LFB


ITW FRÉDÉRIC DUSART : "UN EFFECTIF MOINS FLASHY SUR LE PAPIER"

Frédéric Dusart à la veille d'une nouvelle saison avec l'ESBVA
Crédit photo : FIBA Europe

A quelques heures du Match des Champions contre Bourges, Frédéric Dusart, l'entraîneur de Villeneuve d'Ascq, est revenu avec nous sur l'intersaison du champion en titre.

Frédéric, ce vendredi il y a le trophée des Champions contre Bourges. Comment abordez-vous ce match ?

On le prend comme un titre honorifique. Il ne qualifie à rien. Deux équipes qui ont beaucoup changé jouent sur les résultats de l'an passé. Pour nous, ça sera donc avant tout un test. La pré-saison a été compliquée, notamment contre des équipes qui visent le maintien, ce match va nous permettre de savoir où on en est.

Il y a eu des victoires de prestige contre Prague ou Ekaterinbourg, mais des défaites contre des clubs français comme Nice. Quel bilan tirez-vous de la préparation ?

Les résultats contre Ekaterinbourg et Prague sont à relativiser. Ces équipes jouaient sans leurs stars. On n'a pas su s'imposer contre Hainaut, en étant mené de 19 points à un moment et on perd de 14 points contre Nice. Contre Roche-Vendée, la victoire a été difficile. Ces équipes jouent le maintien. Le niveau que l'on a proposé n'est pas satisfaisant. Pour le moment, si on se fie aux résultats, on est une équipe qui a le jeu pour jouer le maintien. A nous de revoir nos estimations à la hausse en fonction de ce que l'on propose lors de notre match contre Bourges.

Déjà l'an passé, la préparation et le début de saison avait été délicate. La situation est-elle la même ?

Cette saison, c'est beaucoup plus interpellant. L'an passé, des joueuses comme Epoupa, Sy-Diop ou Ayayi avait été blessées pendant l'été. Malgré ça, on arrivait à s'en sortir. Là, il n'y a pas de blessure, le groupe est au complet, mais les résultats ne sont pas là.

Villeneuve d'Ascq est champion en titre. Est-ce que cela change la manière de préparer la saison ? Y a-t-il un nouveau statut à confirmer ?

On n'y pense pas. C'est l'équipe de la saison dernière qui a gagné le titre. Cela ne parle pas aux recrues. Ca ne change donc rien, nous ne sommes toujours pas des favoris au titre. Il y a des équipes mieux armées comme Bourges ou Lyon. Attention, on va quand même tout faire pour défendre notre titre. On a moins de pression désormais. Cela faisait des années qu'on courrait après ce titre. Maintenant, on l'a eu. Et certainement la bonne année quand on voit la progression de nos adversaires.

Avec six départs et six arrivées, l'effectif a été largement remanié. Que pensez-vous des nouvelles joueuses avant ce début de saison ?

Nos recrues sont différentes. On ne pouvait pas avoir des joueuses identiques à Iagupova, Ayayi ou Epoupa. Elles ont un talent unique. Mais on a des joueuses différentes. On passe de huit internationales à trois avec une seule Française. Ca change. Sur le papier, c'est moins flashy. Mais maintenant, c'est à nous de créer un collectif supérieur aux individualités de l'an passé.

Comment s'est passée l'adaptation de ces recrues ?

Très bien. La vie de groupe est bonne. La hiérarchie a vite été assimilée. Cette saison, il n'y aura pas de soucis de compréhension des rôles comme la saison dernière. En terme de basket, tout est à reconstruire, on a du modifier des choses. Défensivement, c'est une philosophie à comprendre, cela prend du temps.

Outre le championnat, il y a également l'EuroLeague qui arrive très vite. Quelles vont être les ambitions du club sur la scène européenne ?

Cela va être compliqué de faire aussi bien que la saison dernière. On avait battu notre record de victoire sur une campagne d'EuroLeague. On va être le petit poucet d'un groupe loin d'être évident. On n'aura donc pas d'ambitions particulières, juste l'envie de faire plaisir à notre public, notamment en faisant tomber quelques gros au Palacium. On n'a pas de pression, à nous d'en profiter comme on a pu le faire l'an passé.  

29 septembre 2017 à 11:35
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
NICOLAS KOHLHUBER
Nicolas Kohlhuber
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
6ème journée
20 octobre
Antibes
20h30
Le Mans
Châlons-Reims
89
-
79
Limoges
Levallois Metropolitans
20h30
Boulazac
21 octobre
Bourg-en-Bresse
89
-
83
Monaco
Chalon-sur-Saône
74
-
75
Gravelines-Dunkerque
Cholet
77
-
80
Nanterre
Le Portel
74
-
58
Dijon
Strasbourg
90
-
60
Hyères-Toulon
22 octobre
Pau-Lacq-Orthez
94
-
82
Lyon-Villeurbanne
Autres journées
bebasket tv
Aucune vidéo trouvée
PROGRAMME TV
28 octobre - 18h30
Le Mans
Chalon-sur-Saône
29 octobre - 18h30
Limoges
Pau-Lacq-Orthez
30 octobre - 20h45
Nanterre
Strasbourg