JEEP ÉLITE


QUELLES ÉQUIPES ONT LE PLUS AJUSTÉ LEUR EFFECTIF DEPUIS LE DÉBUT DE LA SAISON ?

Miro Bilan SIG Strasbourg 201718
Crédit photo : Sébastien Grasset

Au deux-tiers de la saison de Jeep ELITE, il y a eu pas moins de 81 mouvements dans les effectifs. 

Comme souvent, la Jeep ELITE a vu ses équipes se modifier tout au long de la saison. Entre blessures, erreurs de casting, changement de joueurs entre les clubs ou encore des entraîneurs démis de leurs fonctions, le championnat de France manque de stabilité. On compte en tout 81 mouvements dans les effectifs depuis le début de la saison. Pas forcément agréable aux yeux du grand public qui a déjà dû mal à s'identifier d'année en année à une ou plusieurs équipes. On pourrait même penser que ce championnat est un "marché de l'intérim" où certains grands joueurs veulent se relancer le temps de plusieurs semaines voire plusieurs mois avant d'aller voir ailleurs. Chalon, champion de France en titre, a eu toutes les peines du monde, pour connaître de la stabilité. Strasbourg a aussi revu son effectif au fur et à mesure que la saison avançait, etc.... 

Voici un bilan de tous les mouvements d'effectif cette saison. Ils ont été comptabilisés depuis le moment où le recrutement estival était dit bouclé. Les ajustements pendant la préparation d'avant-saison sont donc aussi comptabilisés. 

Antibes : 7 mouvements d'effectif

  • 5 arrivées : AIi Traoré, J.P. Prince, Fréjus Zerbo, Steven Smith, Viktor Gaddefors                            
  • 2 départs : Ali Traoré, J.P. Prince

La saison n'est pas de tout repos pour Antibes qui a connu pas mal de blessures depuis le début de la saison. L'intérieur français Ali Traoré a débarqué à Antibes fin novembre afin de remplaçer Jonathan Tornato (pubalgie) avant de s'engager début janvier avec le voisin monégasque. Une blessure et la concurrence ont eu raison de la place de Frejus Zerbo dans l'effectif du Limoges CSP, qui a été prêté jusqu'à la fin de la saison sur la Côte d'Azur. Il remplace numériquement Tornato dans la raquette, Traoré étant parti. Tim Blue, l'intérieur star des sharks a été victime fin décembre d'un AVC lors d'un entraînement, J.P. Prince a été recruté par le club mais a été libéré mi-février, sa pige étant sans reilief. Julien Espinosa, l'entraîneur, a alors jeté son dévolu sur Steven Smith, début mars, qui est loin de son niveau. Enfin l'international suèdois Viktor Gaddefors a signé à Antibes début mars pour combler les absences des deux ailiers Paul Rigot (fracture du pied) et Max Kouguère (fracture du péroné). 

Boulazac : 8 mouvements d'effectif

  • 5 arrivées : Trenton Meacham, Quincy Diggs, Ndudi Ebi, Pierre-Etienne Drouault, Shawn James
  • 3 départs : Dustin Ware, Darnell Jackson, Eloy Vargas

Comme à Antibes, Boulazac ne connaît pas beaucoup de stabilité cette saison. Très tôt dans la saison, fin octobre, Trenton Meacham est venu à la rescousse du promu. Avec un objectif différent de ce qu'il a connu par le passé : le maintien. Dustin Ware, ne faisant pas l'affaire, le BBD s'est séparé de l'ancien meneur de Vichy-Clermont. Claude Bergeaud, l'entraîneur ariégois, s'est dit s'être trompé sur le profil de Darnell Jackson, davantage poste 4 que 5, dont le contrat a été rompu mi-décembre et a été remplacé quelques jours plus tard par Ndudi Ebi (vu en 2010/11 à Limoges le temps de 10 matchs). Entre temps, fin novembre, le club du président Jacques Auzou a recruté l'ailier américain Quincy Diggs. Au mois de janvier, le BBD se renforce encore sur les ailes avec l'arrivée de Pierre-Etienne Drouault en mal de temps de jeu à Cholet et qui remplace Stephan Gauthier (tendinite). Enfin, début mars Eloy Vargas, pivot remplaçant de Darnell Jackson en début de saison est reparti en Argentine et a été remplacé par Shawn James, ancien intérieur référencé en EuroLeague (Olympiakos, Milan, Maccabi Tel-Aviv). 

Bourg-en-Bresse : 3 mouvements d'effectif

  • 3 arrivées : Antoine Mendy, Abdel Sylla, Trey Lewis                                                                              
  • 1 départ : Antoine Mendy

En proie aux blessures en début de saison de Mérédis Houmounou (adducteurs) et de Mathieu Wojciechowski (déchirure aux ischios), la JL a recruté l'ailier franco-sénégalais Antoine Mendy début décembre pour un mois. Au 3e match, l'international sénégalais a été victime d'une rupure du tendon d'Achille et sa saison s'est terminée à ce moment. Le club avait ensuite décidé de ne pas se renforcer à nouveau, préférant faire le dos rond. Début janvier, Abdel Sylla a débarqué dans l'Ain pour palier à la grave blessure de l'intérieur lituanien Gilvydas Biruta (ligaments croisés) dont la saison s'est elle aussi terminée à ce moment. Enfin, début mars, Savo Vucevic a décidé de recruter Trey Lewis en provenance d'Allemagne. Avec un Américain de plus que le quota imposé par le règlement LNB, Lance Jeter en fait les frais depuis l'arrivée de son compatriote et est en tribune les soirs de match. En attendant de peut-être trouver un autre club....

Chalon-sur-Saône : 8 mouvements d'effectif

  • 5 arrivées : Mickael Gelabale, Darrin Dorsey, Khalid Boukichou, Kris Joseph, Nate Wolters          
  • 3 départs : Raphiael Putney, Adam Smith, Jevohn Sheperd

Très vite, les problèmes d'effectif chez le champion de France en titre sont apparus. Tout d'abord, Mickael Gelabale a débarqué sur les bords de la Saône pour renforcer l'équipe déjà en difficulté en championnat (0 victoire après 4 journées). L'ex-international français a remplacé l'ailier-fort au physique atypique, Raphiael Putney, dernière recrue estivale mais premier parti. Jean-Denys Choulet a ensuite reconnu s'être trompé sur son meneur de jeu, qui en fait... n'en n'était pas un. Adam Smith, davantage poste 2 que 1, s'est montré trop soliste, pas assez créateur et irrégulier. C'est Darrin Dorsey, l'ancien Portelois, qui est venu le remplacer mais sans réussite jusqu'à présent. Début novembre, l'intérieur belge Khalid Boukichou rejoint le champion de France en titre. Le Canadien Kris Joseph a lui fait une pige rapide, pour remplacer Jevohn Shepherd. Ce dernier, blessé en septembre (déchirure à l'aponévrose plantaire), a disputé trois petits matchs avec l'Elan en décembre et a ensuite retrouvé preneur à Nancy (Pro B), en janvier, en raison de la richesse de l'effectif du champion de France en titre et aussi pour se relancer. Enfin, la dernière pioche, et quelle pioche (!) est le meneur américain Nate Wolters qui régale depuis son arrivée fin janvier. En 2 mois, le champion de Serbie 2017 avec l'Etoile Rouge de Belgrade tourne à 20,8 d'évaluation... L'opération maintien est en bonne voie pour Chalon (16e).

Châlons-Reims : 4 mouvements d'effectif

  • 2 arrivées : Ekene Ibekwe, John Flowers                                                                                                  
  • 2 départs : Paul Carter, Ben Bentil

Le CCRB a profité de la trêve hivernale pour renforcer sa raquette en s'attachant les services d'Ekene Ibekwe, fin décembre. A la reprise, Cédric Heitz était confronté à un surplus d'étrangers mais ce n'est que tout début février que Paul Carter a été libéré par le club. Toujours en février, le club marnais s'est séparé d'un commun accord de Ben Bentil, de moins en moins perfomant au fil de la saison, et parti en Espagne. Ce dernier a été remplacé dès le lendemain par un visage bien connu de la LNB, John Flowers (Denain 2012/13, Bourg-en-Bresse 2013/15). 

Cholet : 3 mouvements d'effectifs

  • 1 arrivée : Yancy Gates                                                                                                                                  
  • 2 départs : Ivan Maras, Pierre-Etienne Drouault 

En difficulté dans le secteur intérieur en début de saison avec le démarrage poussif de Jerry Boustiele et le faux profil du pivot Ivan Maras, Cholet a mis la main sur Yancy Gates, à la toute fin du mois d'octobre. Son arrivée a permis à Cholet de gagner à 7 reprises en 10 matchs, et de se qualifier pour la Leaders Cup en février. Pas un hasard. Mais depuis le club des Mauges connait un bilan inverse avec 1 victoire lors des 7 dernières rencontres. Arrivé en avril dernier en réalisant des performances discrètes, Ivan Maras avait été tout de même reconduit par CB, mais cette saison ses statistiques ont chuté (3,1 points). Il n'avait plus la confiance de Philippe Hervé et avait logiquement été coupé lors de la trêve hivernale, fin décembre. Quelques jours plus tard, c'est Pierre-Etienne Drouault qui était libéré par le club pour rejoindre Boulazac afin d'avoir du temps de jeu. 

Dijon : 4 mouvements d'effectif

  • 2 arrivées : David Holston, Marcus Kennedy                                                                                            
  • 2 départs : J.J. Frazier, Steve Taylor Jr

Venu à Dijon comme doublure d'Axel Julien, la première expérience professionnelle du meneur américain J.J. Frazier a tourné court. Mi-janvier, l'ancien étudiant de l'Université de Georgia a été écarté du groupe pour manquement professionnel (retard à l'entraînement après le break de fin d'année). Ecarté dans un premier temps, il a été officiellement remplacé la semaine suivante par un ancien de la maison, David Holston, qui donne pleinement satisfaction aujourd'hui. L'autre rookie recruté par Dijon l'été dernier, Steve Taylor Jr, a été remplacé début mars par Marcus Kennedy (vu à Hyères-Toulon les précédentes semaines). Ancien étudiant de l'Université de Marquette et de Toledo, Taylor n'a pas suffisament apporté (5 d'évaluation) en rotation de Jacques Alingue.

Gravelines-Dunkerque : 5 mouvements d'effectif

  • 3 arrivées : J.R. Reynolds, Chris Otule, Chris Johnson                                                                          
  • 1 départ: D.J. Cooper, William Bufford

Grosse recrue de l'intersaison (contrat de 2 ans), D.J. Cooper a très rapidement quitté la côte d'Opale, où il ne s'épanouissait pas dans le Nord et surtout le club n'avait pas répondu aux attentes qui lui avait été vendues, selon ses dires. Quelques jours plus tard, le génial meneur gaucher au fort caractère rebondissait à Monaco où tout semble beaucoup mieux se passer désormais. Une décision et un changement de club qui avait fait grand bruit en octobre dernier. J.R. Reynolds, bien connu en Pro A (Jeep ELITE à présent), a remplacé Cooper à la mène. Quelques jours plus tard, Chris Otule est venu renforcer la raquette du BCM en provenance de Strasbourg. Puis Chris Johnson est venu remplacer William Bufford sur les ailes, pas au niveau attendu. 

Hyères-Toulon : 2 mouvements d'effectif

  • 1 arrivée : Marcus Kennedy                                                                                                                          
  • 1 départ : Marcus Kennedy

Le promu varois connaît une saison stable côté effectif malgré le manque de résultats (18e) et le proche retour en Pro B. Jordan Tolbert blessé au genou, le HTV a engagé début janvier Marcus Kennedy (parti depuis à Dijon). En 5 matchs de Jeep ELITE, le pivot américain n'a pas gagné un seul match avec Hyères-Toulon malgré des statistiques correctes (9,4 d'évaluation en 25 minutes).

Le Mans : 1 mouvement d'effectif

  • 1 arrivée : Chris Lofton                                                                                                                              
  • 0 départ

Tout va bien pour Le Mans aussi bien en championnat (2e) que du côté de son effectif. On note un petit ajustement avec la signature début novembre et jusqu'à la fin de la saison (suite à une prolongation) du shooteur américain Chris Lofton. Il remplace Pape-Philippe Amagou, blessé au dos. Un retour dans la Sarthe pour celui qui a remporté la Coupe de France 2016 avec en prime le titre de MVP de la finale.

Le Portel : 1 mouvement d'effectif

  • 1 arrivée : Marko Lukovic                                                                                                                            
  • 0 départ

Les douleurs aux genoux de Jakim Donaldson depuis des semaines ont fini par le stopper. Un courage souligné par son entraîneur, Eric Girard. Ce dernier a remplacé son fidèle intérieur américain par Marko Lukovic. Mais à peine entré au jeu pour son premier match contre Boulazac, que l'intérieur serbe s'est fait une entorse à la cheville.... Une blessure qui va le tenir éloigné des parquets entre 2 et 3 semaines. Lukovic est engagé jusqu'au 25 avril, et pourrait éventuellement être prolongé jusqu'à la fin de la saison, si Donaldson n'est pas rétabli à temps.

Levallois : 6 mouvements d'effectif

  • 4 arrivées : Florent Pietrus, Boris Diaw, Travis Leslie, Jaron Johnson                                                
  • 2 départs : Florent Pietrus, Dan Nwaelele

Blessé à l'épaule juste avant le début de la saison, Roderick Odom a été remplacé en début de saison par l'ancien international français, Florent Pietrus, qui est resté au club jusqu'à la mi-décembre. D'ailleurs, l'intérieur américain s'est de nouveau blessé début mars, toujours à l'épaule et sa saison est terminée. Jaron Johnson, vainqueur du concours de dunk au All-Star Game 2018 en Israël, vient de lui succéder. Mais surtout, l'arrivée qui a fait le plus grand bruit au club et dans notre championnat est la signature de Boris Diaw. Après 14 saisons NBA, l'intérieur français a signé aux Metropolitains. Une situation qui lui convient très bien. Enfin, début novembre, Dan Nwaelele n'a pas réussi à s'imposer. Lui qui à 33 ans découvrait le basket européen après avoir été... militaire pendant cinq ans, possèdait le statut de cotonou avec son passeport nigérian. Il a été libéré par le club francilien qui a récupéré Travis Leslie à son poste. 

Limoges : 7 mouvements d'effectif

  • 4 arrivées : Danny Gibson, Dru Joyce, Tautvydas Lideka, Samardo Samuels
  • 3 départs : A.J. English, Fréjus Zerbo, Tautvydas Lideka

Mi-août, le jeune meneur Jean-Baptiste Maille se rompait les ligaments lors d'un stage d'avant-saison à Temple-sur-Lot. Une blessure qui l'éloigne des parquets pour la saison. Le CSP a recruté Danny Gibson pour suppléer le français. L'autre meneur de jeu recruté l'été dernier, A.J. English, était loin d'être le patron attendu et n'a pas fait long feu au CSP. Il a quitté début novembre le Limousin. Le club a jeté son dévolu sur Dru Joyce qui était devenu surnuméraire à Monaco avec l'arrivée de D.J. Cooper, et qui fait mieux que son précédesseur sans non plus cartonner (7,2 d'évaluation). A la recherche d'un poste 5 pour palier à la blessure de Fréjus Zerbo et aussi apporter de la complémentarité à Mam' Jaiteh, Tautvydas Lideka a lui aussi déçu et a plié bagage rapidement. Engagé fin novembre par le CSP pour apporter sa rudesse et sa solidité, il n'a pas du tout eu l'impact escompté et a quitté le club fin février. Frejus Zerbo, en manque de temps de jeu et souhaitant avoir des responsabilités, a été prêté à Antibes en début d'année. Mais surtout, le club a attiré dans ses filets, Samardo Samuels. Intérieur sulfureux, pas facile à gérer mais réputé en EuroLeague (Milan, Barcelone, Partizan Belgrade), Samuels peut faire des cartons dans notre championnat si son mental suit. 

Lyon-Villeurbanne : 1 mouvement d'effectif

  • 0 arrivée                                                                                                                                                          
  • 1 départ : J.D. Jackson

Les résultats sportifs décevants ont eu raison du sort de J.D. Jackson. Mi-janvier, l'entraîneur franco-canadien a été remercié et remplacé par son assistant, T.J. Parker, le frère de Tony Parker. Une arrivée qui devait servir de réaction pour répondre aux attentes, aux objectifs du club et une meilleure attitude des joueurs. Mais le constat est là, l'ASVEL est 10e au classement avec un bilan de 12 victoires et 12 défaites. A l'heure qu'il est, le club n'est pas en playoffs....

Monaco : 6 mouvements d'effectif

  • 4 arrivées : Abdel Sylla, D.J. Cooper, Ali Traoré, Damjan Rudez                                                          
  • 2 départs : Abdel Sylla, Dru Joyce

Bangaly Fofana absent des parquets depuis le début de la saison en raison d'une blessure au genou et opéré avec succès en novembre, le club a d'abord enrôlé Abdel Sylla mi-septembre jusque fin novembre. Son coach monténégrin, Zvezdan Mitrovic souhaitait consever le Seychellois qu'il utilisait pourtant peu sur le Rocher (7 minutes de jeu en moyenne). Mais un problème de visa a empêché sa prolongation de contrat. C'est alors qu'Ali Traoré (pigiste à Antibes) a débarqué dans la Principauté début janvier juste après le break de fin d'année. Mais le gros coup réalisé par l'ASM a été de rapatrier le MVP 2017 avec l'Elan Béarnais, D.J. Cooper. Passé au club le temps d'une demi-saison en 2015/16, il avait déjà marqué Monaco. Une arrivée qui n'a pas été sans conséquence puisque Dru Joyce était devenu surnuméraire et prenait la direction de Limoges ensuite. La dernière recrue monégasque est l'arrivée de l'intérieur international croate, Damjan Rudez début mars jusqu'à la fin de la saison. Passé par la NBA (Indiana, Minnesota, Orlando) et par de grands clubs européens (Valence, Cibona Zagreb, Cedevita Zabreg...), Rudez a pour l'instant du mal à s'imposer en Jeep ELITE (5 d'évaluation en 21 minutes). 

Nanterre : 6 mouvements d'effectif

  • 3 arrivées : Jamar Wilson, Myles Hesson, Kevin Jones                                                                      
  • 3 départs : Nic Moore, Erik Murphy, Terran Petteway 

Nic Moore, décevant et pas à la hauteur des attentes de Pascal Donnadieu, a quitté Nanterre début novembre et a très rapidement rebondi à Brindisi en Italie, là où il évoluait avant de venir en France. Jamar Wilson, le meneur américain de la sélection finlandaise a remplacé Moore aussitôt le contrat rompu de ce dernier. Brindisi, c'est d'ailleurs là où a signé Erik Murphy. Engagé en début de saison par le club des Hauts-de-Seine, l'ancien Strasbourgeois a déçu et a été coupé mi-décembre. Remplacé par Myles Hesson - qui aurait dû signer au club l'été dernier mais sa signature avait été avortée en raison d'une fracture du tibia - a malheureusement été rattrapé par les blessures. Pas suffisament remis, il a été victime d'une fracture de fatigue à la jambe après quelques matchs et est "out" pour le reste de la saison. Kevin Jones, solide intérieur américain passé par Cholet en 2014/15 a signé à Nanterre, fin février, en remplacement de Hesson. Enfin, Terran Pettaway a lui aussi déçu Pascal Donnadieu. Critiqué pour sa défense comme sa sélection de tirs, il a été d'abord écarté puis a quitté le club francilien début février. 

Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez : 2 mouvements d'effectif

  • 0 arrivée
  • 2 départs : Khalid Bouchikou, Serge Crevecoeur

L'Elan a débuté la préparation et la saison sans son pivot zimbabwéen, Vitalis Chikoko. Le pivot a contracté une fracture du pied en fin de saison dernière, ce qui l'avait notamment empêché de disputer les playoffs. Khalid Bouchikou est donc d'abord venu dans le Béarn comme partenaire d'entraînement puis a signé jusque mi-novembre. Aussitôt sa pige terminée, l'international belge a pris la direction de Chalon. Fin janvier, l'Elan Béarnais a démis l'entraîneur Serge Crevecoeur de ses fonctions. Les résultats n'étant pas au rendez-vous (11 défaites en 18 matchs), c'est Laurent Vila, son assistant, qui a repris les rênes de l'équipe. Depuis, Pau-Lacq-Orthez est sur une série de 5 victoires en 6 matchs.

Strasbourg : 7 mouvements d'effectif

  • 5 arrivées : Miro Bilan, Dee Bost, Damien Inglis, Florent Pietrus, Levi Randolph                              
  • 2 départs : Chris Otule, Michael Dixon

Recruté au poste de pivot remplaçant après sa belle saison à Antibes, Chris Otule, ne s'est pas adapté au système de Vincent Collet, qui a alors recruté Miro Bilan, intérieur croate référencé en Europe. En plus d'avoir été en difficulté, Otule était donc barré par cette arrivée. Il a donc quitté l'Est pour le Nord de la France (Gravelines). En décembre, le meneur de jeu américain au passeport géorgien, Michael Dixon, a décidé de quitter l'Alsace pour rejoindre la deuxième division turque. Talenteux mais électron-libre dans le dispositif du sélectionneur français, il a été remplacé par Dee Bost, joueur de Monaco la saison dernière. A la trêve, le poste 4/3 Damien Inglis est venu renforcer l'équipe et se relancer au passage. Drafté en 2014 par Milwaukee, il n'a pas eu sa chance en raison d'une grosse blessure à la cheville et a été barré dans la grande ligue. Avant de venir à Strasbourg, il a évolué plusieurs semaines à Capo d'Orlando. Enfin, début février, Florent Pietrus et Levi Randolph sont venus renforcer les rangs de la SIG.

23 mars 2018 à 08:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
29ème journée
16 avril
Bourg-en-Bresse
78
-
89
Nanterre
17 avril
Antibes
74
-
76
Cholet
Châlons-Reims
83
-
75
Le Portel
Hyères-Toulon
79
-
88
Chalon-sur-Saône
Le Mans
88
-
65
Dijon
Limoges
87
-
68
Boulazac
Lyon-Villeurbanne
77
-
82
Levallois Metropolitans
Pau-Lacq-Orthez
86
-
81
Gravelines-Dunkerque
18 avril
Strasbourg
71
-
90
Monaco
Autres journées
PROGRAMME TV
20 avril - 10h15
Panathinaïkos
Real Madrid
20 avril - 12h00
Bourg-en-Bresse
Nanterre
20 avril - 13h45
Strasbourg
Monaco
20 avril - 19h40
Fenerbahçe Ülker
Laboral Kutxa
20 avril - 23h30
Panathinaïkos
Real Madrid
Coaching