instagram
JO 2016 MASCULIN


LES BLEUS EN PROGRÈS, MAIS ENCORE BATTUS

Crédit photo : FIBA

L'équipe de France a terminé sa préparation sur une défaite 86-79 face à l'Argentine, malgré une prestation plus aboutie que lors de ses deux premières sorties au tournoi de Cordoba.

Pour sa dernière sur le sol sur le sol argentin, l'équipe de France voulait montrer un meilleur visage afin de se rassurer un peu avant de débuter le tournoi olympique, dans moins d'une semaine. L'objectif a été partiellement rempli, même si quelques mauvais passages ont empêché les coéquipiers de Boris Diaw de quitter la salle avec un succès.

Nando De Colo ouvre les hostilités par un tir longue distance, et les Bleus affichent de meilleures dispositions offensives dans les premières minutes. Mais Manu Ginobili est en réussite, et creuse un premier écart forçant Vincent Collet à demander son premier temps-mort. Boris Diaw relance les siens par une action à 3 points, mais les Français subissent une nouvelle fois l'adresse à longue distance adverse, largement favorisée par une défense trop passive. L'Argentine est devant après 10 minutes de jeu (14-21).

 

Enfin un peu de défense

Antoine Diot parvient à se créer quelques situations pour remettre son équipe sur de bons rails, mais l'Argentine est toujours bien en place avec un Luis Scola (8 points et 5 rebonds) efficace dans sa szone de confort. Nicolas Brussino inscrit cinq points de rang et permet à son équipe de compter plus de dix longueurs d'avance. Carlos Delfino prend le relais avec quelques flèches longue distance. Une meilleure agressivité défensive permet cependant aux Bleus de limiter la casse avant la pause (39-46).

Revenus des vestiaires avec plus d'entrain, les Bleus parviennent enfin à limiter l'attaque argentine. Pendant plus de cinq minutes, les locaux sont réduits au silence et les hommes de Vincent Collet en profitent pour leur passer un 12-0 et prendre les commandes du match, malgré une maladresse chronique à 3 points. Manu Ginobili brise la glace pour les siens, mais c'est Carlos Delfino qui s'enflamme avec deux tirs à 3 points consécutifs qui permettent aux Argentins de conserver un court avantage avant le dernier quart-temps (60-63). Néanmoins, les Bleus ont finalement affiché un peu plus de caractère, notamment suite à quelques décisions litigieuses des arbitres.

 

L'Argentine fait feu de tout bois

Delfino (15 points et 6 rebonds) poursuit son festival, bientôt suivi par Nicolas Laprovittola (13 points et 8 passes décisives) et Patricio Garino (8 points et 4 rebonds). Les Argentins usent et abusent du tir longue distance, mais avec réussite (19/41 au total dans l'exercice !), creusant à nouveau l'écart grâce à cela (66-74). C'est finalement Ginobili (15 points en 17 minutes) qui semble porter le coup de grâce à quelques encablures de la fin du match (69-83 à 2 minutes 46 de la fin), mais les Bleus sont vaillants et vont revenir tout près dans les derniers instants.

Après un 10-0 mené par Antoine Diot (14 points), Nando De Colo (20 points, 4 rebonds, 3 passes décisives et 3 interceptions) et Rudy Gobert (11 points et 10 rebonds) manquent même l'occasion de ramener leur équipe à seulement une possession, avant que Gabriel Deck ne mette un terme à tout suspense, à 3 points évidemment. Les Bleus s'inclinent finalement 86-79 et quittent donc Cordoba avec trois défaites en autant de matchs.

Sans Tony Parker et Florent Piétrus, ménagé ce lundi soir, l'équipe de France n'a pas encore montré son meilleur visage, mais affiché un net regain d'intensité par séquences. Il faudra toutefois gommer cette inconstance durant la compétition olympique, afin d'espérer réaliser le rêve de toute une génération qui vit ses derniers instants sous le maillot tricolore.

02 aout 2016 à 04:37
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT THIOLLIÈRE
Tombé sur un ballon orange dès ma naissance, il ne m'a plus jamais quitté. Avec lui, c'est pour la vie.
Vincent Thiollière
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>