JEEP ÉLITE


ERIC BARTECHEKY : "JE REGRETTE LE MILIEU DU PREMIER QUART-TEMPS"

Eric Bartecheky Le Mans Leaders Cup 2018
Crédit photo : GPJ

Le Mans n'a fini qu'à 5 points de Monaco en finale de la Leaders Cup. Une belle performance au vue du contexte. Mais il reste un peu de frustration étant donné leur passage à vide dans le premier quart-temps.

Le Mans s'est incliné 83 à 78 en finale de la Leaders Cup contre Monaco ce dimanche 18 février 2018. Le MSB a pris le meilleur départ (11-4) mais a subi la réaction de la Roca Team, qui a retrouvé sa fameuse intensité, rendant tous les déplacements des Sarthois difficiles et leur donnant beaucoup de jeu rapide dans la foulée. Après ce premier écart pris, l'équipe d'Eric Bartecheky a fait la course derrière, sans rien lâcher toutefois, à huit joueurs seulement dont un D.J. Stephens bien gêné par son entorse de la cheville.

« Monaco a mis énormément de pression, a commenté le coach du Mans Eric Bartecheky après le match*. On avait du mal à dérouler nos systèmes de jeu. Ce que je regrette, c’est le milieu du premier quart-temps. On a connu un trou, on était repoussé et on donnait beaucoup de jeu rapide. On n’arrivait pas à stopper les picks de (D.J.) Cooper avec (Elmedin) Kikanovic. Après, on s’est battu mais le mal était fait. (…) Vu la situation dans laquelle on était, les joueurs ont fait preuve de combativité, n’ont pas lâché. On est déçu forcément, mais il faut aussi accepter que Monaco a été plus fort que nous. On peut se servir de ce type de match pour progresser. »

Le meneur Antoine Eïto, auteur d'une très bonne première mi-temps (11 points), reste satisfait de la performance de son équipe.

« Il n’y a avait pas Chris (Lofton), D.J. (Stephens) sur une patte… des gars étaient un peu émoussés, comme Justin (Cobbs). Youssou (Fall) a été bien ciblé. Mais on n’a pas lâché jusqu’à la dernière seconde. On va bien garder ce sentiment de défaite, que je connais ici (rires) et on va s’en servir et faire une très bonne fin de saison, aller en playoffs, et pourquoi pas retrouver Monaco en playoffs. »

Une équipe de Monaco dont il a d'ailleurs reconnu le fort niveau de compétitivité.

« Cette équipe là est au-dessus des autres. On aurait pu faire un coup mais ils ont été meilleurs dans la gestion. S’ils gagnent la Leaders Cup trois fois d’affilée avec le même coach, ce n’est pas par hasard. C’est dommage pour nous mais on est premiers ex aequo du championnat. Après la saison qu’a vécue Le Mans l’année dernière, c’est très positif. Mon trash-talking avec D.J. Cooper ? Tant que cela reste dans certaines limites, c’est bon pour le basket. »

Place maintenant à la trêve internationale pour le MSB. A noter qu'aucun joueur de l'effectif n'est convoqué en équipe nationale et que l'équipe pourra se reposer, soigner ses blessés et se remettre au travail. Nécessaire avant le sprint final de la fin de saison régulière de Pro A.

*propos retranscris sur LNB.fr

19 février 2018 à 11:57
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching