JO 2016 FÉMININ


LES BLEUES EN DEMI-FINALE !

Crédit photo : FIBA

L'équipe de France féminine s'est qualifiée pour les demi-finales des Jeux olympiques en battant le Canada 68-63 au terme d'un combat épique.

Quatre ans plus tard, la magie est toujours là. L'équipe de France féminine jouera ce jeudi une seconde demi-finale olympique consécutive face à Team USA, grâce à une victoire arrachée avec les tripes face au Canada. Une performance de choix qui confirme une nouvelle fois la place importante du basket féminin français sur l'échiquier mondial, malgré des circonstances difficiles.

On s'y attendait, la bataille fut particulièrement rude pour les Françaises qui ont mis plusieurs minutes à entrer véritablement dans leur quart de finale, notamment sur le plan défensif. Plusieurs oublis grossiers sont sanctionnés immédiatement par Miah-Marie Langlois (10 points) et compagnie, obligeant Valérie Garnier à demander un premier temps-mort. Olivia Epoupa essaie d'imprimer le rythme de la rencontre et un tir à 3 points de Sarah Michel remet les Bleus dans la rencontre, mais celles-ci sont encore trop timorées.

Dépassées dans l'engagement physique, les Françaises comptent déjà neuf longueurs de retard après 10 minutes de jeu (16-25), et les choses ne s'arrangent pas vraiment à la reprise du jeu. En manque d'inspiration offensive et incapables de trouver des positions de tirs franches, les Bleues subissent l'enthousiasme de Canadiennes survoltées et l'écart commence à grimper dangereusement (16-29).

 

Gruda sonne la révolte

Sandrine Gruda se charge alors de trouver les solutions pour débloquer son équipe alors que les fautes commencent à s'empiler sur une défense canadienne forcément moins agressive. Deux tirs à 3 points de Valériane Ayayi (12 points et 5 rebonds) et Gaëlle Skrela réduisent l'écart, et replacent les Bleues en bonne position malgré de grosses insuffisances des deux côtés parquet. Mais un bon passage de Kim Gaucher permet au Canada de rentrer aux vestiaires avec cinq points d'avance (32-37).

Le premier tournant du match intervient dès la reprise. Les Bleues reviennent sur le parquet avec une intensité retrouvée et après un tir miraculeux de Sarah Michel à 3 points, Sandrine Gruda offre un bref avantage à son équipe. Dès lors un nouveau match commence entre deux équipes en difficulté offensivement mais qui laissent tout leur courage sur chaque possession.

Le secteur intérieur français tient le choc à l'image de Marielle Amant, impeccable au relais d'Endy Miyem, le tout dirigé par une Sandrine Gruda, impériale au rebond. Le Canada profite de ses nombreuses fautes provoquées pour alimenter son compteur sur la ligne des lancers-francs, mais un lay-up de Gaëlle Skrela remet les deux équipes à égalité au moment de débuter le dernier quart-temps (50-50).

 

Mix parfait entre jeunesse et expérience

Une dernière période irrespirable où la défense garde le pouvoir, même si Marine Johannès (8 points et 4 rebonds) s'autorise quelques fantaisies débloquant plusieurs situations. Les Bleues font le break en maintenant une pression défensive importante et en contrôlant le rebond. Kim Gaucher (15 points et 5 rebonds) et Kia Nurse (11 points mais à 3/17 aux tirs) permettent toutefois aux Canadiennes de rester dans le sillage des Françaises, tant et si bien qu'il n'y a plus qu'un petit point d'avance pour les joueuses de Valérie Garnier à l'entrée des deux dernières minutes.

Mais après deux lancers-francs d'Olivia Epoupa, une passe lumineuse de Gruda (14 points et 10 rebonds) pour Skrela sous le cercle délivre les Bleues (64-59, 36 secondes à jouer). Malgré quelques frayeurs sur les remises en jeu, elles conservent toujours un matelas suffisant pour ne pas paniquer grâce au sang-froid d'Epoupa (10 points, 5 rebonds et 6 passes décisives) et Skrela (8 points, 3 rebonds et 2 passes décisives) sur la ligne des lancers-francs. Les Bleues s'imposent finalement 68-63 et gagnent le droit d'aller défier Team USA en demi-finale.

Elles n'ont pas livré le match parfait, loin s'en faut. Un début de match compliqué, une crispation évidente, des balles perdues en pagaille (21 au total) et un manque de lucidité parfois déroutant. Mais les Françaises ont fait preuve d'une abnégation sans faille dans le combat physique, donnée essentielle face à ce type d'équipe. La demi-finale sera une toute autre paire de manches face à une équipe quasi-invincible, mais les Bleues se donnent deux chances de monter sur le podium. Avec ce coeur-là, il est encore permis de rêver.

17 aout 2016 à 06:02
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT THIOLLIÈRE
Tombé sur un ballon orange dès ma naissance, il ne m'a plus jamais quitté. Avec lui, c'est pour la vie.
Vincent Thiollière
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
16 mai
Antibes
79
-
71
Gravelines-Dunkerque
Châlons-Reims
75
-
77
Lyon-Villeurbanne
Chalon-sur-Saône
97
-
94
Le Mans
Cholet
43
-
84
Le Portel
Dijon
85
-
82
Pau-Lacq-Orthez
Limoges
81
-
101
Orléans
Nancy
96
-
91
Hyères-Toulon
Nanterre
90
-
81
Paris-Levallois
Strasbourg
85
-
92
Monaco
Autres journées