instagram
LFB


EUROLEAGUE : BOURGES LOGIQUEMENT BATTU

EuroLeague : Bourges logiquement battu
Crédit photo : Olivier Martin

Sans surprise, le Tango Bourges Basket n'a pas pu éviter la défaite ce mardi soir à Koursk lors de son quart de finale aller de l'EuroLeague.

Battues 75 à 62, les Berruyères joueront leur survie vendredi.

La donne a changé. Troisième en 2013 et quatrième l'an dernier, Bourges n'a plus le même statut cette saison en EuroLeague. Même face à un club russe qui joue sa première saison dans l'élite européenne. Après avoir réussi en C2 (victoire en 2012, finale en 2014), l'armada du Dynamo Koursk est vite devenue l'une des équipes plus redoutées de la compétition, suite à une phase de poules conclue à la première place (devant Ekaterinbourg). C'est donc presque normalement que les Tangos sont tombées dans l'ouest de la Russie pour lancer les quarts de finale.

Habituées à ces joutes décisives, les joueuses de Valérie Garnier avaient pourtant montré un beau visage en première mi-temps. Dans le sillage de Héléna Ciak (14 points à 6/14, 7 rebonds et 3 contres en 33 minutes) et Paoline Salagnac (17 points à 6/11, 5 rebonds et 3 passes en 31 minutes), Bourges s'envolait en fin de premier quart-temps sur un 0-9 en 2'30 (12-21, 9e). Si Koursk répondait du tac au tac avec un 19-2 (31-23, 13e), notamment grâce à Evgenia Belyakova (12 points à 4/4 à 3-points), les Tricolores ne perdaient pas pied (31-29, 15e). Et elles repassaient même devant à trois minutes de la mi-temps (34-36), grâce à Ciak, auteure de 12 unités à la pause et qui a réussi - un temps - à faire oublier l'absence de Marianna Tolo à l'intérieur.

Seimone Augustus impériale

Mais le rouleau-compresseur russe, au sein duquel figure l'intérieure internationale états-unienne Nnemkadi Ogwumike (13 points à 5/11 et 6 rebonds), meilleure joueuse de l'EuroLeague cette saison, replaçait une nouvelle accélération juste avant de rentrer aux vestiaires (44-36). Oscillant ensuite principalement entre 8 et 12 points de retard, l'effectif réduit berruyer (huit joueuses) était bien impuissant face des Russes plus adroites (51% contre 43%) et agressives (11 interceptions à 1). Equipe la moins dispendieuse de la compétition (11,2 balles perdues), le Dynamo Koursk le prouvait en ne perdant que 8 ballons et se donnait de l'air à onze minutes du terme (57-42).

Malgré un sursaut d'orgueil initié par Salagnac et un retour à -7 dans le dernier quart-temps (69-62, 36e), Bourges ne luttait pas avec les mêmes armes et pliait définitivement dans les dernières minutes, sans pouvoir inscrire le moindre point (75-62). En dépit d'un rebond à leur avantage (35 à 28, seulement 2 rebonds offensifs pour Koursk), les Tangos ont perdu deux fois plus de ballons, à l'image de Céline Dumerc (10 points à 4/11, 6 rebonds et 4 balles perdues) ou Endy Miyem (4 points à 2/8, 5 rebonds et 4 balles perdues). Face à elles, l'expérimentée Seimone Augustus se montrait impitoyable (14 unités dans les 21 dernières minutes) et livrait une performance de choix en compilant 18 points à 9/14, 8 rebonds, 7 passes, 4 interceptions, 1 contre et 0 balle perdue en 37 minutes.

Menées 1-0 dans ces quarts de finale, les vice-championnes de France n'ont désormais plus le droit à l'erreur et devront conserver leur invincibilité européenne à domicile, lors du match retour prévu ce vendredi. Condition sine qua non pour espérer encore rallier le Top 4 européen pour la troisième saison de suite. Mais cette année, la marche est plus élevée et la mission s'annonce compliquée.

03 mars 2015 à 19:31
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges