instagram
LFB


ITW EMMANUEL COEURET : "MÊME AVEC LES PROBLÈMES, IL EST HORS DE QUESTION DE LÂCHER MAINTENANT"

Après un début de championnat difficile, les Déferlantes de Nantes-Rezé Basket ont réussi à accrocher la sixième place en équilibrant leur bilan (treize victoires et treize défaites), ce qui leur permet de disputer le Challenge Round à partir de la semaine prochaine.

Après un début de championnat difficile, les Déferlantes de Nantes-Rezé Basket ont réussi à accrocher la sixième place en équilibrant leur bilan (treize victoires et treize défaites), ce qui leur permet de disputer le Challenge Round à partir de la semaine prochaine. Emmanuel Coeuret, le coach, revient avec nous sur cette saison contrastée et compliquée.

Effectivement la deuxième partie du championnat est bien meilleure.

Après avoir commencé par une victoire et six défaites, nous terminons par douze victoires et sept défaites. Encore une fois, le match face à Pecs nous a vraiment fait du bien. Contrairement à la saison passée nous avons été capables de gagner les matchs contre les équipes dites "moins fortes" mais nous avons faits moins de "coup" face au Top 4 excepté contre Lattes-Montpellier. Nous avons été plus régulières dans la seconde partie.

A partir de quel moment les relations sont devenues compliquées avec votre Président, Thierry Frère, et Simon Guillou ?

On s’est mis d’accord pour intégrer une nouvelle joueuse, Kani Kouyate. On me dit qu’elle peut jouer 1-2-3, sur le principe je dis pourquoi pas, bien qu’à ce moment là mon équipe avait trouvé ses repères et qu’il est difficile d’incorporer une joueuse supplémentaire. En tous les cas, elle n’était pas au niveau que l’on m’avait décrit.

« Les journaux ont plus d’informations que moi »

Qu’en est-il des problèmes de trésorerie du Nantes-Rezé Basket (les salariés du club ont envoyé un communiqué de presse ce vendredi pour dire qu'il y avait des retards de salaire pour la quatrième fois de la saison) ?

Les salaires de février ont été réglés le 25 mars et depuis plus rien, c’est le calme plat. En attendant, je lis les journaux car ils ont plus d’informations que moi.

Le groupe semble bien vivre malgré tous ces évènements ?

J’ai un groupe extraordinaire et ça donne beaucoup de force. Dés qu’on arrive sur le terrain pour s’entraîner on oublie tout ça. De toute façon ou jouera jusqu’au bout par respect pour le groupe, le staff, les salariés du club, les bénévoles, les supporters. Il est hors de question de lâcher maintenant.

Par Frédéric Dussidour.

Posté par Rédaction

18 avril 2014 à 15:25
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges