instagram
LFB


FINAL EIGHT : BOURGES REMPLIT SON CONTRAT FACE À ORENBURG (65-52)

La donne était claire à l'entame de la rencontre, Bourges devait s'imposer par neuf points ou plus pour encore espérer valider son billet pour les demi-finales.

Contrat rempli pour les Berruyères qui battent Orenburg de douze points (65-52). Il faut maintenant attendre la victoire d'Ekaterinburg sur Prague (15 heures) pour rejoindre le dernier carré.

Toujours présentes dans les moments clés où l'expérience fait foi, les Berruyères n'ont, une nouvelle fois, pas failli. Après une rencontre perdue sur des détails - le rebond et les pertes de balle - lundi et une déroute collective mardi, les joueuses de Valérie Garnier avaient, à l'entame de la rencontre et grâce à un système de compétition toujours plus alambiqué, un espoir de rejoindre le dernier carré. Dans une partie tendue de bout en bout où les Russes jouaient également leur avenir, ce sont encore une fois les petits détails qui ont fait pencher la balance du bon côté, celui des partenaires d'une bonne Marianna Tolo (13 points, 9 rebonds, 2 contres). Pourtant, longtemps le rebond, notamment offensif (13 pour Orenburg amenant 13 points en seconde chance), et les pertes de balle (19) ont été encore une fois le pêché mignon de Endéné Miyem (10 points, 5 rebonds) and co. Mais de ces erreurs, Orenburg a eu du mal à en profiter.

Rarement menées - Orenburg n'aura eu l'avantage que durant trois minutes contre trente-cinq pour Bourges -, les joueuses du Berry ont pourtant souffert pour créer l'écart. Depuis la vingt-deuxième minute et un 35-35 à la marque, Bourges a fait la course en tête, mais ne comptant jamais plus de 6/8 points d'avance (46-40 puis 52-46). C'est finalement la fatigue qui va avoir raison des deux équipes dans un premier temps, mais surtout d'Orenburg au final. Moins lucides et donc maladroites (28,3% aux tirs), Glory Johnson (14 points, 5 rebonds), Anna Cruz (13 points, 3 rebonds, 5 passes, 3 interceptions) et leurs coéquipières vont faire des mauvais choix en attaque qui vont profiter à Céline Dumerc (7 points, 3 rebonds, 7 passes, 7 TO) et sa troupe. Avec une Cathy Joens (14 points à 4/5 à trois points) retrouvée au shoot, une Paoline Salagnac (6 points, 5 rebonds, 1 passe) incisive dans le drive et une Emmeline Ndongue (8 points, 5 rebonds, 2 passes, 1 contre) toujours irréprochable en défense, les Berruyères ont fait le plus dur dans le dernier quart-temps (17-10), à savoir prendre ces fameux neuf points d'avance.

Sur un panier à trois points de dix mètres dont elle seule a le secret à quarante-cinq secondes du terme, Céline Dumerc a permis à Bourges de prendre quinze points d'avance, synonyme de soulagement pour tout un peuple. Au final, l'équipe du président Pierre Fosset s'impose de douze points (65-52). Avec ce contrat remplit, le Tango Bourges Basket a remis sa qualification entre les mains des joueuses d'Ekaterinburg. Si les Russes battent Prague, alors Bourges décrochera son ticket pour les demi-finales du Final Eight de l'Euroleague féminine.

Posté par Amaury Boulay

09 avril 2014 à 11:39
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
03 décembre - 18h45
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges