LFB


BOURGES TOMBE LES ARMES À LA MAIN

Crédit photo : FIBA

Après avoir fait vaciller Koursk dans sa salle, Bourges nourrissait une certaine ambition pour ce match retour, mais a dû s'incliner devant le talent supérieur de trois individualités hors-norme au terme d'un match très spectaculaire (104-92).

Personne n'imaginait vraiment que Bourges serait capable de défier les yeux dans les yeux une des meilleures équipes de la saison en EuroLeague, toujours invaincue. Pourtant les Tango ont marqué les esprits en Russie en début de semaine et comptaient bien valider cette performance en arrachant une troisième manche décisive mardi prochain.

Mais l'obstacle se sera révélé infranchissable. Alexia Chartereau (12 points) lance à nouveau les hostilités à longue distance et Bourges prend un meilleur départ, sur des bases offensives très élevées, comme lors du premier match de la série. Mais cette fois, les Tango vont tenir ce rythme durant tout le match grâce notamment à une Marine Johannès en état de grâce (28 points à 11/15 aux tirs et 4 passes décisives).

La jeune arrière française fait feu dans tous les coins, permettant d'abord à ses coéquipières de ne pas se laisser distancer alors que Koursk commençait à prendre la mesure du match par l'intermédiaire de l'inévitable Angel McCoughtry (33 points à 14/19 aux tirs, 5 rebonds et 3 interceptions), puis ensuite à virer en tête à la pause d'une courte tête (46-45). Malheureusement, deux tirs longue distance de McCoughtry au retour des vestiaires ainsi que l'abattage monumental de Nneka Ogwumike sous les panneaux (27 points à 9/11 aux tirs et 6 rebonds) vont commencer à peser très lourd.

 

Bourges trop court

Koursk prend les rênes de la rencontre et ne les lâchera plus. Bourges est vaillant à l'image de Kayla Alexander (17 points et 8 rebonds) et Paoline Salagnac (13 points et 2 passes décisives), parfaits compléments d'une Johannès survoltée. Mais lorsque Epiphanny Prince (19 points à 7/11 aux tirs et 8 passes décisives) se joint à ses deux compères états-uniennes, l'équation devient insoluble pour Valérie Garnier dont la défense prend l'eau de toutes parts, encaissant finalement plus de 100 unités.

Bourges est valeureux mais laisse inexorablement son adversaire s'échapper, s'inclinant logiquement, non sans avoir combattu fièrement jusque dans les derniers instants. La saison européenne des Tango se termine sur cette déception, surtout compte tenu de l'absence de Clarissa Dos Santos qui fut une des joueuses les plus régulières de la saison dans le clan berruyer. Mais il reste encore bien des objectifs à accomplir pour la faire rapidement oublier.

10 mars 2017 à 23:52
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT THIOLLIÈRE
Tombé sur un ballon orange dès ma naissance, il ne m'a plus jamais quitté. Avec lui, c'est pour la vie.
Vincent Thiollière
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
bebasket tv
Aucune vidéo trouvée