LFB


UNE SŒUR POUR L'ASVEL : LE LBF DEVIENT LE LYON ASVEL FÉMININ !

Crédit photo : Lyon ASVEL Féminin

Ne l'appelez plus Lyon Basket Féminin ! Le Lyon ASVEL féminin prend sa place.

Trois mois après avoir pris le pouvoir au Lyon Basket Féminin, Tony Parker a présenté son projet dans les locaux de l'hôtel de ville de Lyon. Entouré de Yann Cucherat (adjoint aux sports de la ville), Nicolas Batum (directeur des opérations sportives), Gaëtan Muller (président délégué de l'ASVEL) et Marie-Sophie Obama (présidente déléguée du Lyon Basket), l'homme fort du basket lyonnais est arrivé avec une grande annonce : la nouvelle identité du LBF, rebaptisé Lyon ASVEL féminin.

Le logo suit cette logique puisqu'il est désormais le même que celui de l'ASVEL, en couleur rose toutefois.

"C'est un projet unique d'avoir les mêmes actionnaires qui contrôlent le basket féminin et le basket masculin. Le club féminin aura sa propre identité, sa propre équipe, mais fera partie de la même famille. Dans un premier temps, on va imiter Jean-Michel Aulas et l'Olympique Lyonnais en stabilisant le budget de l'équipe féminine grâce à celui du club masculin. Ce qu'il a réussi avec l'OL, ça donne envie. C'est un bon modèle à suivre, même si ce sera à nous de créer notre propre fonctionnement et de trouver notre équilibre. Mais c'est important que les filles soient autonomes et gardent leur propre identité car c'est un budget qui se construit différemment que celui des garçons. Nous avons aussi signé une convention avec l'AS Villeurbanne et son président Pierre Grall. Ils seront dans le projet avec nous. Le budget est que l'AS Villeurbanne soit notre deuxième équipe, que les filles pas encore prêtes pour jouer avec nous les rejoignent, un peu comme on fait pour les garçons avec Saint-Chamond."

Nouveau nom, nouveau logo mais pas de nouvelle salle. Le Lyon ASVEL féminin continuera d'évoluer au gymanse Mado Bonnet (649 places assises), situé au coeur du 8e arrondissement de Lyon, mais ne s'interdit pas de déménager au Palais des Sports de Gerland (6500 places) à terme, selon son évolution.

Nouvelle présidente déléguée du club, Marie-Sophie Obama aura la responsabilité de porter ce projet au quotidien entre Rhône et Saône.

"Au début, j'ai eu un peu de mal à croire qu'un grand champion comme Tony avait vraiment envie de développer ce beau projet dans le basket féminin. Nous aurons la volonté de nous inscrire dans la continuité de ce que les garçons ont initié et le club féminin sera l'ancrage lyonnais de l'ASVEL. Pour autant, il s'agit de deux structures différentes. Ils peuvent revendiquer la même paternité mais le Lyon ASVEL féminin n'est pas une subdivision de l'ASVEL. Cependant, on ne va pas se cacher : quand on joue les dernières places du classement en 2016/17 et qu'on essaye de monter une équipe compétitive pour la suite, c'est sûr que ça aide d'avoir quelqu'un comme Tony Parker qui prend le téléphone pour séduire certaines joueuses ou le duo d'entraîneur champion de France. C'est unique et formidable de pouvoir s'allier à cette image. Mais on va essayer de créer notre propre histoire pour pouvoir nourrir ce projet global."

Sauvé des eaux in extremis de la relégation grâce à une dernière victoire à l'arrachée contre Angers, le club lyonnais va désormais procéder par étapes. Avant de penser à concurrencer les Bourges, Lattes-Montpellier et Villeneuve d'Ascq, le Lyon ASVEL féminin envisage d'abord de s'installer dans la partie haute du classement.

"Nous construisons une équipe qui, nous l'espérons, pourra se situer en première partie de tableau", a détaillé Marie-Sophie Obama. "Nous allons effectuer une transition en douceur, dans le respect de ce qui a été fait auparavant. Nous allons prendre notre temps. Ne vous attendez pas à ce que l'on soit championnes de France dès la première saison."

Même si la perspective de "lever la première coupe dans quelques années" a déjà été évoquée... Enfin, le Lyon ASVEL féminin bénéficiera aussi des projets de l'ASVEL, notamment l'académie, dont les travaux devraient être lancés à la fin de l'année et terminés à l'horizon 2018/19, selon Gaëtan Muller.

 

26 juin 2017 à 22:00
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
20ème journée
07 février
Boulazac
95
-
99
Dijon
09 février
Hyères-Toulon
68
-
88
Antibes
10 février
Bourg-en-Bresse
73
-
96
Lyon-Villeurbanne
Châlons-Reims
90
-
93
Levallois Metropolitans
Cholet
63
-
73
Strasbourg
Nanterre
85
-
54
Le Portel
Pau-Lacq-Orthez
105
-
93
Chalon-sur-Saône
11 février
Monaco
94
-
101
Gravelines-Dunkerque
Le Mans
89
-
65
Limoges
Autres journées
PROGRAMME TV
24 février - 05h30
Monaco
Le Mans
24 février - 07h30
Malaga
Maccabi Tel-Aviv
26 février - 10h15
Malaga
Maccabi Tel-Aviv
27 février - 05h30
Barcelone
Real Madrid
27 février - 17h15
Khimki Moscou
Panathinaïkos
Coaching