LF2


ROCHE VENDÉE EST ENFIN EN LFB !

RVBC Championnes de France
Crédit photo : RVBC

Après deux finales perdues de suite, la Roche Vendée Basket Club (RVBC) a enfin réussi remporter le titre de Ligue 2 après avoir gagné à Chartres (71-66) lors du match d'appui. Emmanuel Body et ses joueuses découvriront la Ligue Féminine lors de la saison 2017/18.

L'épilogue de la Ligue 2 Féminine avait lieu ce samedi soir à la Halle Jean-Cochet de Chartres. Les deux équipes ayant terminé en tête de la saison régulière ont été au rendez-vous de cette finale. Alors qu'on pensait que la Roche allait soulever le trophée - tant convoité depuis des années - mercredi dernier à domicile, les Chartraines ont réalisé l'exploit de priver le RVBC de ce sacre à domicile. Mais à l'expérience, les Yonnaises ont su faire déjouer le groupe de Benoît Marty à la Halle Jean Cochet.

D'entrée de jeu, les locales ont fait comprendre à la Roche-sur-Yon qu'elles n'avaient pas fini première par hasard. Les joueuses d'Emmanuel Body ont néanmoins viré en tête après dix minutes grâce à l'entrée de l'imposante Bernadette Ngoyisa. La suite ? La Roche Vendée a continué de s'appuyer sur l'ancienne joueuse de WNBA qui avait à cœur de  se rattrapper suie à sa prestation décevante mercredi. Les choses ne se sont pas arrangés pour l'ABC qui a gâché trop de possessions (16 points encaissés après ballons perdues).

Devant à la pause (41-33, même écart qu'au match retour), les Vendéennes ont subit le retour des locales par la suite. Une remontada impulsée par l'héroïne du match retour (21 points), Mélanie Devaux qui a marqué deux 3-points consécutifs. Les joueuses du RVBC auraient-elles peur de gagner ?

Le club de la Roche-sur-Yon s'est finalement repris d'une belle manière et a mis à mal l'attaque chartraine. Les défenses ont pris le pas sur les attaques. Chartres a peiné à limiter l'expérimentée Ngoyisa (40 ans). À l'image du coup de coude de cette dernière (non sanctionné) sur Mina Sten qui s'est ainsi ouverte l'arcade sourcilière, l'atmosphère se crispe. Equipe encaissant le moins de points par match du championnat (55,6 points encaissés), Chartres s'est fait prendre à son propre jeu puisque aucune joueuse n'arrivait à scorer en fin de match. Pas même la redoutable Tiffany Clark (22 points au final). Bernadette Ngoyisa (16 points, 11 rebonds) & co ont su profiter de ce passage à vide pour faire l'écart définitif (52-64). Les locaux ne se sont jamais relevés. Score final 71-66 pour la Roche Vendée.

Une montée en LFB très attendue

Dominant ces dernières années dans l'antichambre de la Ligue Féminine de Basket (LFB), le club du président Philippe Provost accède enfin à l'élite. Après deux échecs en finale (une de plus qe Strasbourg en finale des Playoffs de Pro A), les Vendéennes ont su concrétiser les efforts de tout le club (voir ci-dessous). Véritable terre de basket, la Vendée comptera donc un autre club de haut niveau avec Challans en Nationale masculine 1. Ce département, qui avait accueilli l'EuroBasket Féminin 2013 dans l'écrin du Vendéspace, aura de quoi satisfaire ces dames (premier comité en terme de licences féminines). Le maire de la ville - qui avait émis le souhait d'une nouvelle infrastructure - était présent lors du match et devrait augmenter ses subventions pour atteindre les 850 000 euros d'aides la saison prochaine. Le budget du club devrait avoisiner les 1,2 million d'euros. De quoi exister au niveau supérieur.

  • Finale aller : AB Chartres  59 - 68 Roche Vendée BC
  • Finale retour Roche Vendée BC 51 - 56 AB Chartres
  • Belle : AB Chartres 66 - 71  Roche Vendée BC 

Les statistiques sont disponibles ici.

Les réactions :

Manon Sinico (capitaine de La Roche Vendée) : "Super fière d'être la capitaine de ce groupe qui a tout traversé."

"Ce troisième match , il ne s'est joué qu'au mental a-t-elle conclu auprès de Ouest-France. Il n'était plus question de physique, ni de tactique. Il ne fallait pas être l'équipe qui craquerait la première. Nous avons été celle-là. Il faut rendre hommage à notre adversaire car pour faire un beau titre et un et une belle finale, il faut un bel adversaire. Je voudrais rendre hommage à Mélanie Devaux qui a bien failli encore tué le match. Nous n'avons pas produit le même basket que mercredi soir chez nous. On était davantage dans la sérénité. Parce que cette équipe est une grande équipe avec des grandes joueuses. Bernie (Ngoyisa) a été sacrée MVP, mais sur ces trois matches, j'ai vu 6 MVP... Je suis super fière d'être la capitaine de ce groupe qui a tout traversé... Et de ces zouaves qu'il faut sans arrêt garder sous contrôle... C'est épuisant à force ! Je vais enfin pouvoir me lâcher un peu plus. C'est mon deuxième titre, 10 ans après le premier... Il est magique..."

Benoît Marty (coach de l'AB Chartres) : "Des filles en or."

"C'est dommage que ça se finisse comme ça a-t-il confié à Chartres TV, parce que ça s'est très bien passé jusque-là comme je le disais tout à l'heure, mais nous, on a montré des valeurs du début à la fin. Tout le monde n'a pas les mêmes que nous. C'est dommage. C'est comme ça. Ça ne m'intéresse pas tellement, ce qui m'intéresse c'est ce qu'on a pu faire : se rendre compte de notre performance. On a été en finale, on a fait tomber des équipes de Ligue Féminine qui avaient deux fois et demi notre budget (notamment, Toulouse lors des quarts de finale, NDLR). On a fait ça avec l'équipe la plus jeune du championnat, on a perdu deux joueuses titulaires dont la meilleure joueuse du championnat, la MVP (Magali Mendy, NDLR). Malgré tout, on se hisse en finale et on malmène un club comme La Roche qui court après ce titre depuis 5 ans. On a rempli la salle plusieurs fois en playoffs. On est capable de prouver que l'on sait durer sur toute une année. On va déjà savourer cette saison parce que l'année prochaine, ça en sera une autre. Il va falloir travailler dur parce que quand on fait une saison comme celle-là, le plus dur c'est d'enchaîner et de confirmer même si on travaille en coulisses pour pouvoir conserver un maximum de joueuses de l'effectif. À partir du moment où l'on change une ou deux joueuses, ce sera différent. Ces filles-là, elles sont en or. Elles vont rester dans mon cœur longtemps."

Emmanuel Body (coach de La Roche Vendée BC) : "C'est énorme pour tout le monde."

"Oui, ça fait du bien, on attend ce graal depuis super longtemps a-t-il soufflé au micro de Chartres TV. Il ne faut pas que Chartres soit déçu. Nous, ça fait plusieurs années qu'on veut avoir ce titre, on l'obtient là, ce (samedi) soir. Franchement c'est énorme pour tout le monde, pour tout ceux du club qui l'attende depuis quelques années. Pour nous, c'est monstrueux.  Il y a eu un énorme taff (travail) de fait au niveau des partenaires privés du club, au niveau de la formation : les jeunes sont Championnes de France U18 (Championnes de France scolaire en UGSEL et finaliste de la Coupe de France U17, NDLR). Il y a le maire qui est là avec l'adjoint au sport (respectivement Luc Buord et Sébastien Allain, NDLR). Honnêtement, nous sommes en train de faire un énorme boulot pour structurer le club. La montée en Ligue, le trophée, le titre et tout : pour nous, c'est bien. On va garder notre ossature française et on va se renforcer avec des étrangères. On va tranquillement prendre le temps d'aller recruter cet été les étrangères pour aller jouer en Ligue. Oui, il y a un gros fossé (avec la LFB), c'est pour ça qu'il faut qu'on se renforce bien sur le secteur intérieur et extérieur. On va déjà savourer ce titre. La série de cette finale a été énorme mais il y a un énorme boulot à faire cet été."

Á noter que les deux hommes ne se sont pas salués à l'issue de la rencontre. Benoît Marty était particulièrement énervé après Emmanuel Body et son équipe. 

 

par @
28 mai 2017 à 01:37
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
6ème journée
20 octobre
Antibes
20h30
Le Mans
Châlons-Reims
20h00
Limoges
Le Portel
20h00
Dijon
Levallois Metropolitans
20h30
Boulazac
21 octobre
Bourg-en-Bresse
20h00
Monaco
Chalon-sur-Saône
20h00
Gravelines-Dunkerque
Cholet
20h00
Nanterre
Pau-Lacq-Orthez
20h00
Lyon-Villeurbanne
Strasbourg
20h00
Hyères-Toulon
Autres journées
PROGRAMME TV
20 octobre - 00h00
Unics Kazan
Levallois Metropolitans
20 octobre - 02h00
Oklahoma City Thunder
New York Knicks
20 octobre - 05h30
Unics Kazan
Levallois Metropolitans
20 octobre - 08h15
Buzzer
20 octobre - 09h30
Sacramento Kings
Houston Rockets