JEUNES


LE CENTRE FÉDÉRAL REMPORTE L'EUROLEAGUE U18 !

Crédit photo : Euroleague

Impressionnants pendant les quatre jours de cet Adidas Next Generation Tournament, l'Euroleague U18, les jeunes de l'INSEP s'adjugent la finale face à Mega Leks, 65 à 58. C'est la deuxième fois, après 2010, que le Centre Fédéral met la main sur ce prestigieux trophée.

Qui a dit que le Centre Fédéral ne savait que perdre ? Dépassé en NM1, où la hausse continue du niveau est impossible à suivre pour les jeunes de l'INSEP, le CFBB prouve qu'il peut briller face à des joueurs du même âge. Ce dimanche, en ouverture de la dernière journée du Final Four d'Euroleague, l'équipe tricolore a remporté le tournoi U18, l'Adidas Next Generation Tournament. Le MVP Ivan Février et ses coéquipiers ont battu le Mega Leks Belgrade pour s'adjuger le titre, 65-58.

Avec l'heure matinale de l'entre-deux, (9h) les joueurs du CFBB ont mis un petit temps à se mettre en route. Mené 6-13 par des Serbes mieux réveillés, les Français ont signé un 13-0 pour prendre les commandes du match, avec un Yanik Blanc excellent à la finition comme à la création (15 points à 6/13 dont 3/5 à 3-points, 5 rebonds et 5 passes décisives pour 20 d'évaluation en 38 minutes au final). En tête 33-28 à la pause, le CFBB a souffert au retour des vestiaires, encaissant un 18-8 durant le troisième quart-temps. Les tirs ne rentraient plus et le pivot géorgien Goga Bitadze (2,11m, 17 ans) faisait un énorme chantier dans la raquette pour Mega Leks. 17 points à 7/13, 20 rebonds (dont 10 offensifs) et 5 contres pour 38 d'évaluation pour le jeune homme, meilleur joueur de son équipe et impressionnant de mobilité malgré sa taille.

Ivan Février MVP

Mais loin de se démobiliser, alors qu’ils étaient menés à l’attaque du money time, les joueurs de Jean-Aimé Toupane sont patiemment revenus et sont passés devant à 6 minutes du buzzer, grâce à deux lancers francs d’un Joel Ayayi précieux en cette fin de rencontre (6 points, 4 rebonds et 4 passes au final). Les joueurs de l’INSEP ont retrouvé leur étouffante défense au meilleur moment puis Theo Maledon (13 points) et l'inévitable Yanik Blanc se sont chargés de faire la différence avec leurs tirs de loin. Un contre tonitruant de Timothée Bazille sur Bitadze, puis un dernier tir victorieux d’Ivan Février (17 points à 7/16 dont 1/4 à 3-points pour 13 d’évaluation) ont permis aux Tricolores de finir tout en maîtrise, avant de laisser éclater une joie extrêmement communicative, dansant devant les caméras de l’Euroleague. C’est la deuxième victoire du CFBB dans ce tournoi, après le titre de 2010. Preuve s’il en fallait de la qualité de la formation française. 

 

21 mai 2017 à 10:55
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
25 aout - 17h15
France
Belgique
29 aout - 03h00
France
Belgique