LF2


LES PLAYOFFS DÉBUTENT EN LF2 : QUI SERA CHAMPION ET MONTERA EN LFB ?

Landerneau Bretagne Basket HN 201718
Crédit photo : Landerneau Bretagne Basket HN

Voici un point complet sur la saison de Ligue 2 Féminine, alors que les playoffs commencent ce week-end.

Par Maria Guramare et Théo Quintard,

Landerneau, 1er de la saison régulière

“On veut pouvoir construire un projet cohérent pour jouer une montée sous trois ans. La salle était la première étape nécessaire”, nous confiait Stéphane Leite à l’issue des playoffs de Ligue Féminine 2. Éliminé l'an passé en demi-finale par le futur champion Roche Vendée, le club breton pourrait atteindre son objectif dès la première année. En effet, premier du championnat, le Landerneau Bretagne Basket (LBB) a réalisé un exercice quasi-parfait avec 19 victoires et 3 défaites. Et ceux en partie grâce à Pauline Lithard et Marie Butard, présentes en 2016/17, qui sont les fers de lance de cette équipe. Ambitieuses, les Bretonnes ont su construire un projet autour des bons résultats sportifs en fédérant le public dans leur nouvel écrin de 2 000 places, la Cimenterie. Bref, les joueuses du Finistère partent favorites sur la ligne de départ mais attention à ne pas se faire bousculer.

Les anciens pensionnaires de LFB bien placés

Derrière le club breton, l’UF Angers Basket (UFAB) et le Toulouse Métropole Basket (TMB) occupent respectivement la deuxième et troisième place. La formation angevine, rétrogradée l’an dernier,  ne compte pas s'éterniser en deuxième division. Avec l’avantage du terrain jusqu’à une éventuelle finale contre Landerneau, l’UFAB devra néanmoins batailler contre le voisin de Loire-Atlantique, le CSP Rezé. Après une qualification in extremis en playoffs l’an dernier, Toulouse est l’un des principaux rivaux du LBB. Elles ont sorti deux clubs de LFB en Coupe de France (Basket Landes puis Roche Vendée). Emmenés par Mikaela Ruef (meilleure évaluation de la division), le TMB devra battre Reims lors du premier tour avant de penser au titre.

Arras et Strasbourg en Nationale 1

Descendu de LFB à l’issue de la saison 2015/16, l’Arras Pays d’Artois Basket Féminin n’a jamais été en mesure de remonter lors de ces deux derniers exercices. Pire, le club nordiste repris en main par Quentin Buffard après sa descente de LFB,  ne s’est pas maintenu en Ligue 2 cette année. Vaincu de 2 points après prolongation contre le Cercle Saint Paul, les Nordistes évolueront l’an prochain en NF1 sous les ordres de Bruno Blier qui reprendra les rênes de l’équipe fanion. Auteur d’un mauvais début de saison dûe à des blessures, la SIG évoluera elle aussi en NF1 alors que le club était en LF2 depuis 2008. Le club devra aussi se construire sans Céline Schmitt, blessée en fin de saison, qui met fin à sa carrière.

Il se peut toutefois qu’une ou les deux équipes se maintiennent en LF2 malgré leur échec sportif, si les clubs normalement promus de NF1 ne peuvent pas monter à cause de ressources financières insuffisantes, comme cela arrive malheureusement souvent.

Aulnoye remonte en LF2 !  

Finalement, Aulnoye ne sera resté qu’une saison en Nationale 1. L'équipe de cette petite ville du Nord d’à peine 9 000 habitants est assurée à deux journées de la fin de finir première de sa poule. Le groupe de Mickael Petip a su faire remonter en LF2 une ville passionnée de basket. Aulnoye disputera ainsi sa troisième saison dans l’antichambre de la LFB après une première apparition en 2014/15. En revanche, la première place est plus indécise dans l’autre groupe, elle se jouera entre La Tronche - Meylan et Orthez. À Bercy,  Aulnoy et La Tronche se disputeront le titre de Trophée Coupe de France avant de se rencontrer en LF2 ?

Notons également que le Limoges ACB, en Ligue 2 l’an dernier, est presque condamné à la descente en NF2. Elles pointent à l’avant-dernière place juste devant l’équipe réserve du Centre fédéral.

Très belle saison pour le  CFBB

Avec une génération 2000-2001 pleine de talents et de potentiels, le Centre Fédéral est parvenu à s’imposer à 5 reprises au cours de cette saison.

Pour évoquer de nouveau les joueuses phares : Iliana Rupert (12,3 points et 7 rebonds pour 14 d'évaluation en 27 minutes), Marine Fauthoux (9,6 points et 3 passes décisives en 26 minutes), Kendra Chery (7,5 points, 5,6 rebonds et 1,4 passes décisives pour 8,5 d'évaluation en 29 minutes de jeu), Kenza Salgues (8 points, 3,4 rebonds et 2,5 passes décisives pour 5,8 d'évaluation en 25 minutes de jeu) et Nabala Fofana (5,2 points, 5 rebonds et 5,8 d'évaluation en 21 minutes de jeu).

Les jeunes joueuses comptaient déjà quatre  victoires sur la première partie du championnat, début que le coach Grégory Halin qualifiait d’« assez rare».

Pendant quelque temps, le CFBB était même potentiellement qualifiable pour les playoffs, mais l’équipe termine une fois encore au bas du championnat après n'avoir remporté qu'une victoire dans la seconde partie de la saison.

Finalement, le CFBB aura battu la SIG, Calais par forfait, Rezé et Chartres sur deux matchs se suivant, et enfin Charnay lors de la 18e journée.

Le record de 7 victoires du CFBB en LF2 demeure donc pour le moment entre les mains de la génération d’Olivia Epoupa.

Promus, Charnay et CSP Rezé joueront les playoffs

Charnay (13 défaites 9 victoires), initial outsider du championnat, va justement accueillir deux pensionnaires du Centre Fédéral la saison prochaine.

En effet, l’équipe a d’abord subi une montée laborieuse, puisque bien que qualifiée sportivement, la promotion en LF2 est restée très incertaine jusqu’à ce que le club saisisse le Comité National Olympique et Sportif Français, événement à la suite duquel la FFBB a délivré un avis favorable à la montée en juillet dernier.

En août, le Journal de Saône et Loire annonçait que le collectif avait « commencé une préparation intense pour relever le défi de la montée. Voire plus si affinités. ».  Huit mois plus tard, l’équipe composée de sept joueuses sur onze âgées de 23 ans ou moins est à la quatrième place du classement, se préparant désormais à disputer les playoffs.

L’équipe de Rezé termine quant à elle à la septième place (9 victoires, 13 défaites), et ce malgré l'absence de victoires à l’extérieur et en ayant perdu contre le CFBB début décembre.

A noter dans cette équipe la présence de l’ancienne internationale française Jennifer Digbeu, médaillée d’argent Jeux olympiques de Londres en 2012 (56 sélections en équipe de France) qui a tourné cette saison à 6,2 points, 5 rebonds et 1,5 passe décisive en 30 minutes de jeu en moyenne ; ainsi que celle de Kani Kouyate qui a terminé 3e de l’Afrobasket avec l’équipe du Mali en août dernier, et qui effectue une belle saison à 13 points, 6,4 rebonds et 2 passes décisives en moyenne pour 33 minutes de jeu.

Joueuses remarquées et remarquables

Trois joueuses de Montbrison (5e, 11 victoires et 11 défaites) sont dans le top 5 des meilleures marqueuses de la saison : Maaja Bratka (19,7 points par match, auteure de 33 points contre Calais et 32 points contre Reims) et Olga Maznitchenko (18,5 points par match) occupent les deux premières places, suivies à la cinquième place de leur coéquipière Patricia Birght (14,9 points par match).

Du côté des intérieures, plusieurs présences majeures sont à noter encore cette saison :

Amina Ngokou de la SIG termine la saison régulière à la première place en tant que rebondeuse avec 12,5 rebonds de moyenne mais aussi 14,2 points, 1,8 passe décisive et 18,6 d’évaluation en 33 minutes de jeu.

L’intérieure américaine du TMB, Mikaela Ruef, passée par Stanford (NCAA) et draftée en WNBA en 2014, a tourné à 18 points, 12 rebonds et 1,8 passe décisive pour 24 d'évaluation en 34 minutes de jeu.

Vendredi se jouait le premier quart de finale où l’UFAB s’est imposé avec difficulté contre le CSP Rezé dans le derby des Pays-de-la-Loire (69-62). Suite et fin des matchs aller ce samedi soir.

Les pronostics de la rédaction :

  • Angers - CSP Rezé : 80% Angers

  • Landerneau/Chartres : 70% Landerneau

  • Toulouse/Reims : 80% Toulouse

  • Charnay/Montbrison :  55% Montbrison

par @
07 avril 2018 à 18:06
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
29ème journée
16 avril
Bourg-en-Bresse
78
-
89
Nanterre
17 avril
Antibes
74
-
76
Cholet
Châlons-Reims
83
-
75
Le Portel
Hyères-Toulon
79
-
88
Chalon-sur-Saône
Le Mans
88
-
65
Dijon
Limoges
87
-
68
Boulazac
Lyon-Villeurbanne
77
-
82
Levallois Metropolitans
Pau-Lacq-Orthez
86
-
81
Gravelines-Dunkerque
18 avril
Strasbourg
71
-
90
Monaco
Autres journées
PROGRAMME TV
20 avril - 10h15
Panathinaïkos
Real Madrid
20 avril - 12h00
Bourg-en-Bresse
Nanterre
20 avril - 13h45
Strasbourg
Monaco
20 avril - 19h40
Fenerbahçe Ülker
Laboral Kutxa
20 avril - 23h30
Panathinaïkos
Real Madrid
Coaching