JEUNES


MONDIAL U 19 (M) : LES BLEUS PRÊTS À EN DÉCOUDRE

Crédit photo : Fabien Fougère

L'équipe de France U19 démarre cet après-midi le mondial égyptien. Double tenante du titre européen, la génération 1998 a l'occasion d'aller chercher une médaille, dix ans après le bronze de la génération 1988-89 de Batum & Co. 

Bien sûr, on pourrait parler longuement des absents. De Frank Ntilikina, retenu aux États-Unis après sa draft, ou de Sékou Doumbouya, sélectionné avec les U20 cet été. Mais même privée de ses deux vedettes de l'Euro U18, l'équipe de France a les armes pour briller dans ce championnat du monde U19 qui s'ouvre aujourd'hui au Caire. Avec Killian Tillie en tête de gondole, avec capitaine Tchouaffé à la barre, et les infatigables Abdoulaye N'Doye (photo) et Adam Mokoka pour souffler dans les voiles. Il faudra réussir le premier tour, face à l'Argentine dès aujourd'hui (15h15), puis la Nouvelle-Zélande et la Corée du Sud, pour éviter de ramer dès les huitièmes de finale.

Émotion à la remise des maillots

Hier, cette génération 1998 a reçu ses maillots floqués "France". C'est Laetitia Moussard, chef de délégation et ancienne internationale tricolore (198 sélections), qui leur a remis leur bleu de travail. Un rapide coup d'oeil à son palmarès (un Euro et deux Euroligues notamment) suffit à se convaincre que l'ancienne pivot de Bourges a l'expérience des grands moments. Pourtant, elle a semblé émue en s'adressant aux Bleuets. Émotion aussi pour Pierre Hannequin (Gravelines), Enzo Goudou-Sinha (Nancy) et Mel Esso-Essis, qui s'apprêtent à disputer leur premier tournoi international (Arson Mendy, nouveau dans le groupe, a lui été champion d'Europe U18 de 3x3).

Ils se sont préparés sérieusement, guidés par le coach de Caen Hervé Coudray, et ont effectué un tournoi de Troyes probant. La défaite en match d'entraînement face aux USA mercredi a certes été sévère, mais elle ne doit pas tout remettre en cause tant les Américains sont un ton au-dessus. Si elle termine première d'un groupe A abordable, l'équipe de France s'ouvrira une partie de tableau moins ardue, avec la garantie de ne pas croiser les États-Unis avant une hypothétique finale. Elle est prête à relever le défi. L'imposant complexe du Cairo Stadium est lui prêt à accueillir en son sein les 16 nations participantes, dont les derniers entraînements ont été rythmés par les ultimes coups de marteau et autres travaux de dernière minute.

Photo de mariage

Cette équipe tricolore, c'est aussi une bande de jeunes hommes soudés par les liens d'un double titre européen (U16 2014 et U18 2016). Des joueurs grands, costauds, des basketteurs dont la maturité du jeu fait parfois oublier l'âge, 18-19 ans. Mais certains signes ne trompent pas. Ici c'est Warren Woghiren qui révise le code dans le bus qui le ramène de la salle. Là Adam Mokoka et Arson Mendy qui attendent les résultats du bac. Partout c'est cette troupe rigolarde de gamins qui posent avec une future mariée dans les couloirs de leurs hôtel, sur demande de la promise. Eux se sont promis d'aller le plus loin possible.       

Au Caire,

01 juillet 2017 à 08:00
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
18 aout - 14h30
France
Croatie
18 aout - 18h30
Lituanie
France