JEUNES


LUDWIGSBOURG DE RETOUR AU CHOLET MONDIAL : "L'UN DES MEILLEURS TOURNOIS DE LA CATÉGORIE"

Ludwigsbourg supporters Cholet Mondial Basketball
Crédit photo : JF Starck Team Photos CMBB

Finaliste l'an dernier du Cholet Mondial, les Allemands de Ludwigsbourg et ses quatre supporters bout-en-train joueront ce samedi leur quart de finale contre Le Mans à 13h30. Focus sur cette délégation amoureuse du tournoi de la JF de Cholet.

Comme l'an dernier, BeBasket vous fait vivre au plus près cette 37e édition du Cholet Mondial Basket. De nombreux pays y sont représentés : France, Serbie, République tchèque, Espagne, Italie et bien-sûr les Allemands de Ludwigsbourg. 

À Cholet.

Cette équipe du sud-est de l'Allemagne avait perdu de 10 points contre les Espagnols de Torrelodones en finale l'an passé. Ce week-end, l'équipe semble moins compétitive puisque seulement trois joueurs étaient venus à Cholet l'an dernier : Malik Kudic, Lukas Herzog et Mateo Seric (voir l'interview du coach ci-dessous). 

Qualifié pour les quart de finale

Mené à l'entame des 10 dernière minutes par Vilnius, Ludwigsbourg a fait preuve de beaucoup de cœur. Ce sont les rebonds offensifs pris dans le money time qui leur ont permis de revenir à hauteur des Lituaniens avant que Lukas Herzog (17 points et 5 rebonds) ne plante un tir primé décisif (victoire 65-60).

En fin de soirée, les Allemands ont été surclassés par Nanterre de l'Ukrainien Rostyslav Novitskyi (dont nous vous parlions l'an dernier) qui les ont dominés aux rebonds pendant les 40 minutes. Aucun joueur de l'équipe n'est parvenu à tirer son équipe vers le haut (défaite 55-32). Mais qu'importe puisqu'ils étaient déjà assurés de jouer la phase finale.

Des supporters en folie

Que ce soit lors de la victoire ou de la défaite de leur équipe, les quatre supporters allemands ne sont pas passés inaperçus à le Meilleraie. Toutes les personnes venues au Cholet Mondial vendredi soir les ont remarqués. Perruques, drapeaux, chants... tout y était.

cholet-mondial---lundwingburg-et-ses-fans-venus-a-la-meilleraie1522493130.jpeg

(Si vous venez à la Meilleraie, vous ne pourrez pas manquer ce groupe de supporters allemands en délire ! © - JF Starck/Team Photos CMBB).

Déjà présent l'an dernier, un des supporters nous confiait "adorer venir au Cholet Mondial où les joueurs peuvent progresser". Il poursuit : "mes amis et moi avons fait des tournois en Italie, en Espagne mais ici, en France, à Cholet, les gens sont vraiment cools. C'est The place to be." S'ils font les 1 000 kilomètres qui séparent les deux villes, c'est avant tout parce qu'ils sont "très proches de trois joueurs : Mateo Seric, Lukas Hergoz et Malik Kudic". Toute la saison, ils font les déplacements avec cette équipe de jeunes, que ce soit à Munich ou ailleurs. De toute l'équipe, c'est Mateo Seric qu'ils voient aller le plus loin. "Nous avons des joueurs comme Mateo Seric pour lesquels beaucoup de clubs sont intéressés comme le Real Madrid." Avant, il faudrait confirmer face au MSB en début d'après-midi.

Dans les autres rencontre, Torrelodones, champion en titre, a impressionné : +20 de moyenne sur les deux rencontres de poule. Le Future Stars Prague semblent être l'autre formation qui sort du lot avec huit joueurs de l'équipe nationale dans le groupe. De son côté, le Cholet Basket est fortement diminué puisque certains jouent le Trophée Coupe de France à Marmande et d'autres sont en équipe de France ou vont l'être.

Les quart de finale du CMBB 2018 :

  • 13h30 - Le Mans Sarthe Basket vs BBA Porsche Ludwigsbourg
  • 15h15 - HM Torrelodones vs PMS Turin
  • 18h15 - Nanterre 92 vs Limoges CSP
  • 20h45 - Future Stars Prague vs KK Belgrade

 

 ----------------------------------------------------------------------------------------

ITW Felix Czerny (coach de Ludwigsburg) : "L'un des meilleurs tournois dans cette catégorie"*

cholet-mondial---lundwingburg-et-ses-fans-venus-a-la-meilleraie1522493218.jpeg

(Dernière consigne avant le début du tournoi - © TJF Starck / Team Photos CMBB).

Coach, vous aviez déjà participé au tournoi il y a huit ans avec Urspringschule puis avec Bayern Munich et c'est la deuxième fois de suite avec votre équipe de Ludwigsbourg. Qu'aimez-vous ici ?

Ce que j’aime au Cholet Mondial Basketball, ce sont beaucoup de choses. La première, c’est le niveau sportif : c’est l’un des meilleurs tournois dans cette catégorie. Deuxièmement, les personnes qui travaillent pour le tournoi. Il y a aussi une grande atmosphère lors de ce week-end de Pâques. Le vin est aussi bon (rires).

L’année dernière, vous avez été finalistes du tournoi. J’imagine que le but pour vous cette année est de le gagner ?

Cette année, l’équipe est différente de l’année dernier (ndlr, seuls trois joueurs étaient là en 2017). Nous devons gagner le prochain match (ndlr, entretien réalisé avant la défaite contre Nanterre) : nous espérons atteindre les demi-finales et après, on verra.

Après une demi-journée de tournoi, voyez-vous une ou des équipes qui se détachent du lot ?

[...] Je pense que Torrelodones, comme ils ont gagné le tournoi l’an dernier, peuvent le remporter. L’USK Future Stars Prague et Nanterre sont des équipes très fortes aussi. Je pense que, cette année, beaucoup d’équipes ont un très bon niveau.

L’an dernier pour la première participation du club, trois supporters étaient venus d’Allemagne pour vous encourager. Que pouvez-vous nous dire sur eux ?

Nos supporters sont géniaux : ils font tous les déplacements avec nous pendant la saison. Partout, tout le temps. Ils sont incroyables, ce n’est pas courant. C’est un divertissement pour toutes les personnes présentes dans la salle.

Quels sont les joueurs à suivre dans votre équipe ?

On a un joueur au potentiel intéressant dans notre équipe : Mateo Seric, le numéro 10. Il a joué quelques minutes avec l’équipe professionnelle pour récompenser son investissement et son attitude. Il est capable de jouer en première division. C’est un prospect. Mateo a une attitude exemplaire, du caractère. C’est un joueur intéressant car il n’a commencé le basket il n’y a que quatre ans. On a aussi Lucas Herzog né en 2001 qui a joué avec l’équipe nationale de l’Allemagne.

On ne vous a pas vu sur l'Adidas NGT organisé par l'EuroLeague, pourquoi ?

C’est une question difficile. L’an dernier, nous étions la meilleure équipe d’Allemagne mais nous n’avons pas reçu d’invitation pour le tournoi à Munich (ndlr, tournoi qualificatif pour la phase finale). Je ne comprends pas pourquoi, c’est une décision du comité d’organisation.

*entretien réalisé en français

 

31 mars 2018 à 13:13
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching