JEUNES


MONDIAL U19 (M) : LES BLEUS ASSURENT CONTRE LA CORÉE

Crédit photo : FIBA

Ultra dominateurs au rebond, les Bleuets ont facilement battu les modestes Coréens, 87-55. Ils terminent premiers de leur groupe et s'offrent donc un huitième de finale abordable.

C'était un match pour se régler. Un dernier tour de chauffe avant d'entamer les choses sérieuses – les phases finales. Face à des Coréens bien légers physiquement, déjà battus deux fois dans ce mondial U19, les Bleuets ne devaient pas trembler. Et il se sont imposés largement, même si tout n'a pas été parfait, 87-65. Trois victoires en autant de rencontres, la première place du groupe A assurée, contrat rempli.

Face à un adversaire qui adore galoper, le mot d'ordre était d'abord de soigner le repli défensif et de forcer les coéquipiers de Yungi Ha (14 points et 5 rebonds pour 17 d'évaluation) à jouer sur demi-terrain. Mais les Bleus en ont oublié de serrer la vis sur attaque placée, permettant à leurs adversaires de longtemps rester au contact (25-25, 14e). Handicapés par une adresse catastrophique à 3-points (6/24 au final, 1/13 pour commencer), les Français ont mis du temps à se détacher. Et c'est d'abord la taille et les bonnes mains de Bastien Vautier (14 points et 10 rebonds pour 22 d'évaluation), qui ont lancé les joueurs d'Hervé Coudray vers la victoire.

Un massacre au rebond

Les Bleuets ont surtout profité du frêle gabarit des Coréens (1,93 m de taille moyenne, contre 2,00 m pour les Tricolores) pour les concasser au rebond : 58 à 22, dont 27 rebonds offensifs. De quoi s'offrir de nombreux points sur deuxième chance, 24 au total. Et c'est naturellement qu'ils ont fini par s'envoler au score après la pause, avec l'énergie habituelle d'Adam Mokoka (14 points, 7 rebonds et 2 passes décisives) et un Digué Diawara (photo) à l'adresse retrouvée. Le longiligne ailier a pu faire parler son exceptionnel rapport taille/vitesse pour terminer avec avec 13 points (dont 3/5 à 3-points) et 5 rebonds en 19 minutes. 

"On sait qu'ils vivent sur les contre-attaques et le tir à 3-points, expliquait-t-il à sa sortie du parquet. À certains moments on a fait des erreurs parce qu'on s'est un peu relâché, mais dans l'ensemble on a réussi à les contrôler là-dessus. Personnellement, j'ai essayé d'être plus agressif parce que sur les deux premiers matchs j'étais un peu en retrait. Quand je suis en confiance ça change tout. Je pense qu'on est prêt pour le huitième de finale. C'est une question de confiance, là on monte en puissance. C'est sur ces matchs-là qu'on voit les grandes équipes, et on va montrer qu'on peut répondre présent."

Cette rencontre a aussi permis aux habituels remplaçants, qui avaient peu joué jusque-là, d'avoir plus de temps pour se montrer. Arson Mendy et Mel Essos-Essis ont eu le droit à quelques minutes, mais ce sont surtout Pierre Hannequin (9 points et 4 passes en 17 minutes) et Warren Woghiren (8 points et 7 rebonds en 15 minutes) qui en ont profité. Les leaders Killian Tillie (17 minutes de jeu) et Bathiste Tchouaffé (19 minutes) ont pu se ménager, mais on en attendra plus d'eux lors des phases finales. Et ça commence dès demain, avec un huitième qui s'annonce contre Porto-Rico.     

Au Caire,

04 juillet 2017 à 20:01
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
18 aout - 14h30
France
Croatie
18 aout - 18h30
Lituanie
France