LIGUE DES CHAMPIONS


JEAN-DENYS CHOULET : "JE VAIS FINIR PAR Y LAISSER MA SANTÉ"

JeanDenys Choulet Chalon
Crédit photo : Sébastien Grasset

Jean-Denys Choulet était très énervé devant la presse après le match.

"Je vais finir par y laisser ma santé sur le banc de touche". Si mercredi soir l'Elan Chalon s'est logiquement incliné 76 à 61 face à la très bonne équipe de Tenerife, tenante en titre de la Ligue des Champions, l'entraîneur Jean-Denys Choulet était encore énervé contre certains de ses joueurs. A tel point qu'il a quitté la conférence de presse après avoir tapé sur la table.

"Je n'ai jamais autant pousser les gens que je le fais depuis... (il souffle) que se soit à l'entraînement ou pendant les matchs. Quelque fois j'ai l'impression que je vais rentrer sur le terrain pour monter les ballons et jouer les contre-attaques aussi. C'est une situation que je n'ai jamais connu de ma vie, de MA VIE même avec des féminines à l'époque où j'avais 20 ans et que je coachais en Nationale 4. Je n'ai jamais vu ça ! Personne ne peut s'imaginer ce que c'est, personne ne peut s'imaginer la vie que j'ai en ce moment, personne ! Personne au monde !"

L'entraîneur champion de France en titre était énervé parce que son équipe n'a réussi à marquer que 61 points.

"(On était dans le match) parce que défensivement on est quand même dans le match. Parce que défensivement ce n'est pas du talent, parce défensivement il y a un peu de volonté parce que défensivement ce (mercredi) soir il y avait de la volonté. On n'en a pas toujours comme ça mais on a quand même pris certains joueurs ici pour qu'ils mettent quelques points quand même. Que se soit Lance Harris, Pierre-Antoine Gillet ou même Jérémy Nzeulie ou d'autres, on les a quand même pris pour qu'ils mettent quelques points. Quand on défend pas, on dit ''Choulet c'est un coach d'attaque''. Heureusement parce que si je n'étais pas un coach d'attaque on aurait mis 15 points ce (mercredi) soir en 40 minutes. C'est tout juste déprimant."

Parmi les joueurs qui l'ont énervé, il y a encore une fois Darrin Dorsey. La recrue tant attendue au poste de meneur vient de réaliser trois matchs de suite décevant.

"Encore une fois on voit une grande différence - sans critiquer personne parce que je l'ai fait dans le vestiaire et je n'ai pas à le faire devant la presse - quand il y a Arthur Rozenfeld qui mène le jeu par rapport à quand c'est Darrin Dorsey qui mène le jeu. Cherchez l'erreur (il répète) !"

Prochain match samedi soir contre Hyères-Toulon au Colisée pour la dixième journée de Pro A. Un match qui sent déjà la poudre.

A voir à partir de 12 minutes :

16 novembre 2017 à 13:31
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
PROGRAMME TV
25 juin - 10h15
Monaco
Le Mans
Coaching