instagram
LFB


ITW VALERY DEMORY : "HISSER LE CLUB PARMI LES PLUS GRANDS"

Crédit photo : GPJ

Premier de la saison régulière, vainqueur de la Coupe de France et champion de France,  le Basket Lattes-Montpellier Agglomération s'est imposé comme l'équipe de la saison 2015/16. L'occasion pour BeBasket de faire un point avec le coach Valéry Demory.

Après la Coupe de France vous avez remporté le titre à domicile au bout de trois matchs serrés. Vous êtes soulagé ?

Effectivement, nous sommes soulagés car cela n'a pas été facile. On nous demande de gagner tout le temps, il y avait pas mal de pression. Mais le résultat est beau, avec une telle saison cela permet de hisser le club parmi les plus grands de France.

Quel était votre stratégie pour battre Bourges ?

Nous voulions mettre beaucoup d'intensité en défense sur les extérieurs afin de les gêner le plus possibles dans les situations de 1 contre 1 et surtout dans la relation du jeu intérieur avec Héléna Ciak notamment. Après, il y a eu des ajustements match après match mais globalement nous nous étions concentrés sur cet aspect.

Y a-t-il eu un doute après le premier match perdu à Bourges ?

Doute oui car avec cette victoire, Bourges était à une victoire du titre, on s'est rendu compte qu'elles  n'étaient pas arrivées là par hasard, qu'il faudrait hausser notre niveau de jeu pour faire la différence.  Mais nous n'étions pas inquiet, sur ce match nous avons rendu notre plus mauvaise copie en termes d'adresse (2/21 à 3-points) de la saison, et on ne perd que de 5 points. Il fallait juste rassurer les filles afin qu'elles jouent plus libérées sur les matchs suivants. 

Après le match il y a eu des déclarations déplorant le refus du club de particper à l'EuroLeague cette saison, et que finalement faire une saison à un match par semaine cela a aidé à gagner ce titre...

Je ne veux pas rentrer pas dans cette polémique. Jouer l'EuroLeague permet de durcir une équipe et de faire prendre conscience aux joueuses ce qu'est le haut-niveau européen. Après il faut bien comprendre que cela n'est pas un choix sportif mais économique. Nous avons été mis sur le fait accompli au début de la saison. La probabilité de se blesser en faisant deux matchs par semaine est plus importante certes mais de là à dire que c'est grâce à cela que nous avons gagné... On a quand même produit un bon basket durant ces finales.

La saison prochaine jouerez-vous l'EuroLeague ?

Oui nous la jouerons, cela nous a été confirmé par notre président le week-end dernier, plusieurs partenaires qui étaient aux matchs ont décidé de nous aider pour passer ce cap. C'est une excellente nouvelle pour le club et les joueuses.

Des départs ont été annoncés, comment allez-vous recruter pour faire face aux deux compétitions ?

Nous avons trois départs aujourd'hui, Valériane Ayayi et Mame-Marie Sy-Diop sont en partance pour Villeneuve d'Ascq et Lisa Berkani pour Mondeville. On va partir sur un effectif de neuf joueuses professionnelles, je vais bientôt connaître mon enveloppe budgétaire pour commencer le recrutement. On verra à ce moment là.

21 mai 2016 à 12:26
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
FRÉDÉRIC DUSSIDOUR
Quelque part entre Messina, Navarro, Maravich et Viator.
Frédéric Dussidour
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
03 décembre - 18h45
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges