LEADERS CUP PRO A


D.J. COOPER GUIDE PAU EN DEMI-FINALE

Crédit photo : Sylvain Moreau

En terminant avec un nouveau double-double (11 points, 10 passes décisives), D.J. Cooper a conduit une équipe de Pau dure en défense à une victoire 76-65 face au Paris-Levallois. Jason Rich a brillé en vain pour le PL. L'Élan Béarnais est le premier qualifié pour les demi-finales de la compétition.

C’est lui qui a donné le ton en défense. Plus petit joueur sur le terrain, D.J. Cooper a lancé ses 183 cm sans retenue dans la bataille. On l’a vu se jeter au sol pour récupérer un ballon, intercepter ou gêner les trajectoires de passes, s’accrocher gentiment avec Rémi Lesca. Alors qu’on jouait à l’heure de la digestion (13h), le meneur palois avait les crocs. Il a empoisonné la vie de Louis Campbell (5 points à 2/10). Et à l’image de son capitaine, Paris a perdu le fil dans un deuxième quart temps qui allait être fatal (24-10 pour Pau).

Cooper n’est pas le seul à avoir sorti les barbelés. Les deux équipes ont mis beaucoup d’engagement tout au long de la rencontre. En témoignent les nombreux lancers francs tentés (17/24 pour Pau, 15/21 pour Paris) et les ballons égarés à la pelle (respectivement 15 et 20). Dans la lutte sous les panneaux, les larges épaules de Vincent Poirier ont été précieuses (12 points et 10 rebonds), mais Pau avait trop d’armes à lui opposer. Lewis, Robinson, Koffi et Chikoko terminent tous à plus de 11 points. Le tout sans J.K. Edwards, suspendu pour un contrôle positif au cannabis.

Jason Rich en vain

Très en retard à la mi-temps (43-28), le PL a certes signé un joli rapproché (-7 à la fin du troisième quart) grâce à un Jason Rich bouillant. Mais comme pour Poirier à l’intérieur, l’Américain était trop seul à tirer son équipe sur les lignes arrières. Rich termine avec 25 points, à 4/7 à 3-points, mais le reste du Paris-Levallois est resté bloqué à 2/15.

En fin de rencontre, D.J. Cooper a pu contrôler le tempo, jouant à son rythme, distribuant les dernières passes et se permettant même un vilain 0/2 aux lancers. Ron Lewis (13 points et 5 rebonds) lui, ne tremblait pas au moment de rentrer ses dernières tentatives pour assurer la qualification. Solide jusqu'au bout, Pau est venu à Disney avec de l’ambition.  

 

17 février 2017 à 14:54
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
nm1
-
lfb
Résultats
Classement
19ème journée
10 février
Antibes
84
-
91
Monaco
Dijon
78
-
72
Hyères-Toulon
Le Portel
98
-
64
Nancy
11 février
Chalon-sur-Saône
79
-
66
Cholet
Le Mans
75
-
85
Nanterre
Limoges
83
-
76
Strasbourg
Orléans
53
-
64
Pau-Lacq-Orthez
12 février
Gravelines-Dunkerque
82
-
81
Lyon-Villeurbanne
13 février
Châlons-Reims
88
-
94
Paris-Levallois
Autres journées
PROGRAMME TV
PRO A
25 février - 18h20
Monaco
Le Mans
PRO A
25 février - 22h15
Monaco
Le Mans
PRO A
26 février - 18h25
Lyon-Villeurbanne
Pau-Lacq-Orthez
PRO A
26 février - 22h15
Lyon-Villeurbanne
Pau-Lacq-Orthez