instagram
LFB


EUROLEAGUE : BOURGES N'A PAS TENU LA DISTANCE

Euroleague : Bourges n'a pas tenu la distance
Crédit photo : Olivier Martin

Bourges a manqué sa première sortie de la saison en Euroleague en s'inclinant 65-58 sur son parquet face à une armada d'Ekaterinbourg encore en rôdage, mais déjà sacrément dangereuse.

Tout était réuni pour que la fête soit belle dans le Prado rénové de 5 000 places, quasiment toutes occupées pour la réception de ce géant d'Europe qu'est Ekaterinbourg. Mais le Tango Bourges Basket était sans doute trop diminué pour réitérer un exploit qu'il avait pris l'habitude de réaliser ces dernières années. En manque de puissance sous les panneaux, les Berruyères ont lutté avec leurs armes, mais ont subi de plein fouet l'impact de Brittney Griner (17 points et 10 rebonds en 24 minutes de jeu) tout juste arrivée au sein de sa nouvelle équipe et déjà décisive.

Sandra Dijon, Laura Hodges et Danielle Page (8 points et 9 rebonds) se sont battues comme des lionnes, mais faisaient face à un défi un peu trop important contre le phénomène états-unien, bien secondé par Sandrine Gruda (11 points et 13 rebonds) et Sancho Lyttle. Les locales auront toutefois lutté pendant de longues minutes faisant jeu égal avec le finaliste de la dernière Euroleague, ne finissant par lâcher qu'en fin de troisième quart-temps. Si un dernier tir à 3 points d'Ingrid Tanqueray (12 points au final) limitait partiellement les dégâts, les Russes allait signer un 8-0 pour prendre neuf longueurs d'avance à 5 minutes du terme.

En difficulté offensivement (31% seulement aux tirs), les joueuses de Valérie Garnier, n'auront pas les ressources nécessaires pour tenter un ultime retour au score. La défaite ne doit cependant pas faire oublier la prestation courageuse des Berruyères dans des conditions difficiles (absences de Diandra Tchatchouang, Héléna Ciak et Ana-Maria Filip, Sandra Dijon arrivée il y a quelques jours). Les Tango ne jouaient pas leur qualification ce soir et tenteront de se rattraper la semaine prochaine, même si c'est un nouveau gros morceau qui se présentera à elle : Prague, tout simplement le champion d'Europe en titre.

14 octobre 2015 à 23:24
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT THIOLLIÈRE
Tombé sur un ballon orange dès ma naissance, il ne m'a plus jamais quitté. Avec lui, c'est pour la vie.
Vincent Thiollière
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>