JO 2016 FÉMININ


TEAM USA S'IMPOSE FACE À DES BLEUES ADMIRABLES

Crédit photo : FIBA

L'équipe de France féminine s'est logiquement inclinée 86-67 en demi-finale des Jeux olympiques face à Team USA, mais a livré une prestation pleine de courage et d'audace, enthousiasmant le public de la Carioca Arena.

Les Bleues se présentaient face à une montagne infranchissable dans cette demi-finale. Elles le savaient, mais avaient promis de se libérer totalement afin de les faire douter un maximum. On peut affirmer sans trop exagérer qu'elles ont pleinement rempli leur mission.

Totalement décomplexées, les Françaises n'hésitent pas à défier physiquement les quintuple championnes olympiques en titre dès les premiers instants. Si elles précipitent un peu leurs actions offensives, elles se jettent dans la bataille sans réfléchir. Isabelle Yacoubou et Sandrine Gruda (8 points et 6 rebonds) prennent leurs responsabilités pour débloquer le compteur de leur équipe, lançant un véritable mano-à-mano dans un premier quart-temps équilibré (15-19 en faveur de Team USA).

 

Marine Johannès, la nouvelle star

Comme souvent lorsqu'elles sont bousculées, les Etats-Uniennes augmentent leur intensité défensive et pèsent sur le rebond offensif, limitant les possibilités de jeu rapide pour les Bleues. L'impact d'Angel McCoughtry permet à son équipe de faire un premier break, mais l'entrée de Marine Johannès (13 points et 2 passes décisives) va enflammer la rencontre.

La jeune Française se met le public dans la poche en quelques actions d'éclat comme ce dribble croisé face à Maya Moore qui se termine en tir à 3 points réussi. Elle enquille des points qui ont le don de ravir les spectateurs mais qui permettent surtout aux Bleues de revenir tranquillement dans le match. Diana Taurasi monte doucement en température mais c'est insuffisant pour repousser des Bleues héroïques qui reviennent à quatre petits points à la pause grâce à un dernier panier de Marielle Amant (36-40).

Sans doute piquées dans leur orgueil, les joueuses de Geno Auriemma reviennent conquérantes sur le parquet, et sans surprise, les Françaises peinent à tenir le rythme. Le duo des Minnesota Lynx Maya Moore-Seimone Augustus (10 points, 6 rebonds et 3 passes décisives) fait admirer son aisance technique, alors que l'impitoyable Diana Taurasi a mis le masque pour faire payer aux Bleues leur insolence.

 

Admirables jusqu'au bout

La note est lourde sur ce troisième quart-temps à sens unique, les Bleues ne trouvant plus de solution en attaque, tout en subissant la puissance américaine sous les panneaux et notamment celle de Sylvia Fowles (12 points et 9 rebonds). Après 30 minutes de jeu, la messe semble dite (44-65). Mais là où la plupart des équipes explosent face à la dureté des Etats-Unis, les Bleues vont faire de la résistance jusqu'au bout.

Lorsque Geno Auriemma fait entrer Tamika Catchings et Breanna Stewart, les Françaises reprennent le dessus avec un duo Olivia Epoupa (8 points et 3 passes décisives)-Sarah Michel entreprenant et efficace. Isabelle Yacoubou (14 points et 5 rebonds) fait également sentir sa présence sous les panneaux, et alors qu'elles étaient dans les cordes, les Bleues vont revenir à seulement 11 points de retard ! Cela force Team USA à relancer Maya Moore (15 points et 7 rebonds) ou Diana Taurasi (18 points, 5 rebonds et 4 passes décisives) pour s'éviter toute frayeur inutile.

 

Pour une médaille de bronze...

Si la dernière minute est difficile, les Bleues parviennent à maintenir l'écart en-dessous des 20 unités ce que personne n'avait accompli depuis le début des Jeux olympiques face à l'armada de l'Oncle Sam. Bien sûr, l'équipe de France s'incline et ne jouera pas une seconde finale de suite aux Jeux, mais elle a rempli son contrat, en affrontant ses adversaires les yeux dans les yeux, sans jamais reculer, tout en obtenant leur respect.

Il va falloir maintenant digérer cette prestation et retomber sur Terre afin de terminer cette belle quinzaine en allant chercher une médaille de bronze face à la Serbie samedi. Nul doute que les Bleues sauront puiser dans leurs réserves pour nous enthousiasmer une dernière fois dans ce qui sera la revanche de la finale du dernier championnat d'Europe. Si on a appris une chose ce soir, c'est qu'aucun défi ne semble effrayer nos Bleues à qui l'olympisme va définitivement à ravir...

19 aout 2016 à 02:23
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT THIOLLIÈRE
Tombé sur un ballon orange dès ma naissance, il ne m'a plus jamais quitté. Avec lui, c'est pour la vie.
Vincent Thiollière
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
10ème journée
17 novembre
Dijon
101
-
81
Boulazac
18 novembre
Châlons-Reims
76
-
85
Nanterre
Chalon-sur-Saône
82
-
67
Hyères-Toulon
Le Mans
77
-
63
Le Portel
Limoges
98
-
80
Antibes
Levallois Metropolitans
55
-
67
Cholet
Pau-Lacq-Orthez
68
-
90
Monaco
19 novembre
Gravelines-Dunkerque
78
-
70
Bourg-en-Bresse
Strasbourg
82
-
76
Lyon-Villeurbanne
Autres journées
PROGRAMME TV
21 novembre - 00h00
Pau-Lacq-Orthez
Monaco
21 novembre - 01h10
Detroit Pistons
Cleveland Cavaliers
21 novembre - 01h15
NBA Extra
21 novembre - 01h45
Strasbourg
Lyon-Villeurbanne
21 novembre - 02h00
Milwaukee Bucks
Washington Wizards