautes provoquées, 30 d'évaluation en 33 minutes (victoire à domicile contre Levallois, 90-82).  
02 avril 2018 à 13:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching